Les photos d'identité ont ceci de particulier: elles sont souvent médiocres, pas toujours flatteuses... et on doit vivre avec pendant 5 à 10 ans. Certains le regrettent chaque fois qu'ils doivent montrer leur permis de conduire ou leur carte d'identité à quelqu'un. 

Or voilà un exercice relativement simple à réaliser soi-même, à la maison. L'avantage est qu'on peut s'y reprendre à plusieurs fois jusqu'à obtenir le portrait idéal. Voici quelques trucs simples pour y parvenir. Tout ce dont vous aurez besoin est d'avoir un appareil photo avec un flash, idéalement un flash cobra. Un second flash peut-être un plus pour des configurations plus évoluées. On veillera également à avoir un réflecteur, ou à défaut une surface blanche réfléchissante (carton blanc, tableau pour feutres, etc.).

Enfin, plus important, il faudra trouver un fond uni clair, mais pas blanc, cette couleur de fond étant interdite par l'administration. Enfin interdit... concernant le blanc la chose est assez obscure (sans mauvais jeu de mots) puisque les sites de certaines administrations considèrent toujours le fond blanc comme permis (les ambassades de France à l'étranger par exemple), alors que le site service-public.fr le décrit explicitement comme interdit. Bref... dans le doute, un petit coup de fil à l'administration, ou le choix d'un fond gris semble s'imposer. Ce fond sera un mur, ou à défaut un morceau de carton de la bonne couleur que l'on placera derrière le sujet. Pas besoin que le carton couvre tout le champ de l'image; il suffit qu'il couvre la zone sur laquelle on recadrera en fin de processus. C'est à dire principalement derrière la tête et les épaules.

Inutile de dire qu'il faudra respecter à la lettre les directives concernant la validité des photos d'identité. Ces dernières sont listées sur cette page pour les papiers délivrés par l'administration française. D'autres pays n'ont pas les mêmes critères. Certains autorisent le fond blanc, d'autres demandent un fond bleu plus foncé qu'en France, certains exigent que les oreilles soient visibles, etc. Bref, pensez bien à vérifier tous les détails auprès des administrations concernées. 

réaliser une photo d'identité les documents officiels
Extrait du PDF  d'exemple de photos acceptées et refusées par l'administration française


Place à la pratique. Asseyez votre sujet devant le fond retenu. Ne le collez par au fond, mais laissez un espace entre les deux. Au moins 50cm... histoire d'éviter toute ombre portée pas très engageante du sujet sur le fond. 

Sur les genoux du sujet, on posera le réflecteur (vrai réflecteur du commerce ou planche de matériau capable de réfléchir la lumière) afin de gommer les ombres disgracieuses sous le nez, les yeux, et le menton. C'est un moyen bon marché d'obtenir un ersatz d'éclairage clamshell fréquemment utilisé en studio et parfait pour bien éclairer un visage. Bien entendu si vous avez plusieurs flashes vous pouvez remplacer le réflecteur par un second éclairage... mais très sincèrement, pour une photo aussi petite, la solution flash au plafond + réflecteur suffira souvent amplement. 

réaliser une photo d'identité réflecteur

Idéalement on posera le boîtier sur un trépied, en se mettant à la hauteur du visage du sujet. Le flash cobra sera incliné vers l'arrière si vous avez un mur derrière vous, ou vers le plafond dans le cas contraire. Les paramètres de réglage du flash dépendront ensuite de vos habitudes et de la pièce dans laquelle vous êtes. Faire quelques essais préalables sur un sujet immobile et docile (une peluche fera l'affaire) pourra aider à trouver les bons réglages. Dans une pièce éclairée par un plafonnier de puissance standard avec un flash cobra Nikon, on peut se mettre en mode TTL-BL afin que le flash essaie de bien exposer sujet et fond. Pour utiliser ce mode il faut impérativement être en mesure d'exposition matricielle. Quant à l'optique, on fermera à F/4 ou f/5.6, c'est suffisant. Le tout à une sensibilité permettant un bon éclairage de la scène... en intérieur et avec cette configuration 400 ISO sont souvent un seuil confortable. Certains préfèrent photographier en se calant sur la vitesse de synchronisation de leur flash (1/200s ou 1/250s), et d'autres enfin ne jurent que par l'éclairage naturel. Il est difficile de dresser une cartographie type des paramétrages, ces derniers variant selon le matériel et la pièce utilisés. 

Ce qui est possible également, à condition que la lumière soit assez intense (pour que le réflecteur soit utile), mais par trop directe pour éviter les rendus trop contrastés. Au besoin, un rideau fin blanc servira à tamiser la lumière du soleil.   

Dans tous les cas, il est difficile de donner un réglage précis, puisque tout ceci dépend de la pièce dans laquelle vous êtes, de son éclairage et de la manière dont ses murs renverront la lumière du flash cobra. Bref: utilisez un environnement familier, ou prenez le temps de faire quelques clichés d'ajustement avant de vous lancer. 

réaliser une photo d'identité plusieurs essais possibles
Un grand classique du photomaton avec les enfants: des photos amusantes, mais inutilisables !

Dernier point avant l'édition: n'hésitez pas à prendre beaucoup de photos. Vous n'êtes pas dans un photomaton, et chaque vue supplémentaire ne sera pas facturée. Faites donc plusieurs essais et choisissez la meilleure photo pour vos papiers. 

réaliser une photo d'identité recadrage

Reste enfin à éditer les clichés. Dans Photoshop on arrivera facilement à redimensionner la photo en en définissant d'abord la taille à 35 x 45 mm (via le menu Taille de la zone de travail), puis en ajustant la taille du visage dans le cadre aux bonnes dimensions. Pour bien y arriver, il suffit de tirer des repères de règle afin de bien contrôler la taille du visage qui doit mesurer entre 32 à 36 millimètres (soit 70 à 80% de la surface de l'image), ceci allant du bas du menton au sommet du crâne (sans compter la chevelure).

réaliser une photo d'identité recadrage

Enfin, point important, la zone des yeux matérialisée dans la capture du PDF d'exemples plus haut représente une bande de 10 mm de haut allant de 13 mm à 23 mm du haut de la photo. Tirer des repères précis sur votre image dans Photoshop vous aidera à bien positionner le visage du sujet, ses yeux et à en ajuster les dimensions convenablement.  

Place maintenant à l'impression... et à la constitution de votre dossier. 



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation