Fujifilm X30 : les meilleures offres

La mise au point sur le Fujifilm X30 peut se faire manuellement avec la bague de l’objectif, assez fluide et ample. Vous pouvez vous aider du focus peaking qui souligne les zones nettes et zoomer rapidement dans la scène en pressant la molette arrière, cet agrandissement étant centré sur le collimateur actif.

Fujifilm X30 test review mise au point

L’autofocus quant à lui propose les deux modes classiques : AF-S ou AF-C, pour un suivi de sujet en mouvement. Les 49 collimateurs sont bien répartis sur l’ensemble du champ et le système AF reprend le principe hybride propre à Fujifilm combinant la détection de phase (que l’on retrouve sur les reflex) et la détection de contraste (qui travaille sur l’image vidéo). Attention, tous les collimateurs ne sont pas égaux en performances et les capteurs à détection de phase, qui restent les plus efficaces en conditions lumineuses normales, sont surtout concentrés au centre.

Globalement, la réactivité de l’AF est très bonne, nerveuse et précise.

Il faut souligner que le mode AF-C n’est capable de suivre le mouvement d’un sujet que sur un seul collimateur à la fois, contrairement à beaucoup de systèmes autofocus qui utilisent plusieurs collimateurs simultanément pour assurer un suivi latéral. Ici, il faudra donc prendre garde à laisser le sujet sur la même zone durant son déplacement. Cette précaution étant prise, le suivi sera fiable si le mouvement n’est pas trop rapide.

Dernier bémol : le suivi AF en rafale n'est possible que si vous le demandez ; pour cela, il faut accéder aux modes de prises de vue via la touche "Drive" puis "Suivi AF". Le X30 travaille alors à une cadence d’environ 3 i/s : on est loin des 12 i/s dont il est capable (!) lorsqu'il ne doit pas assurer en même temps un suivi de mise au point.

Fujifilm X30 : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation