Samsung NX1 recommandé

La série NX de Samsung a enfin son porte-étendard ! Le NX1 est le modèle phare, le boîtier ultime qui regroupe tout le savoir-faire technologique de la marque en photo, vidéo et téléphonie vue sans doute par le géant coréen comme l'hybridation parfaite !

Et il faut bien avouer que la fiche technique du NX1 est impressionnante et le boîtier défriche des domaines dans lesquels aucun appareil APS-C (et même 24x36) n'avait osé s'aventurer. Ainsi, c'est la première fois qu'un capteur rétroéclairé est utilisé en si grande taille (23,5 x 15,7 mm) et qu'il intègre autant de photosites : 28,2 millions ! Jusqu'à ce mois de septembre 2014, les capteurs APS-C plafonnaient à 24 Mpx. Samsung repousse donc un peu plus les limites tout en offrant un rendu dans les hautes sensibilités tout à fait honorable (merci la technologie BackSide Illuminated BSI). Pour améliorer la précision de l'ensemble, le capteur est dépourvu de filtre passe-bas. Couplé à une électronique de pointe, le NX1 est également capable d'aligner 15 vues par secondes (RAW + JPEG) sur 22 images tout en conservant le suivi autofocus ! En mode JPEG, vous pouvez grimper à plus de 80 clichés. Dans cette catégorie, le NX1 fait mieux que des reflex professionnels comme le Nikon D4s avec 16 Mpx (11 ips) ou le Canon 1D-X  18 Mpx avec (12 ips). Le COI de Samsung s'offre même le culot de dépasser les cadences des reflex à plus de 5 000 euros avec une définition largement supérieure. Certes les reflex Canon et Nikon sont en plein format 24x36, mais les performances du NX1 sont stupéfiantes. Relativisons toutefois, car le NX1 manque de vivacité pour enchainer les photos et l'enregistrement des images rend "aveugle" l'appareil pendant un court instant, mais qui reste encore trop long.

Le module autofocus est également une première avec une couverture (pour un capteur APS-C) proche de 90% en corrélation de phase (intégré dans le capteur) et en détection de contraste. Ce système d'autofocus hybride est actuellement la voie de recherche la plus prometteuse. En effet, on retrouve cette technologie dans des boîtiers haut de gamme comme le Nikon V3 ou l'Olympus E-M1, Sony A7 II, mais c'est la première fois que le module est aussi complet et aussi performant. Là encore, Samsung place la barre très haut et la concurrence devra prendre en compte ces nouvelles données. Un regret ? Oui, l'absence de suivi de sujet avec le viseur.

En vidéo également, Samsung joue les précurseurs en proposant un codec de compression moderne : H.265. Nous regrettons que Samsung n'ait pas jugé opportun de conserver un codec plus traditionnel (et donc mieux reconnu par les logiciels de montage) comme le H.264. Samsung est résolument tourné vers l'avenir, quitte à laisser certaines technologies sur place. Des manières qui rappellent un peu celle d'un certain Apple... Mais parfois l'avenir sourit aux audacieux ! Nous apprécions également la possibilité de filmer en 4K Ciné et Télé en, respectivement, 24p et 25p ainsi que l'enregistrement HDTV 1080 en 50p. Pour ne rien gâcher, vous pouvez brancher micro et casque pour vérifier la captation sonore et enregistrer le flux vidéo sur un module externe.

Les meilleures technologies seraient bien inutiles sans une bonne intégration et une réalisation sans faille. Dans ce domaine, Samsung a écouté toutes les remarques faîtes sur les précédents boîtiers pour présenter un NX1 véritablement mature. Le boîtier est certes un peu volumineux et la poignée à peine assez creusée, mais globalement, le boîtier tient bien en main et la forme de petit reflex devrait rassurer les plus suspicieux d'autant qu'il est résistant aux intempéries. Le viseur électronique est l'un des meilleurs du moment et l'écran tactile orientable est un vrai régal, malgré une dalle trop réfléchissante. Les commandes sont nombreuses, certaines configurables : le NX1 se prend rapidement en main. La batterie est suffisante pour une petite journée de photo (mais pas de vidéo), mais Samsung aurait dû inclure un chargeur de batterie pour faciliter l'usage d'une seconde batterie.

Vous le verrez dans la liste des points négatifs, le NX1 n'est pas exempt de problème et nous ne comprenons pas pourquoi le suivi de sujet n'est disponible qu'en visée sur écran et nous avons trouvé une dynamique des images un peu moindre par rapport à la concurrence.

Au final, le NX1 est un boîtier hors du commun qui arrive à marier les technologies les plus récentes avec une véritable approche photographique. Malgré quelques incohérences et quelques choix radicaux, Il reçoit un recommandé.

Points forts

Points faibles

Bonne gestion du bruit électronique jusqu'à 3200, voire 6400 ISO

Suivi autofocus disponible uniquement en visée sur écran (?!)

Mode rafale à presque 15 ips avec suivi autofocus !

Ecran LCD brillant et limité dans ses mouvements

Bonne réactivité de l'autofocus. Excellent suivi de sujet

Pas de déclenchement totalement silencieux avec une obturation totalement électronique

Ecran LCD tactile, rapide et multipoint. Il est également inclinable.

Dynamique un peu réduite par rapport à la concurrence

Toutes les connexions sont disponibles : USB 3, Wi-Fi, NFC, HDMI, micro, casque...

Temps de mise sous tension un peu lent

Enregistrement vidéo 4K (ciné 24p, télé 25p). HDTV 1080 à 50/60 p

Pas de chargeur de batterie livré. Charge par USB uniquement. Temps de charge un peu long. Mais e boîtier n'est pas bloqué.

Viseur électronique de qualité : spacieux, bonne définition

Pas d'aide contextuelle dans les menus

Ecran LCD monochrome de rappel

Menu Fn non personnalisable

Assez bonne autonomie

Compression H.265 uniquement. Manque de compatibilité avec les logiciels actuels.

Profils d'images en photo / vidéo

Qualité vidéo en HDTV 1080 largement perfectible

Mise au point manuelle avec loupe, focus peaking et échelle des distances

Pas de personnalisation de l'ISO auto en fonction de la vitesse

Boîtier résistant aux intempéries

Un seul emplacement pour carte mémoire

Flash intégré. Pilotage de flash distant sans fil

Pas de GPS intégré. Pas de prise synchro flash

Intervallomètre intégré

Zébras d'exposition non personnalisables (donc non utilisables)

Focus peaking disponible en photo et vidéo

Loupe uniquement au centre en mise au point manuelle

Livré avec Adobe Lightroom 5

Très léger gèle de l'image à la mise au point automatique (AS-S)



Face à la concurrence

Panasonic GH4. En face du NX1, le GH4 de Panasonic s'impose tout naturellement. Lui aussi dispose d'un boîtier haut de gamme, d'un excellent viseur électronique, d'un écran LCD orientable et tactile et d'un mode rafale 12 ips. Le NX1 prend l'avantage avec un capteur plus grand (APS-C contre 4/3") et plus défini (28 contre 16 Mpx). En qualité d'image, le boîtier coréen est nettement avantagé. En vidéo, c'est l'inverse, le GH4 offrant une variété de formats vidéo impressionnante et plus polyvalente que les vidéos enregistrées en H.265 du NX1. En terme de mise au point, le NX1 est également avantagé par son module AF plus complet et plus rapide.

Canon 7D Mark II. Confronter le NX1 au reflex APS-C professionnel de Canon est-il une hérésie ? Dans un premier temps, la question peut paraître décalée, mais en comparant les fiches techniques, on s'aperçoit que le NX1 dispose de toutes les armes pour affronter le 7D Mark II de Canon...sereinement. Le NX1 dispose en effet d'un capteur plus pixelisé, plus à l'aise dans les hautes sensibilités, plus rapide (15 ips contre 10 ips), un mode vidéo plus complet (avec tous les assistants nécessaires...), un écran orientable et tactile, des connexions modernes... Techniquement, le NX1 est donc supérieur même si le 7D Mark II dispose de quelques avantages comme le GPS intégré, 2 emplacements mémoire, une batterie plus performante... Le 7D Mark II l'emporte également en confort d'utilisation notamment pour la photographie sportive; discipline dans laquelle la visée optique reste très appréciable. Le 7D Mark II est également plus nerveux notamment entre deux images.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation