C'est à la photokina 2010 que Canon avait présenté ce fisheye 8-15 mm pour reflex 24x36 et petits capteurs à ouverture constante f/4, doté d'une motorisation ultrasonique USM. Fisheye circulaire sur les capteurs 24x36 en position 8 mm, il possède un cran d'arrêt pour limiter l'apparition du vignetage. Sur un capteur APS-C, le fisheye devient plein cadre.

Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye

Caractéristiques

Monture : Canon EF
Format couvert : 24 x 36 mm
Plage focale : 8-15 mm
Équivalent 24x36 sur capteur APS-C : 8-15 mm
Ouverture maximale : f/4
Ouverture minimale : f/22
Distance de mise au point : 0,15 m
Nombre de lamelles du diaphragme : 7
Construction : 14 lentilles en 11 groupes
Éléments spécifiques : Lentilles asphériques - verres UD - traitement Super Spectra
Échelle des distances : Oui
Rapport de reproduction : 0,39x
Motorisation : Oui, USM
Stabilisation : Non
Dimensions : 78,5 x 83 mm
Diamètre filtre : -
Poids : 540 g
Pare-soleil : Oui
Étui souple : Non

Prise en main

Ce 8-15 mm est relativement compact. Il mesure à peine plus de 8 cm de long. Par contre, il est loin d'être léger : plus de 500 g sur la balance. De fait, il s'agit d'un objectif en série L paré pour les intempéries avec pas moins de 14 lentilles. Lorsque l'on regarde la taille de la lentille frontale bombée, on accepte un peu plus ce poids élevé.

Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye

L'objectif dispose d'une qualité de construction irréprochable et il est très complet : indicateur de distance de mise au point dynamique, porte-filtre devant la lentille interne (les filtres bombés n'existent pas encore), limitateur de focale (pour limiter le vignetage). De plus, il jouit d'une conception à encombrement constant : un très bon point.

Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye

La bague de mise au point manuelle est assez agréable à l'usage. Elle dispose d'une fluidité idéale et d'une course modérée. Malheureusement, il n'y a pas de butées franches pour indiquer l'infini et la distance minimale de mise au point. La bague de zoom, quant à elle, est parfaite !

Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye

Au labo

Nous avons testé le Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye avec un Canon EOS 5D Mark III et son capteur 24 x 36 mm de 22 Mpx (6 µm de côté).

La notion de piqué est assez délicate à traiter. C'est ce que l'on peut assimiler à la "sensation de netteté" et/ou à la "précision" que l'on observe sur une image. Elle peut être très différente d'un objectif à un autre, d'une focale à une autre et d'une ouverture à une autre. Elle peut aussi varier entre le centre et les bords de l'image. On a coutume de dire que le piqué est optimal au centre et aux ouvertures moyennes : f/8 ou f/11 par exemple.

De plus, le piqué va dépendre de la définition du capteur de votre appareil (nous avons testé l'objectif avec un 5D Mark III de 22 Mpx) et la taille de son capteur (24 x 36 mm pour le 5D Mark III). Plus les pixels sont petits, plus le système montrera ses limites à cause de la diffraction. Ce phénomène s'amplifie à mesure que l'on ferme le diaphragme de l'objectif.

Le 5D Mark III dispose d'une définition de 5920 x 3950 pixels. Chaque pixel mesure donc 6 micromètres de côté. L'ouverture minimale conseillée pour éviter les problèmes de diffraction est donc de f/16 !

Soyons clairs, notre laboratoire, même flambant neuf, n'est pas adapté aux tests de ce genre de super grand-angle. Nous avons donc avancé notre trépied au plus près de la scène test et avons réalisé quelques essais. Autant dire que le cadre d'utilisation, à cette distance de mise au point, n'a rien de normal. De plus, avec une mise au point aussi courte, les distorsions sont renforcées, le plan de netteté est extrêmement précis, très court et très dur à trouver, même avec un autofocus. Nous ne pouvons donc tirer aucune conclusion du test en laboratoire et jugerons plutôt juger les images terrain.

Test Terrain

Une focale correspond à un angle de champ – ou angle de vision – couvert par l'appareil équipé de l'objectif. Plus la focale est importante, plus l'angle de champ est réduit : on parle de longue focale. À l'inverse, plus la focale est courte, plus l'angle de champ est large : on parle de grand-angle.

Au 8 mm, l'image est totalement sphérique et circulaire. Le cercle image est plus petit que le capteur 24 x 36 mm de notre 5D. La photo a été prise sans pare-soleil. Au 10 et au 12 mm, le cercle image est encore trop petit pour couvrir l'ensemble du capteur 24 x 36 mm. Avec un reflex équipé d'un capteur au format APS-C, au 12 mm, l'image couvre l'ensemble du capteur !




> Téléchargez les fichiers originaux
 
Bon, on ne va pas se mentir, on tourne vite en rond (pas de jeu de mots) avec cet objectif. Cela dit, dans certains cas de figure, l'effet est saisissant pour peu que l'on puisse utiliser les images dans leur format circulaire. Dans le cas contraire, le recadrage nécessaire au 8 mm fait perdre beaucoup d'intérêt.

Cet objectif fera le bonheur des agents immobiliers qui souhaitent faire passer des 15 m2 pour d'immenses lofts, ou des photographes de sports extrêmes qui pourront donner un dynamisme saisissant à leurs compositions. Pour les portraits, bien entendu, c'est amusant... Attentions aux cadrages au 8 mm qui, si vous n'y prenez pas garde, laisseront apparaître vos propres pieds !

La qualité optique que procure ce zoom est assez bonne. Les fins détails sont bien restitués au centre et ce, dès la plus grande ouverture f/4. L'ouverture constante est toujours un plus et permet d'utiliser l'optique dans la même configuration quelle que soit la focale choisie. Sur les bords des images, le piqué baisse de manière assez importante. Attention aux aberrations chromatiques qui sont très visibles : une correction en post-production sera indispensable.
 
Marque : Canon
Modèle : Canon EOS 5D Mark III
Firmware Version 1.2.1
Vitesse : 1/125 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 400 ISO
Focale : 15 mm, décalage expo : 1 IL
Objectif : Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Télécharger le fichier raw


Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Extrait du haut de l'image à 100 % : aberrations chromatiques très visibles et baisse de piqué.

Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Extrait du centre de l'image à 100 % : bonne restitution des détails.

Marque : Canon
Modèle : Canon EOS 5D Mark III
Firmware Version 1.2.1
Vitesse : 1/100 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 1250 ISO
Focale : 15 mm, décalage expo : 1 IL
Objectif : Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Télécharger le fichier raw


Marque : Canon
Modèle : Canon EOS 5D Mark III
Firmware Version 1.2.1
Vitesse : 1/80 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 3200 ISO
Focale : 8 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Télécharger le fichier raw


Marque : Canon
Modèle : Canon EOS 5D Mark III
Firmware Version 1.2.1
Vitesse : 1/60 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 3200 ISO
Focale : 8 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Télécharger le fichier raw


Marque : Canon
Modèle : Canon EOS 5D Mark III
Firmware Version 1.2.1
Vitesse : 1/160 s, ouverture : f/6.3
Sensibilité : 1250 ISO
Focale : 8 mm, décalage expo : 1 IL
Objectif : Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Télécharger le fichier raw


Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Image recadrée au ratio 3:2.

Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Extrait du centre de l'image à 100 % : bonne restitution des détails.

Marque : Canon
Modèle : Canon EOS 5D Mark III
Firmware Version 1.2.1
Vitesse : 1/80 s, ouverture : f/8.0
Sensibilité : 1250 ISO
Focale : 15 mm, décalage expo : 1 IL
Objectif : Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye
Télécharger le fichier raw

Verdict

Canon EF 8-15 mm f/4 L USM Fisheye

Au final, ce zoom un peu hors norme permet de produire des images originales qui feront leur effet, mais qui pourront vite lasser. L'abus de fisheye (pas de jeu de mots) est mauvais pour les yeux, à consommer avec modération !

La qualité optique de cet objectif série L est très bonne, bien que les bords ne soient pas à la hauteur du centre. Compte tenu du champ couvert par l'objectif et des distorsions qui en découlent, on l'excuse ! Dans un cadre d'utilisation traditionnel, les images faites au 8 mm nécessitent un recadrage drastique pour passer au ratio 3:2. Si vous n'avez pas usage des images circulaires, préférez son utilisation avec appareil équipé d'un capteur APS-C.

Pour le reste, la qualité de fabrication est irréprochable et le design, réussi : c'est un très bel objet ! La lentille frontale bombée est de toute beauté. On ne peut que le recommander, mais en avertissant les intéressés sur le type d'image qu'ils en tireront.

Points forts

Points faibles

Qualité de fabrication et de finition

Intérêt limité hors images circulaires avec un capteur 24x36

Confort d'utilisation

Recadrage nécessaire jusqu'au 14 mm avec un capteur 24x36

Ouverture constante f/4

Aberrations chormatiques importantes

Plage de focale fisheye ultra grand-angle

Baisse de piqué sur les bords

Production d'images circulaires au 8 mm

Distorsions élevées (c'est normal)



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation