Panasonic lx100 test review recommandé

Panasonic renouvèle de belle manière sa gamme de compacts experts avec un LX100 étonnant à plus d'un titre.

Tout d'abord, par son intégration d'un capteur 4/3 (17,3 x 13 mm) et d'un zoom 24-75 mm f/1,7-2,8 lumineux. Ce couple, épaulé par le processeur de traitement des données Venus Engine, permet au boîtier de délivrer de belles images jusqu'à 1 600 ISO et grimper sans trop de difficultés jusqu'à 3 200 ISO. Le zoom optique motorisé est également de bon aloi, avec un bon piqué sur toute la plage focale au centre et, ce qui est habituel, des bords un peu plus "mous" à pleine ouverture.
Au niveau de l'ergonomie, nous apprécions l'accès direct à l'ouverture (optique) et au temps de pose (molette) — des réglages à l'ancienne sans doute inspirés par Leica, partenaire au niveau de la conception de l'optique. Le LX100 dispose de 3 commandes personnalisables et d'une roue codeuse à l'arrière pour modifier rapidement des options de prise de vue.
La mise au point est un régal en mode automatique. Le système AF est sans doute le plus performant du marché en détection de contraste. Il donne d'excellents résultats aussi bien en photo qu'en vidéo. La mise au point est rapide et le suivi AF est suffisamment rapide et précis pour suivre la cadence de 11 ips. En vidéo, le LX100 donnera également satisfaction en terme de qualité d'image avec notamment un excellent mode 4K télé.

Dommage toutefois que les ingénieurs aient omis les prises micro et casque. Par ailleurs, nous regrettons toutefois l'absence d'un écran LCD orientable et tactile : ces fonctionnalités sont désormais monnaie courante et elles auraient parfaitement trouvé leurs places sur un boîtier expert.

Malgré quelques défauts, le Panasonic LX100 est LE compact expert du moment et il reçoit largement notre recommandé.

Points forts

Points faibles

Très bonne gestion du bruit électronique jusqu'à 1600 ISO

Pas d'écran orientable ou tactile

Autofocus réactif dans la plupart des situations lumineuses

Pas de flash intégré (mais livré dans la boîte)

Optique 24-75 mm lumineuse et de qualité

Effets arc-en-ciel dans le viseur électronique (affichage séquentiel)

Bon mode macro avec mise au point à 3 cm

Latitude d'exposition dans les hautes lumières limitées

Viseur électronique intégré précis et large

Viseur électronique au ratio 16:9

Mode vidéo 4K télé à 25 ips et HDTV 1080 à 50 ips

Pas d'entrée micro et pas de sortie casque

Accès direct à l'ouverture et à la vitesse

Pas de possibilité de remplir les champs exif pour l'auteur

Filtres artistiques, image panoramique par balayage et mode tout auto facilement accessible

Léger crop en vidéo 4K télé

Bonne finition et prise en main agréable

Mise sous tension un peu lente

Bague d'objectif paramétrable

Format RAW RW2 propriétaire

Wi-Fi et NFC intégré pour faciliter le transfert des images

Pas de recharge possible en MicroUSB

Mode rafale à 11 ips

Bouchon pétale (qui s'ouvre à la mise sous tension) en option

Appareil globalement silencieux

 

Synchro flash à des vitesses élevées : 1/500 s, 1/1000 s...

 


Face à la concurrence

Fujifilm X30

Même si nous ne l'avons pas encore testé, nous avons choisi de comparer le compact Panasonic au nouveau X30 de Fujifilm.

Malgré un capteur beaucoup plus petit, le compact expert de Fujifilm est légèrement plus "gros" que son homologue chez Panasonic. Le X30 bénéficie d'un zoom optique manuel unique sur ce segment, voyant moins large, mais plus loin. Le X30 est aussi doté d'un écran LCD orientable (vers le haut et le bas), d'un flash intégré. De plus, l'un des atouts de Fujifilm reste son capteur 2/3" X-Trans II, qui donne d'excellents résultats en gestion du bruit électronique et en dynamique. Il dispose également d'un système de mise au point par corrélation de phase intégré. Toutefois et sur ce point, le module à détection de contraste de Panasonic s'est toujours révélé plus rapide. Enfin, la batterie du X30 est annoncée à 470 vues contre "seulement" 300 pour le compact Panasonic.

Le LX100 supplante le X30 par la taille de son capteur largement plus grand (qui devrait permettre de jouer plus facilement avec la profondeur de champ), son mode vidéo 4K télé et son zoom plus large (24 contre 28 mm). Nous sommes impatients de confronter les deux boîtiers pour comparer la qualité des images avec des capteurs aussi différents en dimensions, mais pratiquement identiques en définition.

Sony RX100 Mark III

Le compact haut de gamme de Sony a radicalement changé la donne en intégrant un "grand" capteur 1" dans un boîtier de poche, détournant au passage de nombreux photographes des modèles plus experts. Panasonic revient donc dans la course en proposant un capteur plus grand (largement) tout en proposant une optique similaire.

Le hic, c'est que le LX100 ne tient pas dans une poche, contrairement au RX100 Mark III de Sony. Le RX100 dispose également d'un écran LCD orientable qui fait cruellement défaut au compact expert de Panasonic. Nous apprécions également le flash intégré du Sony, là encore absent du LX100.
Les deux boîtiers disposent d'une connexion Wi-Fi (NFC) afin de pouvoir piloter l'appareil à distance sans fil.

Le LX100 prend l'avantage sur son concurrent sur le plan de la réactivité avec un autofocus globalement plus réactif dans la plupart des situations. Le modèle de Panasonic est également capable de filmer en 4K TV (mais il n'a pas de mode slow motion) et dispose d'un obturateur électronique capable de grimper au 1/16 000 s (le RX100 Mark III dispose de filtre ND). Le LX100 dispose également d'une griffe porte-accessoire toujours pratique.

Au niveau de la qualité d'image, les deux boîtiers sont finalement assez proches. Le LX100 propose une gestion du bruit électronique légèrement meilleure, mais le RX100 Mk3 dispose de plus de pixels pour à la fois chercher des détails et diminuer l'impact du bruit sur un tirage. La vraie différence se situe au niveau de l'ergonomie : le Sony RX100 Mark III se présente plus comme un compact haut de gamme qu'un véritable expert. Avec sa bague de diaphragme, sa molette pour la vitesse, le correcteur d'exposition et sa petite poignée, le LX100 ravira les aficionados des réglages manuels.

Canon G1X Mark II

Les deux compacts experts partagent de nombreux aspects. La définition des capteurs est similaire (environ 13 Mpx) et les dimensions des capteurs sont également assez proches (17,3 x 13 mm contre 18,7 x 14 mm pour le G1X Mk2).
Les deux boîtiers disposent d'une connexion Wi-Fi (NFC).

Le Canon G1X Mark II propose pour sa part un écran inclinable et tactile, ainsi qu'un flash intégré, fonctionnalités qui toutes font défaut au LX100.

Le zoom du compact Canon est un peu plus long, mais moins lumineux. Le mode macro est également plus intéressant côté Panasonic. Le LX100 de Panasonic dispose d'un bon viseur électronique intégré alors qu'il est optionnel pour Canon. Côté mise au point, le Panasonic LX100 remporte haut le main la confrontation et il est également beaucoup plus rapide en mode rafale.

Le mode vidéo 4K TV 25 ou HDTV 1080 50p du LX100 surclasse facilement, l'enregistrement trop basique du compact Canon. En outre, le LX100 est plus léger et moins imposant.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation