WD My Passport Wireless 2 ToLe WD My Passport Wireless est petit disque dur transportable autonome (fonctionnant sur batterie), connecté (grâce au Wi-Fi) et équipé d'un lecteur de carte SD. Également doté d'un port USB 3.0, il est compatible DLNA pour pouvoir "streamer" (ou diffuser en flux continu)  les médias (photo et vidéos) sur des affichages compatibles, comme les téléviseurs.

Sa capacité de stockage maximale est de 2 To sur un disque dur classique (pas de SSD) ; il est décliné en versions de 500 Go et 1 To.
Il est assez compact, avec des dimensions de 127 x 88 x 21,8 mm, pour un poids allant jusqu'à 250 g pour le modèle 2 To.

Présentation

Tentons de resituer ce produit dans le contexte d'un photographe. Ce petit accessoire permet de pouvoir décharger les photos et vidéos contenues sur une carte SD sans avoir à passer par un ordinateur. C'est une sécurité intéressante pour ceux qui souhaitent doubler leurs données, limiter les risques et libérer facilement leurs cartes.
Grâce au Wi-Fi, on peut accéder au contenu du disque par un smartphone ou une tablette et visionner ainsi à loisir les médias, les diffuser en streaming et surtout les organiser. Il ne manque plus que quelques fonctions d'édition, et ce serait parfait !

WD My Passport Wireless

Prise en main et installation

Le boîtier, très compact, est léger et son design est sobre et soigné. Il comporte deux voyants : l'un pour la charge de la batterie, et l'autre pour les transferts. Sur le côté gauche se trouve le port SD et sur le droit, deux boutons et le port USB 3.0. Le boîtier est intégralement en plastique. Pour un accessoire nomade à destination des photographes, on aurait aimé disposer d'une construction plus robuste.

WD My Passport Wireless

WD My Passport Wireless

L'installation est relativement simple et peut se faire via un ordinateur (le disque se monte comme un réseau) ou via un mobile (en utilisant l'application dédiée). Il suffit de s'y connecter en Wi-Fi, de définir un mot de passe et le tour est joué.
Attention, depuis un mobile, la connexion pure et dure au Wi-Fi du disque rend impossible la connexion Internet en simultané. Pour passer par un réseau relais, il faut le configurer depuis l'interface d'administration accessible depuis un navigateur web. Cette interface permet de connaître l'état du disque : stockage, batterie, droits d'accès, etc.

WD My Passport Wireless

L'application mobile

L'application est assez bien conçue. Il est possible d'explorer le contenu du disque par une arborescence de dossiers ou bien par type de médias. Nous nous intéressons bien entendu principalement à la photo, mais le système gère la vidéo et la musique. La prévisualisation des vignettes est assez longue lors du premier chargement. Pour accélérer l'affichage, il est possible d'allouer une très grande taille de mémoire cache à l'application : de 1 à 64 Go.

WD My Passport WirelessWD My Passport WirelessWD My Passport Wireless

Les images JPG sont dans un premier temps affichées en définition basse, mais suffisante pour un bon aperçu sur l'écran du smartphone ou de la tablette. On peut demander le chargement d'un fichier HD avec la possibilité de zoomer dans l'image. Malheureusement, les fichiers RAW ne sont pas reconnus.

Des fonctions de partage sont proposées — envoi par mail, impression ou ouverture dans une autre application — mais malheureusement pas de partage vers des réseaux sociaux ou d'envoi par MMS.

WD My Passport WirelessWD My Passport WirelessWD My Passport Wireless

L'application propose enfin des options d'organisation : on peut créer des dossiers et y ranger des médias. C'est pratique sur le fond, mais cela manque un peu de fluidité dans les faits. Il faut passer par une logique de "sélectionner / couper / déplacer".

Dans la pratique

Sur le principe, ce disque dur autonome est une très bonne idée. Donner la possibilité aux photographes sur le terrain de pouvoir décharger leurs médias rapidement et simplement, sans avoir à utiliser un ordinateur, est un réel plus. Rien de plus simple que de transférer le contenu d'une carte SD. Il suffit d'appuyer sur une touche et le processus commence. Les images sont stockées dans un dossier Import SD. Les fonctions d'accès et d'organisation des images en Wi-Fi sont aussi très pratiques. Rien de tel pour optimiser un trajet en transports en commun et commencer à réaliser un premier traitement.

Autre fonction intéressante, ce disque peut faire office de grosse extension de mémoire pour les utilisateurs d'iPad qui utilisent leur tablette pour montrer leur différents travaux.

Il aurait été cependant judicieux d'intégrer des fonctions de notation par étoiles exploitables dans Lightroom par exemple. Attention également, la batterie de l'appareil connecté en Wi-Fi fond comme neige au soleil. Vous ne pourrez pas par exemple compter dessus sur un Paris-New York ni même un Paris-Marseille en TGV.

WD My Passport Wireless

WD My Passport Wireless

Verdict

Au final, ce WD My Passport Wireless peut tout à fait prendre sa place dans la besace des photographes. Il nous fait évidemment penser aux visionneuses multimédias Epson.
On apprécie particulièrement le poids, la compacité et la forte capacité de stockage.
On regrette cependant le peu d'options de traitement de l'application mobile pour les photographes, la non-prise en charge des formats RAW, la seule compatibilité avec les cartes SD et la fragilité supposée de l'appareil.
C'est un beau premier jet, qui mérite quelques améliorations pour devenir un "must have" pour tous les photographes.

Points forts

Points faibles

Poids et compacité

Pas de version SSD

Capacité de stockage

Fragilité de l'objet

Wi-Fi et USB 3.0

Pas de prise en charge du RAW

Transfert depuis cartes SD

Pas de lecteur CF

Fonctionnement sur batterie

Peu de fonctions de traitement avancées




PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation