Points forts

Points faibles

Rotation automatique des images

Viseur beaucoup trop petit

Affichage des informations de prise de vue sur l’écran LCD arrière

Poignée trop fine pour une bonne prise en main

Système antipoussière

Pas d’écran de protection en plastique pour l’écran LCD

Rendu global des images très satisfaisant (ne nécessite pas de post traitement pour une impression directe)

Manque d’information dans le viseur : ISO, balance des blancs

Ecran LCD de bonne qualité

Slot carte CF un peu vieillissant

Système Autofocus très performant

Pas d’affichage de quadrillage de visée

Excellente gestion du bruit numérique jusqu’à 800 ISO

Pas de lampe d’assistance AF

Mode rafale performant

Une seule molette de réglage sur la poignée

Logiciel de derawtisation complet et gratuit

Objectif 18-55 mm f/3,5-5,6 un peu « juste » pour un capteur à 10 millions de pixels

Grip optionnel pour augmenter l’autonomie de l’appareil

Autonomie de la batterie un peu juste

Canon EOS 400D

 
Une fois de plus Canon réussit un joli coup à la fois technologique et marketing. Si la sortie de l’EOS 400D n’est pas la révolution attendue par de nombreux photographes, elle pose les fondements des technologies qui seront déployées sur les prochains appareils : système antipoussière par vibration, affichage des données sur l’écran LCD arrière, gestion du bruit électronique... Le 400D est un boîtier extrêmement performant qui délivre des images d’une excellente qualité. La gestion du bruit numérique est l’une des plus remarquable sur cette catégorie de produits et les styles d’images délivrent des clichés directement imprimables. Précis, rapide et fiable, le 400D reste toutefois un appareil un peu froid. La construction un peu légère, à la fois du boîtier, de l’objectif et le viseur trop petit diminuent un peu le « plaisir » de prendre des photos. En se recentrant sur les qualités essentielles d’un reflex (viseur large, boîtier plus rassurant) Nikon apporte une autre dimension au D80. Même le Sony Alpha 100 semble plus polyvalent avec la stabilisation mécanique et son objectif 18-70 mm. Sur un segment où la différence de qualité des images semble de plus en plus ténue, les constructeurs doivent défricher de nouvelles voies pour séduire le consommateur. Pentax avec son K10D tous temps en est le parfait exemple.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation