This is not a map 13, Orlando, par Jean-Christophe Béchet, couverture et dépliée

Chez Focus Numérique, quand on aime, on ne compte pas ! Nous avons donc décidé de vous parler de la parution chez Poetry Wanted de la 3e carte de la collection "This is not a map" consacrée cette fois à Orlando, vue par Jean-Christophe Béchet.

Poetry Wanted est une petite maison d'édition française dédiée à la photographie et fondée en 2013 par Rémi Noël. Celui-ci voulait, par une collaboration avec d'autres photographes, donner une lecture singulière des villes, territoires et espaces. Ici, il n'est pas question de tourisme ni de route ou d'itinéraire, mais à travers une trentaine de clichés, de proposer un voyage d’un autre ordre dans un lieu, par le biais d'une approche spécifique.
 
Après le Texas vu par Rémi Noël et Las Vegas par Ronan Guillou, c’est donc Orlando qui se déplie sous nos yeux sous l’objectif du photographe Jean-Christophe Béchet. Orlando, à l’aube, entre 6 et 7h du matin, Orlando brumeuse, auréolée de cette lumière matinale ou de la nuit qui s’achève, mais surtout Orlando loin des parcs d’attractions. Jean-Christophe Béchet, fasciné depuis longtemps par les villes et surtout par les modes de vie de ces urbains "contemporains", nous montre ici un autre visage de cette métropole américaine qu’est Orlando. Alors que la ville se réveille, Jean-Christophe Béchet nous livre sa vision, à la lueur du jour, de ces croisements de vies d'un petit coin de la Floride. Rencontre.

 
Focus numérique - Vous êtes photographe et également rédacteur en chef adjoint du magazine Réponses Photo. Pouvez-vous nous retracer en quelques mots votre parcours photographique ?

Jean-Christophe Béchet - J’ai su que je voulais être photographe à la suite d’un stage en 1984 où j’ai rencontré Sebastião Salgado. Dans la foulée, j’arrêtais mes études d’économie pour entrer à l’École de Photo d’Arles. Je vais ensuite devenir photographe professionnel, vivre d’abord deux ans en Afrique centrale, puis m’installer à Paris en 1990. Quatre ans plus tard, j’intègre la rédaction de Réponses Photo en tant que photographe et journaliste. Je lance ensuite les Hors Séries de Réponses Photo dont je suis toujours le rédacteur en chef. Mais je n’ai jamais abandonné mon "vrai" métier et ma passion première : la prise de vue photographique et la réalisation de livres photo. Depuis 2002 et mon premier "vrai" livre, Electric’Cités aux éditions Marval, j’ai publié une douzaine de monographies (la plupart avec les éditions Trans Photographic Press) et participé à de nombreuses expositions...

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Focus numérique - Vous vous identifiez comme un photographe du réel ; L’homme dans son environnement semble être au cœur de vos préoccupations photographiques. Est-ce le cas ?

Jean-Christophe Béchet - Oui, je crois que la photographie est l’art de "jouer" avec le réel. Une photo n’est jamais un pur document, ou une "vérité objective", mais elle a toujours un rapport ontologique avec le réel, et c’est ce rapport, à la fois mystérieux et subjectif qui donne à cet art son intérêt et sa spécificité. Dans mes images, je donne autant d’importance aux corps qu’aux décors ; je crois à l’importance des lieux, des climats, de l’architecture. C’est pour cela que j’aime autant photographier au cœur de Tokyo que dans les déserts de haute montagne. Pour essayer de comprendre comment les hommes vivent. La géographie me passionne, les cartes, les montagnes, les routes, les sentiers, les plans d’une ville… Je suis un photographe géographe.

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted
 
Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Focus numérique - Pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec Rémi Noël de Poetry Wanted pour cette 3e  carte / voyage photographique ? Comment s’est effectué le choix des photographies pour cette édition ? Font-elles partie de votre travail intitulé "American Puzzle" ou bien êtes-vous retourné spécifiquement à Orlando pour ce projet ?

Jean-Christophe Béchet - Le livre American Puzzle a connu un vrai succès et a été assez vite épuisé. Il contient 166 photos faites aux USA lors de 17 voyages étalés sur 16 ans. Un des chapitres du livre était consacré à Orlando et à cette vision matinale d’une ville américaine. Toutes les photos sont prises entre 6h et 7h du matin, et j’y décris une ambiance brumeuse, entre nuit et jour, où certains vont faire leur jogging, partent au golf ou sont sur internet, alors que d’autres attendent le bus pour aller bosser, sont jardiniers ou femmes de ménage… Les premiers sont tous blancs, les autres, tous noirs… La série est construite comme une petite nouvelle littéraire, avec une esthétique qui brouille les pistes. Rémi Noël avait aimé cette série de 12 photos seulement, il a voulu en voir plus et m’a convaincu que l’on pouvait faire une de ses "Map" avec ce travail. Aujourd’hui j’en suis ravi, mais au départ, je doutais que cette histoire tienne sur 35 photos. J’en ai proposé 50 à Rémi, et on en a sélectionné 35 ensemble avec aussi l’aide d’Olivier Verdon, le graphiste. Les photos ont été prises durant quatre séjours à Orlando, entre 2000 et 2005.

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Focus numérique - Vous citez souvent, en préambule de vos ouvrages des auteurs américains comme Faulkner ou Banks. Sont-ils des sources d’inspiration ?

Jean-Christophe Béchet - Absolument ! William Faulkner est mon écrivain de chevet et je voulais que Russel Banks écrive un texte pour le livre. Il n’avait pas le temps. Mais je l’ai vu à Paris, il a apprécié  mon expo, il a aimé le livre, et je pense qu’un jour, il participera peut-être à l'un de mes projets...
 
Focus numérique - Pour la série Orlando, quel matériel avez-vous utilisé ?

Jean-Christophe Béchet - Comme pour toutes mes photos américaines, de l’argentique, de la diapositive en 6x6 avec un Mamiya 6.

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, extrait, éditions Poetry Wanted

Focus numérique - Si vous deviez n'en citer qu'un, quel serait pour vous le photographe incontournable ?

Jean-Christophe Béchet - Un ?! Impossible ! J’en citerai deux qui m’ont servi de guide aux USA, parmi des dizaines d’autres : Robert Frank et Lee Friedlander. Avec une pensée pour Roy DeCarava et Harry Callahan

Focus numérique - Qu’est-ce qui vous intéresse dans l’acte photographique ?

Jean-Christophe Béchet - Difficile de répondre en quelques mots et je viens de publier un petit livre de "Philo pratique"* aux éditions Créaphis pour essayer d’expliquer cela. Disons que je crois que je photographie pour exister dans le monde et mieux le comprendre. La photographie instaure à la fois une distance entre l’opérateur et ce qu’il voit, et un vrai engagement sur le terrain. On est à la fois observateur et acteur, dedans et dehors, et c’est cela qui m’intéresse. Être à la fois politique et poétique, disons... 

Jean-Christophe Béchet, Orlando, This is not a map 13, éditions Poetry Wanted

Jean-Christophe Béchet, Petite philosophie pratique de la prise de vue photographique
 
* En cette rentrée, on trouvera également sur les tables des libraires l’ouvrage Petite philosophie pratique de la prise de vue photographique de Jean-Christophe Béchet. Ce qui ne devait être qu’une interview de quelques minutes s’est transformée en un dialogue d’un an entre Jean-Christophe Béchet et Pauline Kasprzak. Le résultat : un petit traité qui nous aide à mieux comprendre le médium photographique, évoquant tour à tour le cadrage aussi bien que l’editing, la matière ou le réel, en passant par le marché de l’art.

13_Orlando
Jean-Christophe Béchet
Collection This is not a map
Poetry Wanted
Septembre 2014
16 €

> Présentation et commande sur le site de la collection
> thisisnotamap


Petite philosophie pratique de la prise de vue photographique
Jean-Christophe Béchet & Pauline Kasprzak
Créaphis éditions
Septembre 2014
12 x 17 cm, 128 pages
Broché
ISBN : 9782354280864
10 €

> Présentation sur le site de l'éditeur

> Le site de Jean-Christophe Béchet

 

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation