Sony Cyber-shot G1

Le Sony Cyber-shot DSC-G1 est un véritable OVNI (ou OPNI pour Object Photographiant Non Identifié) dans le paysage finalement bien rangé des APN. D'un design assez novateur, avec un volet coulissant pour découvrir à la fois les commandes et l'objectif, le G1 possède un superbe écran de 3,5 pouces doté d'une extraordinaire définition de 921 000 pixels. Un écran qui permet de transformer le compact, en véritable station multimédia (une prise casque est d'ailleurs intégrée). Malgré la course folle aux pixels (les compacts affichent désormais des capteurs à 12 millions de pixels), le Sony G1 ne dispose que d'un simple 6 mégapixels. Pourtant, le dernier Sony affiche quelques atouts photographiques comme la stabilisation optique Super SteadyShot,une sensibilité 1000 ISO et un mode Wifi.



Capteur: CCD Super HAD 6 mégapixels (1/2,5'')
Zoom: 3x (38-114 mm en eq. 24x36), f/3,5-4,3
Stabilisation optique: oui, par déplacement de lentilles
Mode macro: 1 cm
Viseur: non
Écran: 3,5 pouces (8,9 cm), 921 000 pixels
Mise au point: automatique
Mode d'exposition: Auto, 11 modes scènes
Vitesse d'obturation: 1 - 1/1000 s
Mémoire interne/externe: 2 Go / Memory Stick Duo, Pro Duo
Format image: JPeg (2 816 x 2 112 pixels)
Sensibilité: Auto, 80, 100, 200, 400, 800, 1 000 ISO
Mode vidéo: 640 x 480 en 30 images/s, format Quicktime (MPEG-4)
Connexions: USB2, vidéo, alimentation (sur socle), prise casque, Wifi
Alimentation: batterie Li-Ion NP-FR1 (3,6 V), environ 280 photos norme CIPA
Dimensions/Poids: 93,3 x 71,7 x 25,3 mm / 232 g (avec batterie, carte)


Ergonomie

Le Sony Cyber-shot G1 est un appareil vraiment singulier et la première prise en main est vraiment surprenante. L'appareil imposant, et finalement assez lourd (232 g) même s'il tient facilement dans la main. Il déformera facilement une poche de chemise ou de pantalon. Le design du Sony Cyber-shot G1 est plutôt réussi. La "carrosserie" métallique est du plus bel effet et la finition est superbe avec un touché particulièrement appréciable. Ce qui surprend le plus, c'est bien sûr le vaste écran LCD de 3,5 pouces qui occupe la totalité de l'arrière de l'appareil. Un écran qui "attire" irrémédiablement les doigts. Et là, déception, l'écran n'est pas tactile... Résultat, aucune action sur l'appareil et de superbes traces de doigts. Le flanc droit de l'appareil dispose de quelques touches et d'un joystick. Pour découvrir l'interface, il faut actionner une tirette qui libère alors le volet coulissant. Celui-ci découvre alors l'objectif à l'avant de l'appareil et les différentes commandes à l'arrière et sur le côté droit. Une fois ouvert, le Sony Cyber-shot G1 tient assez bien en main et les doigts ne couvrent plus l'écran LCD. Les différentes touches de l'appareil sont affleurantes, mais sont finalement suffisamment larges pour être facilement utilisables. Reste le joystisk positionné sur le côté de l'appareil. Un emplacement qui oblige à un apprentissage souvent laborieux. Cependant, le plus contraignant reste sans doute la position latérale des commandes Home, Menu qui oblige à tourner à chaque fois l'appareil pour ne pas se tromper de touche. Frustrant. Des difficultés qui conduiront à utiliser le Sony Cyber-shot G1 le plus souvent en mode auto.

sony Cyber-shot G1

Fermé, le Sony Cyber-shot G1 est particulièrement séduisant malgré un embonpoint rassurant.

sony Cyber-shot G1

De dos, le Sony Cyber-shot G1 est particulièrement impressionnant avec son écran LCD de 3,5 pouces. Un grand écran qui présente une définition hors-norme : 921 000 pixels. Les images apparaissant alors particulièrement détaillées. Rappelons que l'image est réellement affichée en 640 x 480 points (soit 307 000 pixels, car dans les 921 000 pixels, les sous pixels colorés (RVB) sont pris en compte). Le problème était le même avec les écrans de 230 000 pixels (en fait 76 800 points).

sony Cyber-shot G1

Le côté droit regroupe les commandes : DISP., Back, Menu et Home. Le Joystick de navigation est également présent.

sony Cyber-shot G1

Le Sony Cyber-shot G1 est également un appareil multimédia qui dispose, comme il se doit, d'une prise casque mini jack.

Sony Cyber-shot G1

Une fois ouvert, le volet découvre une interface sobre avec une commande de zoom, une touche pour la lecture, le passage du mode vidéo au mode photo, une commande pour le flash et le retardateur et pour le mode macro.

sony Cyber-shot G1

En coulissant le volet du Sony Cyber-shot G1, vous pouvez découvrir l'objectif 3x périscopique (le zoom ne sort pas).

sony Cyber-shot G1

Sur le dessus de l'appareil, vous découvrirez également deux micros pour un enregistrement stéréo.

sony Cyber-shot G1

Le haut parleur est situé sous le dessous du Sony Cyber-shot G1.

Menus

Les menus des nouveaux appareils Sony sont divisés en deux parties. Le menu Home permet d'accéder aux réglages généraux de l'appareil (mode photo, musique, gestion de la mémoire, réglage de l'heure..). Quant à la touche Menu, elle donne accès aux réglages de la prise de vue. Le problème réside dans le fait que plusieurs options sont présentes dans les deux menus, ce qui ne facilite pas la compréhension de l'organisation de l'interface.

Sony Cyber-shot G1 menu Sony Cyber-shot G1 menu

Malgré une interface graphique agréable, l'organisation des différents menus n'est pas forcément très claire. Dommage.

Vous pouvez visualiser les vidéos ci-dessous qui présentent les différents menus (Menu, Home et lecture) du Sony Cyber-shot G1.


Spécificités techniques

Zoom
Le Sony Cyber-shot G1 dispose d'un zoom optique 3x. Un coefficient standard qui aurait pu être suffisant si le grand-angle avait été large. Malheureusement, le zoom 38-114 mm est décidément trop "banal" et doté d'une ouverture très moyenne également (f/3,5-4,3). Le déploiement du zoom n'est pas très rapide et il faut compter près de 3 secondes pour atteindre le mode télé. Le zoom optique fonctionne sur un modèle périscopique (et non télescopique). Le zoom ne dépasse donc pas de l'appareil quelque soit sa position (grand-angle, télé).

Le zoom optique en action...et sous la surveillance des caméras.

Sony Cyber-shot G1 38 mm

Le 38 mm est, malheureusement la plus courte focale sur le Sony Cyber-shot G1.

Sony Cyber-shot G1 114 mm

Le mode télé 114 mm est assez confortable pour réaliser des portraits, mais beaucoup trop limité pour débusquer des détails lointains.

Sony Cyber-shot G1 zoom numérique

Le zoom numérique multiplie par deux les performances de l'objectif. En mode 6x, les images sont encore exploitables en petite taille.

Sony Cyber-shot G1 macro

L'objectif permet, en mode macro, une mise au point à 1 cm. Un vrai plus pour les amoureux de la nature.

Vignetage


Sony cyber-shot G1 vignetage grand-angle Sony cyber-shot G1 vignetage télé
Sony cyber-shot G1 vignetage grand-angle Sony cyber-shot G1 vignetage télé

L'optique ne présente pratiquement pas de vignetage (assombrissement des bords de l'image) aussi bien au grand-angle qu'en mode télé.

Distorsion


Sony cyber-shot G1 distorsion grand-angle Sony cyber-shot G1 distorsion télé
Sony cyber-shot G1 distorsion grand-angle Sony cyber-shot G1 distorsion télé

La distorsion est assez sensible en mode grand-angle. La déformation en barillet sur les grilles est bien visible. En mode télé, la distorsion en coussinet est également visible, mais moins marquée.

Aberrations chromatiques


Sony cyber-shot G1 aberration chromatique grand-angle Sony cyber-shot G1 aberration chromatique télé

Le traitement de l'optique est assez bon puisqu'il est difficile de noter la présence d'aberration chromatique aussi bien en grand-angle qu'en télé.

Stabilisation
Le Sony Cyber-shot G1 est équipé du système Super SteadyShot qui réduit le flou de bougé du photographe par un déplacement du capteur. Si le système est fonctionnel, il est un peu moins efficace que sur d'autres appareils et notamment des reflex, car la préhension de l'appareil est moins franche.

Sony Cyber-shot stabilisation optique

Exemple d'image à main levée à la focale 66 mm, temps de pose 1/6 s avec stabilisation optique. Un "coup de chance" qui n'arrive que 2 fois sur 10.

Sony Cyber-shot stabilisation optique

Le graphique ci-dessus montre le nombre de photos acceptables sur 10 vues pour un temps de pose donné à la fois avec la stabilisation mécanique (bleu) et sans elle (rouge). La focale de l'appareil est fixée à 66 mm eq. 24x36. Si le gain est bien visible, il faut atteindre 1/13 s pour obtenir un peu moins de 50% de réussite. (4/10 et 6/10)

Alimentation
Le Sony Cyber-shot G1 est équipé d'une batterie Li-Ion (InfoLITHIUM)NP-FR1. Comme sur tous les appareils Sony, celle-ci permet de connaître l'autonomie du Cyber-shot G1 en minutes de manière très précise. Des indications précises qui évitent bien de tomber subitement en panne d'énergie. Les données CIPA annoncent une autonomie de 280 images (avec utilisation du flash une photo sur deux). Pendant les tests, j'ai réalisé plus de 300 images dans le cadre d'une utilisation courante (prise de vue, vérification sur écran, diaporama, flash, utilisation du zoom, utilisation des menus, enregistrement vidéo...). La recharge s'effectue uniquement via le socle livré avec l'appareil. Un détail pour certains, qui peut toutefois devenir encombrant dans un sac photo souvent déjà bien plein. Un chargeur rapide autonome est bien sûr disponible en option.

Sony Cyber-shot G1 alimentation

La trappe de la batterie permet également d'accéder au compartiment pour la carte mémoire.

Stockage et connectique
Le Cyber-shot G1 est un appareil Sony. Ceui-ci utilise donc forcément des cartes mémoire Memory Stick Duo ou Pro Duo. Autre caractéristique intéressante du G1, sa mémoire interne de 2 Go offre une véritable souplesse d'utilisation. En outre, il est possible de conserver dans la mémoire de l'appareil une version réduite des photos prises afin de pouvoir afficher un exemplaire sur l'écran en permanence. Une sorte de photothèque mobile pratique pour montrer à votre entourage aussi bien vos derniers clichés que les photos de vos vacances passées. Une quantité de mémoire qui incite à se passer de carte. Le compact dispose d'une prise casque audio et d'une connexion pour le socle. Socle qui fournit les différentes connexions : alimentation, USB 2 et audio/vidéo.

Sony Cyber-shot G1 connectique

Le transfert d'images de l'appareil vers un ordinateur est aussi rapide qu'il s'agisse d'images enregistrées dans la mémoire interne ou sur une carte Memory Stick Pro Duo (dans nos test un 1 G0 Pro Duo Sony). Comptez en effet 11,98 s pour décharger 10 photos depuis le G1 posé sur son socle et environ 11,45 s depuis un lecteur de carte. Une différence plus que minime. Par contre, l'enregistrement de 10 images de la mémoire interne de l'appareil sur la carte Memory Stick prend 16 s.

Sony Cyber-shot G1 connectique

Autre particularité du Cyber-shot G1 : la présence d'une connexion WIFI. Malheureusement, l'implémentation de la technologie de communication sans fil est ici assez limitée. En effet, s'il est possible d'échanger des images d'un G1 vers un autre G1, il est en revanche impossible de décharger facilement des photos depuis l'appareil vers un ordinateur WIFI également (comme le propose les appareils Nikon par exemple). Une limitation frustrante, d'autant la communication WIFI vers un téléviseur requiert également une technologie DLNA. Une technologie que l'on trouve encore rarement et principalement sur les téléviseurs de la marque. On attend avec impatience une mise à jour du protocole pour plus d'ouverture.

Écran LCD
L'écran de 3,5 pouces est sans doute l'élément le plus attractif du Sony Cyber-shot G1. Un écran non seulement grand, mais également bien défini avec ses 921 000 pixels (soit 4x plus de pixels que les principaux concurrents). La visualisation des images est réellement confortable et une fois le compact posé sur le socle, il devient un joli cadre numérique. La visée s'en trouve également améliorée avec une image détaillée et une bonne luminosité (les images sont légèrement surexposées). Seul reproche : la fluidité. Celle-ci manque cruellement à l'écran du G1. Autre petit regret : le manque d'information à la prise de vue. Il est clair que les ingénieurs ont privilégié la visibilité à l'information : pas d'histogramme d'exposition, pas d'aide à la visée (règles pour les tiers) et globalement peu d'informations sur la prise de vue (sensibilité ISO...). toutefois, la plus grosse déception vient de l'absence de fonctions tactiles. Malgré la pression, l'écran restera insensible à vos caresses.

Sony Cyber-shot G1 socle et écran LCD

Le Cyber-shot G1 se mue rapidement en véritable cadre numérique.

Performances
Sur le plan des performances, le Sony Cyber-shot G1 est un appareil contrasté. Le compact est relativement lent à la mise en route : comptez plus de 4,5 secondes avant d'avoir la première image. L'autofocus est assez variable avec de bonnes performances en bonne luminosité (bien en dessous de la seconde), celles-ci diminuent sensiblement quand la lumière devient plus délicate. Dans notre labo de tests, la lumière est relativement faible et l'autofocus patine un peu (1, 29 s en grand-angle). Le délai au déclenchement est quasiment nul. Le mode rafale est par contre impressionnant avec 7 images enregistrées en 1,84 s soit pratiquement du 3,8 i/s ! Mieux que la plupart des reflex grand public. Au bout de 7 images, la mémoire cache (le tampon) doit se vider et il faut patienter environ 8 secondes avant de pouvoir à nouveau déclencher.

Mode vidéo
Les films enregistrés par le Sony G1 sont au format VGA (640 x 480 pixels .MOV codec MPEG-4) en 30 i/s. La qualité est très bonne avec un poids de fichier très petit : 12 Mo (contre 60 Mo pour la même durée sur le Canon S5IS). La qualité est honnête sans plus, avec une compression très importante qui fait perdre un peu de détails. Pendant l'enregistrement, le son et le zoom optique (et numérique)) sont parfaitement fonctionnels. S'il est possible de transformer le G1 en baladeur audio (il sait lire les fichiers MP3), la visualisation de films n'est malheureusement pas prévue, malgré la présence du superbe écran LCD. Dommage.

Sony Cyber-shot G1 mode vidéo

A l'heure où Sony mise sur la vidéo HD, il est vraiment dommage que le mode vidéo soit limité à un enregistrement en 640 x 480 pixels.

Flash
Le flash intégré au Sony G1 donne d'assez bons résultats, malgré un éclair un peu fort. Notre Barbie, située à environ 3 m, est globalement bien éclairée par le flash. C'est sans doute le fond noir de la pièce qui force l'appareil à produire un éclair puissant.

Sony Cyber-Shot G1 flash

Globalement, les images réalisées au flash sont bien équilibrées.

Qualité des images

Précision, couleurs

Comparaison de la précision en périphérie de l'image.

L'optique du Sony Cyber-shot G1 est performante et offre un bon niveau de détail avec le capteur à 6 millions de pixels. Difficile de trouver, dans les compacts 2007, un autre compact à 6 millions de pixels (un signe des temps). La colorimétrie est flateuse, mais assez juste et la balance des blancs automatique fonctionne assez correctement. Dans de bonnes conditions de lumière, le Sony Cyber-shot G1 délivre de belles images, clinquantes et bien détaillées pour un 6 millions de pixels.

Franges pourpres
Sur des sujets très contrastés (bords de fenêtres, contre-jour...), les images délivrées par le Sony G1 le phénomène des franges pourpres reste relativement discret. Il est discernable sur les mages à 100%, mais passera totalement inaperçu sur des tirages de taille moyenne voire A3+

Sony Cyber-Shot G1 franges pourpres

Le Sony G1 est peu sujet au phénomène des franges pourpres.

Gestion du bruit électronique
Avec l'intégration d'un "simple" capteur à 6 millions de pixels, il était possible d'imaginer une très bonne qualité d'image. Le capteur est ancien et désormais bien connu des constructeurs. Si la surface reste petite (1/2,5''), le nombre de pixels limité pouvait laisser espérer une très bonne gestion du bruit électronique. Las, il n'en est rien et le Sony G1 présente même un niveau de bruit électronique équivalent, voire supérieur aux autres compacts de 7 voire 8 millions de pixels. Malgré la présence d'un nouvel algorithme de traitement du bruit NR, l'image est très dégradée au-delà de 400 ISO. Malgré le nombre peu élevé de pixels, d'autres compacts comme le Canon PowerShot G7 (10 mégapixels) ou le Ricoh Caplio R6 (7 mégapixels) font aussi bien voire mieux.

Sony Cyber-Shot G1 80-800 ISO
Sony Cyber-Shot G1 1000 ISO
Canon Powershot G7 100-800 ISO
Canon Powershot G7 1600 ISO
Ricoh Caplio R6 64-800 ISO
Ricoh Caplio R6 1600 ISO

Exemples


1/40 s, f/3,5, ISO 250
1/40 s, f/3,5 ISO 100
1/500 s, f/5,6, ISO 100
1/800 s, f/5,6, ISO 320
1/40 s, f/3,5, ISO 320
1/10 s, f/4 ISO 320
1/10 s, f/3,5, ISO 320
1/10 s, f/4 ISO 320
1/6 s, f/3,5, ISO 1000

Conclusion

Le Sony Cyber-shot G1 est un appareil atypique. Représentant d'une nouvelle famille de compacts, le G1 saura séduire par son design à la fois innovant et particulièrement réussi. Le superbe écran de 3,5" et doté de 921 000 pixels reste unique et très pratique. Pourtant, le nouveau Sony semble encore à l'état de projet en développement tant il reste frustrant sur bien des points. Si l'écran est géant, il n'est pas tactile. Le constructeur est pourtant passé maître dans l'art d'intégrer des interfaces tactiles à la fois sur ses caméscopes et certains de ses appareils photo. Ici rien. Le côté multimédia est également limité. S'il est possible d'écouter de la musique sur le G1, il est en revanche impossible de lire un film (même encodé dans un format particulier). La connexion WIFI est également décevante. Le G1 communique facilement avec ses congénères, mais ignore superbement les ordinateurs ou d'autres périphériques WIFI. Enfin, la qualité des images est également en deçà des prétentions du constructeur et du boîtier. Si l'intégration d'un capteur 6 mégapixels est plutôt une bonne idée (il est largement suffisant pour le public visé), sa petite taille et le traitement du bruit numérique sont encore trop pénalisants pour l'appareil. On rêve d'un G2 avec un capteur plus grand (toujours à 6 millions de pixels), une vraie connexion WIFI et un écran tactile pour combler les voeux de certains.


Points forts

Ecran LCD géant avec une excellente définition
Autofocus rapide en pleine lumière
Mode rafale à 3,8 i/s sur 7 vues
Mode macro 1 cm
Très belle fabrication
Possibilité de lire des fichiers MP3
Qualité des enregistrements vidéo
Mémoire interne de 2 Go
Présence d'un système de stabilisation mécanique

Points faibles

Pas de grand-angle (38 mm)
Traitement du bruit déplorable
Interface latérale étonnante
Déformation en grand-angle
Pas de connexion WIFI avec un ordinateur
Pas d'écran tactile
Trop lent à la mise en route
Pas de mode NightShot
Pas de détection des visages

Sony Cyber-shot G1

Sony Cyber-shot G1

Qualité de fabrication : 9/10

Confort d'utilisation :     6,5/10

Vitesse :                          6,5/10

Caractéristiques :          7/10

Qualité des images :     7/10






PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation