Alimentation et autonomie

Le Canon 7D Mark II fonctionne avec une batterie LP-E6 (90 € environ) qui équipe déjà de nombreux reflex de la marque : 60D, 70D, 6D/7D et 5D MK III. Lors de la présentation, Canon nous avait annoncé une nouvelle version de cette batterie, la LP-E6N (1850 mAh contre 1800 mAh sur la LP-E6). Mais notre exemplaire était bien équipé d'un modèle courant.

Les mesures normées CIPA indiquent 670 vues, réalisées à 50 % avec le flash. De notre côté et lors d'une manifestation sportive, nous avons pu enregistrer plus de 1 500 vues (dont beaucoup en mode rafale) et quelques minutes de vidéo avec une seule batterie. L'autonomie du boîtier pourra donc grandement varier selon votre utilisation : flash, visée sur écran, utilisation du GPS... Difficile d'être précis, mais les données CIPA sont un bon indicateur pour une utilisation classique.

Canon 7D Mark 2 test review poignée alimentation BG-E16
Le 7D Mark II et la poignée d'alimentation BG-E16.

Pour augmenter l'autonomie du reflex, vous pouvez utiliser le grip d'alimentation. Là, mauvaise surprise, il s'agit d'un nouveau modèle : BG-E16 (environ 300 €). Le 7D mark II n'est évidemment pas compatible avec les précédents modèles. La poignée permet de loger deux batteries LP-E6 ou d'utiliser 6 piles au format AA en cas d'urgence. Elle possède également un contrôleur (joystick) et un rappel de commandes (AF, mémorisation d'exposition, choix collimateurs et déclencheur).

Canon 7D Mark 2 test review indicateur batterie
Menu batterie du 7D Mark II.

Sur l'écran LCD de contrôle monochrome, le niveau de la batterie est signalé par 6 niveaux de charge, ce qui révèle assez détaillé. Un menu permet également de connaître de manière plus précise le niveau de charge en pourcentage, ainsi que l'état général de la batterie.

Le reflex est livré un chargeur de batterie LC-E6E qui dispose de différents témoins de charge (0, 50, 75 et 100 %).
Canon 7D Mark 2 test review chargeur de batterie
Chargeur de batterie LC-E6E.

Emplacements cartes mémoire

Le Canon EOS 7D Mark II dispose de deux emplacements pour des cartes mémoires au format SD et CF. Le reflex supporte parfaitement la dernière norme de transfert UDMA 7 pour les cartes Compact Flash ainsi que la norme UHS-I pour les cartes SD. Dommage que la dernière norme en vigueur UHS-II ne soit pas considérée.

L'emplacement SD permet l'utilisation des cartes Eye-Fi (Wi-Fi) et de contourner ainsi l'absence de puce intégrée. Le choix de deux formats de cartes distincts est discutable : certains apprécient, d'autres rechignent à utiliser des formats différents. Il est possible de configurer les deux emplacements pour fonctionner en mode débordement (dès qu'une carte est pleine, l'autre est utilisée), en mode séparé (vous pouvez enregistrer des formats différents des images sur les deux cartes) ou en mode duplication (pour faire une sauvegarde des images) ; vous pouvez également choisir quelle carte recevra les fichiers vidéo.

Canon 7D Mark 2 cartes mémoire

Connexions

Côté connectique, le 7D Mark II est presque à jour avec les technologies actuelles :
  • - une entrée micro stéréo mini-jack (3,5 mm),
  • - une sortie casque mini-jack (3,5 mm),
  • - une prise synchro flash,
  • - une connexion pour une télécommande filaire,
  • - une sortie casque,
  • - une sortie USB 3 (enfin !!),
  • - une sortie HDMI non compressée,
  • - une puce GPS.

Un bonheur n'arrivant jamais seul, la connexion USB 3.0 ainsi que la sortie HDMI disposent d'un système de protection (anti-arrachement) livré avec le boîtier.

Le Canon EOS 7D Mark II dispose enfin d'une puce GPS qui permet de géolocaliser les fichiers directement à la prise de vue. En revanche, il ne possède pas de puce Wi-Fi pour transmettre les images sur un ordinateur sans fil, ce qui, en 2014, est assez incompréhensible. Pour cela, il faudra s'équiper de l'onéreux (presque 600 €) et imposant module WFT-E7 qui, certes, intègre une batterie LP-E6.

Canon 7D Mark 2 connexions


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation