Stabilisation mécanique

C'est une première dans la gamme Alpha 7 (les compacts à objectifs interchangeables 24x36 de Sony) : l'A7 II dispose d'une stabilisation mécanique par déplacement du capteur qui fonctionne donc avec toutes les optiques. Elle bénéficie des derniers raffinements technologiques de la marque et fonctionne sur 5 axes.

Sony A7 2 stabilisation 5 axes

Le capteur est monté sur un système électromagnétique qui permet de gérer très finement ses déplacements sur les axes X (gauche / droite) et Y (haut / bas), mais également selon les mouvements angulaires de tangage (Pitch), de lacet (Yaw) et de roulis (Roll). Le phénomène de roulis ne peut pas être corrigé par une stabilisation optique, qui ne fonctionne que sur 4 axes.

L'A7 II adoptera différentes stratégies de stabilisation en fonction de l'optique avec laquelle il est monté :
  1. si vous montez un objectif en monture E non stabilisé, le boîtier gère la stabilisation sur les 5 axes disponibles ;
  2. si vous montez un objectif en monture E stabilisé (OSS), l'objectif compense les décalages angulaires (tangage [Pitch] et lacet [Yaw]) et le boîtier prend en charge les trois autres décalages (X, Y, et roulis [Roll]) grâce au contact électronique entre boîtier et optique ;
  3. si vous montez un objectif stabilisé en monture non-Sony (Canon EF, Nikon EF, etc.), il faut désactiver la stabilisation intégrée à l'objectif pour que le boîtier prenne tout en charge ;
  4. si vous montez un objectif manuel, l'A7 II ne gère que les stabilisations de tangage, de lacet et de roulis (Yaw, Pitch et Roll). La correction en X et Y n'est pas possible car elle dépend du grossissement, or le grossissement dépend de la focale (information qui peut être renseignée manuellement) et de la distance du sujet, qui est une information indisponible puisqu'il n'y a pas de communication entre l'objectif et le boîtier.
Ci-dessous, vous trouverez un "éclaté" du système de stabilisation du boîtier Sony, avec les différentes parties mécaniques.

Stabilisation mécanique Sony A7 2

Les résultats sont-ils à la hauteur ? Oui et non. Oui, car effectivement, la stabilisation permet de gagner en souplesse d'utilisation ; non, car les 4 IL annoncés ne sont pas atteints. Sur notre mire de précision et en labo, nous avons réussi à gagner entre 2 et 3 IL. Le système est donc moins performant que le module intégré dans l'Olympus OM-D E-M5 II.

Sony A7 2 test review stabilisation mécanique

Ci-dessous, vous pouvez voir (et télécharger) une image réalisée au 1/4 s avec la stabilisation optique (55 mm).

Sony A7 2 test review stabilisation mécanique exemple

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation