La plupart des livres de notre comparatif étaient au format 20 x 20 cm. Les deux livres Pixum se démarquent donc par leur format plus imposant. Ce format est élégant, mais parfois trop encombrant pour certaines bibliothèques. En outre, il faut bien avoir en tête que plus le livre est grand, plus les images le seront et plus les défauts seront visibles. Il sera important de bien préparer les fichiers en amont et surtout d'adapter l'accentuation en fonction du type de livre.

En effet, là où les images fortement accentuées sortaient parfaitement sur le vrai papier photo, la même accentuation était trop forte pour le livre imprimé. Il faudra donc accentuer davantage les images si vous commandez un livre sur papier photo.

Blind test, livre 30 x 30 cm sur papier photo

livres photo et imprimé 30x30 cm de Pixum

Ce livre sur papier photo Pixum a plu par sa taille et son rendu des images. Le papier brillant est très flatteur pour les images saturées. Les images noir et blanc ont été bien appréciées aussi, ce qui est à souligner car il est fréquent que les images noir et blanc sur papier photo ne soient pas satisfaisantes.

La reliure layflat permet une ouverture à plat pour la présentation des images en double page, mais il faut disposer d'images en haute définition pour qu'elles puissent supporter l'impression en 30 x 60 cm. À noter : les reliures layflat consistant à coller dos à dos les pages, cela rendait jusqu'à présent les pages très, voire trop rigides pour certains. Ce n'est plus le cas : les pages restent épaisses, mais sont plus souples.

Ce qui est vraiment gênant par contre, c'est le vilain code QR noir et blanc en quatrième de couverture et sur la dernière page du livre. Il est également regrettable que la feuille collée sur la couverture soit blanche, et si fine que les bords de l'image de couverture repliée en sont visibles. Une feuille noire serait plus élégante et éviterait cela, mais ce n'est pas paramétrable à la commande.

Mesures, livre 30 x 30 cm sur papier photo

livres photo et imprimé 30x30 cm de PixumLes rendus sur la mire Granger Rainbow ne révèlent pas de cassures. Les dégradés de couleurs sont bien gérés. Les tons gris sont bien neutralisés sur toute la gamme tonale (des noirs aux blancs).
La technologie d'exposition sur papier à l'aide de laser ne génère pas une réelle trame, mais a tendance à lisser l'image, d'où l'intérêt d'accentuer l'image. Les accentuations doivent être faites en amont, ou bien via le logiciel si cela a été oublié, pour que les images soient bien piquées (il est possible d'accentuer image par image).

On distingue une légère trame colorée sur le visuel issu d'une numérisation à 3 200 DPI, soit un affichage 30 fois plus grand que l'original. Cette trame n'est pas visible à l'œil.

livres photo et imprimé 30x30 cm de Pixum

L'étendue des couleurs est importante, plus large qu'en impression. Les couleurs imprimées sont cohérentes avec les images affichées dans Bridge sur un écran profilé. Il n'y a pas de problème pour des images décrites dans des espaces Adobe RGB ou Prophoto. Elles sont converties en sRGB et les rendus d'images sont alors identiques. Les noirs sont très profonds et denses, les blancs sont lumineux et les images, très bien restituées.

livres photo et imprimé 30x30 cm de Pixum
 

Blind test, livre 30 x 30 cm imprimé avec couverture simili-cuir

livres photo et imprimé 30x30 cm de Pixum

Ce livre a également beaucoup plu. La couverture simili cuir lui confère un rendu chaleureux. Les premières et dernières pages sont des feuilles de vrai papier cartonné souple, crème, qui rappelle les vieux albums photo. Le texte y prend mieux sa place dans les pages intérieures. Comparé à ce modèle, le livre photo fait plus moderne et froid, et le texte sur papier photo brillant est moins sympathique.

La reliure est un dos carré collé, il n'y a donc pas d'ouverture à plat, mais pour un tel format (30 x 30 cm) cela n'est pas vraiment indispensable. Une image en pleine page est déjà bien assez grande. 

Les pages moins brillantes et moins saturées que sur papier photo, avec une légère trame (moins visible que sur un petit format puisque le livre étant plus grand, on le regarde de plus loin). Elles ont été bien appréciées par notre panel de testeurs.

Ils regrettent qu'on ne puisse pas distinguer la première de couverture (avant) de la quatrième (dos) : une fois sur deux, le livre est ouvert à l'envers. L'absence de texte sur la tranche pour l'identifier dans une bibliothèque est également gênante.

Mesures, livre 30 x 30 cm imprimé avec couverture simili-cuir

livres photo et imprimé 30x30 cm de PixumLa mire Granger Rainbow ne montre pas de cassures. Les dégradés sont bien restitués. Les dégradés des gris du noir au blanc se font en continu, sans rupture, mais avec une légère dominante froide : les images noir et blanc sont un peu vert-cyan sur un papier blanc à ton froid.

Les images importées dans le livre peuvent être en sRGB, Adobe RGB ou Prophoto ; elles seront toutes converties en sRGB avec un rendu satisfaisant pour les images décrites initialement dans un autre espace de travail.

livres photo et imprimé 30x30 cm de Pixum


La trame est plus visible, mais peu gênante du fait du grand format. En revanche, elle deviendrait peut-être trop sensible si le livre était imprimé en 20 x 20 cm.

Il n'est pas utile d'effectuer une accentuation trop forte sur les images. Dans le livre, les images accentuées normalement avaient les meilleurs rendus. Une accentuation trop forte génère des effets de bords.

Les couleurs du livre imprimé sont moins saturées que celles du livre sur papier photo, mais elles sont bien gérées et cohérentes avec les images affichées dans Bridge sur un écran profilé. Les couleurs sur presse numérique sont plus étendues dans les rouges, jaunes et verts que sur papier photo. Et à l'inverse, le livre sur papier photo restitue des couleurs plus saturées dans les bleus, cyan et magenta.

livres photo et imprimé 30x30 cm de Pixum
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation