La suite de logiciels Nikon — qui comprend Nikon Transfert (pour gérer le téléchargement des images sur un ordinateur avec certaines options : copie de sauvegarde, insertion de données IPTC, de mots clés ou des informations sur le copyright), Movie Creator, Short Movie Creator pour réaliser un montage vidéo et ViewNX 2 — est toujours disponible.

Le changement de logiciel chez Nikon est assez notable pour les fichiers bruts : exit CaptureNX2. Il faudra désormais compter sur CaptureNX-D, déclinaison pour Nikon du logiciel Silkypix déjà utilisé par Pentax ou Panasonic.
Cette décision intervient après le rachat par Google de NikSoftware en septembre 2012. Adieu donc les U-Point de CaptureNX. Ce dernier était certes payant et cher, mais il présentait une singularité par rapport à la concurrence. Aujourd'hui, avec NX-D, Nikon propose enfin un logiciel pour exploiter correctement ses fichiers bruts, mais l'interface "à la Silkypix" n'est pas la plus moderne qui soit.

Nikon D810 test logiciel Capture NX-D

Cependant, avec un peu d'entraînement, il possible de traiter correctement ses images, le logiciel proposant la plupart des réglages courants.

Par défaut, Nikon ne livre pas de solution pour travailler en mode connecté. Il faudra donc dépenser 200 € supplémentaires pour "s'offrir" Nikon Camera Control Pro 2 ou utiliser un logiciel capable d'une telle fonctionnalité, comme Capture One Pro.

Il est vraiment dommage que Nikon ne livre pas une solution complète avec ses boîtiers pour traiter ses images ou utiliser toutes les fonctionnalités en mode connecté. On rêve d'un partenariat avec Phase One (Capture One) ou Adobe (Lightroom) pour faciliter le travail des professionnels.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation