Le timelapse est une technique de prise de vue bien connue du monde de la photo et de la vidéo qui permet de retranscrire un sujet en mode accéléré. À la base, la technique du timelapse repose sur un enchaînement de photographies séquencées selon l'effet d'accélération souhaité et la durée finale de la séquence que l'on souhaite obtenir.

Pour y parvenir, il faudra donc un appareil doté impérativement d'un intervallomètre, une bonne dose de patience et de l'imagination pour trouver un sujet intéressant (paysage fixe avec nuages en mouvement, ciels et mouvements d'étoiles, scènes de rues mêlant piétons et véhicules...). Afin de pimenter les séquences, on pourra également corser le tout en accessoirisant l'appareil à l'aide d'un minuteur panoramique pour donner un peu de mouvement aux séquences. Avec cette méthode de base, il faut donc jouer de la calculette pour calculer le nombre d'images et la durée de la séance de prise de vue, le plan étant lui-même basé et calculé sur le nombre d'image par secondes (24 ou 25) des séquences où il devra s'insérer.

S'il existe des logiciels pour nous faciliter la tâche du calcul et du paramétrage de l'intervallomètre, il n'y a guère de solutions pour qui ne possède pas d'intervallomètre sur son appareil. Venu directement de Nouvelle-Zélande et conçu par la société Syrp, le Genie est un accessoire malin, conçu à la base pour le timelapse, mais aussi pour l'automatisation de travelling, comme nous avons pu le tester.

Prise en main

Le Genie de Syrp est un objet robuste et massif dont la construction très professionnelle inspire immédiatement confiance. Sa taille est plutôt imposante : 10 cm de haut pour une surface de 9 cm.
Sur le dessus de l'appareil se trouve un niveau à bulle et une vis de fixation (pas 1/4 ou 3/8 selon le sens de montage) permettant de monter une rotule de fixation, la base servant à recevoir les deux principaux accessoires de fonctionnement livrés avec le Genie.

Syrp Genie test review

Le premier de ces accessoires est une base qui permet la rotation du Genie pour les mouvements panoramiques. En mode Vidéo, le Genie pourra effectuer une rotation complète (360°) en 5 secondes.

Le deuxième accessoire est également une base dotée d'un enrouleur intégrant un câble (3 m) qui permet, une fois fixé aux extrémités d'un rail de travelling, d'automatiser le déplacement du Genie.

Syrp Genie test review, sans accessoire
Le boîtier Genie de Syrp sans accessoire.

Syrp Genie, motorisation pour travelling
L'accessoire pour la motorisation à l'aide d'une corde.

Syrp Genie, test review, montage sur monorail et corde pour travelling
Le Genie de Syrp monté sur rail et motorisé pour le travelling.

Deux des faces reçoivent les prises de connexion pour le rechargement, la liaison à l'appareil photo et une prise USB pour la mise à jour du firmware. Une troisième permet de bloquer et débloquer les bases, et la quatrième reçoit le panneau de commande. Ce panneau de commande est lui aussi plutôt bien conçu et suffisamment large pour permettre un affichage et une lecture plutôt agréables.

Syrp Genie test review, interface, capture d'écran

La navigation s'effectue à l'aide d'un système de commandes en croix et de deux petites touches pour valider les différentes options. L'une de ces touches sert également à la mise sous tension de l'appareil.

Une fois monté sur pied ou sur un rail de travelling, le Genie pourra compter sur une autonomie d'environ 7 heures selon le type d'opération qu'on lui fera faire. Le Genie est livré avec un câble de synchro compatible avec votre appareil (vous trouverez la liste complète sur le site de Syrp, dans la rubrique Products > Genie > Ressources > Compatibility).

Mode Timelapse

Le Genie est donc un automate conçu pour la réalisation de séquences en timelapse avec un appareil ne possédant pas d'intervallomètre. L'engin de Syrp possède ainsi son propre intervallomètre, ce qui lui permet de piloter n'importe quel appareil avec lequel il est compatible.

Le Genie pourra offrir différents modes de programmations en agissant à la fois sur la durée de l'enregistrement, la durée de la séquence, l'intervalle de prise de vue et l'angle de rotation. Un tour dans les options permet également de paramétrer le nombre d'images par seconde de la séquence vidéo. Après paramétrage et avant sa mémorisation, le mouvement du timelapse pourra être prévisualisé. Chaque programme de prise de vue pourra être mémorisé et rappelé à tout moment. Un mode avancé permet également de paramétrer le temps de latence au déclenchement ou un temps de déclenchement facilitant un mode de prise de vue HDR.

Syrp Genie, test review, intervallomètre

Le paramétrage du Genie est assez facile à réaliser, mais demande une certaine pratique du timelapse, notamment pour anticiper le bon timing et un bon séquençage des images en fonction des situations envisagées. Les trois réglages proposés en standard (nuages, gens, étoiles) sont une bonne base pour débuter et affiner ses propres paramétrages.

Fin du fin, le Genie possède un calculateur intégré. Ce dernier permet d'agir sur la durée de l'enregistrement, la durée de la séquence et l'intervalle de prise de vue selon les valeurs affectées à l'un ou l'autre de ces paramètres. C'est l'un des aspects les plus séduisants du Genie : il permet de s'affranchir de calculs complexes et de bien synchroniser ses réglages avec son appareil de prise de vue. Dommage que le calculateur ne nous indique pas le nombre de prises de vues réalisées durant la séquence.

Mode Vidéo

En mode vidéo, le Genie de Syrp offre deux principes de fonctionnement. Avec la base dédiée au timelapse, le cameraman peut intégralement automatiser ses mouvements de panoramique au-delà de 360° dans n'importe quel sens de rotation. La durée de la rotation peut s'effectuer très rapidement (5 secondes minimum) sur 360° avec un mouvement d'une grande douceur et un arrêt progressif bien maîtrisé. Par contre, il est dommage que le Genie ne soit pas livré avec une télécommande, car la pression sur la très petite touche de validation de la commande Start a tendance à faire bouger le Genie au démarrage du mouvement de rotation.

Nous l'évoquions plus haut, le Genie peut également être fixé sur un rail de travelling pour automatiser le déplacement d'une caméra. Il faut cette fois utiliser la seconde base (dotée d'un enrouleur). Les extrémités du câble sont fixées à chaque bout du rail de travelling. La programmation du Genie permet, par enroulement ou déroulement du câble, de lui imprimer une traction qui fait ainsi glisser avec douceur le Genie et la camera sur le rail de travelling, par un mouvement de l'ordre de 1 mètre en 25 secondes. Le déplacement peut se faire sur une plus grande longueur en modifiant la longueur du câble.

Mode Automatique

Un mode automatique (Auto Start) permet d'aller encore plus loin et d'automatiser le fonctionnement du Genie. Nous pourrons par exemple fixer précisément la date et l'heure du démarrage du Genie en choisissant son mode de fonctionnement (timelapse ou vidéo) et son préréglage. Le programme pourra également être répété jusqu'à vingt fois sur la journée en fonction des options de réglage, ou se mettre en position repos après son fonctionnement.

Verdict

Sans être des inconditionnels du timelapse et encore moins des familiers du travelling, nous devons néanmoins reconnaître au Genie un sens pleinement maîtrisé de l'automatisation. L'engin répond parfaitement à ce que l'on attend de lui et permet de produire des séquences incroyablement variées, parfaitement calées avec son appareil, sous réserve que celui-ci soit compatible (voir la liste complète sur le site de Syrp, Products > Genie > Ressources > Compatibility).

Conçu à la base pour le timelapse, le Genie ne sortira de son champ d'action que pour l'automatisation de panoramiques vidéo, de travellings sur rail ou encore en le montant sur une tyrolienne qui pourra, là aussi, être automatisée grâce à la même méthode qu'avec un rail de travelling.

Le Genie de Syrp est certes coûteux (890 $, actuellement proposé à 790 $), mais pour les spécialistes du timelapse et certains professionnels de la vidéo, l'investissement pourra être intéressant au vu du très grand nombre de possibilités qu'il propose.

> Le site de Syrp (en anglais)

Points forts

Points faibles

Fabrication soignée

Tarif élevé

Facilité d'utilisation

Encombrant

Calcul automatique des séquences

Pas de rotation et translation combinées

Prévisualisation du mouvement

Pas de calcul du nombre de vues

Rotation automatisée de 0 à 360°

Pas de télécommande

Timelapse en translation

 


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation