Étonnamment, le duel de l'été 2014 n'opposera ni reflex, ni compacts experts, mais bien deux bridges à longs zooms lumineux. D'un côté le Sony RX10, présenté en fin d'année 2013, et de l'autre le tout récent Panasonic FZ1000.

Les deux boîtiers partagent certaines caractéristiques, à commencer par le capteur : dans les deux cas, il s'agit d'un modèle de 1 pouce et 20 Mpx. Impossible de savoir si les deux bridges utilisent l'imageur Sony, mais les présomptions sont fortes !

Fiches Techniques

  Sony RX10

Sony RX10 test review
Panasonic FZ1000

Panasonic FZ1000 test review
Résolution 20 Mpx 20,1 Mpx
Capteur CMOS Exmor CMOS
Taille du capteur 13,2 x 8,8 mm 13,2 x 8,8 mm
Taille des photosites 2,41 µm 2,41 µm
Zoom 24-200 mm 25-400 mm
Luminosité f/2,8 f/2,8-4
Stabilisation optique Oui Oui (5 axes)
Monture Aucune Aucune
Taille de l'image 5 472 x 3 648 5 472 x 3 648
Flash intégré Oui Oui
Stockage 1 x SD 1 x SD
Viseur Électronique. Oled. 1 440 000 points Électronique. Oled. 2 359 000 points
Rafale   10 ips 12 ips
Vitesse d'obturation 1/3200 s à 30 s 1/4000 s à 30 s (1/16 000 s électronique)
Mesure d'exposition Capteur RGB 2 016 pixels /
Sensibilité ISO de base 125-12 800 125-12 800
Sensibilité ISO étendue 80-25 600 ISO dispo en mode auto et en JPEG 80-25 600 ISO  
Vidéo 1920x1080 @ 60p / 50p 1920x1080 @ 30/25/24p - 4K télé (3840 x 2160 pixels)
Micro Stéréo intégré + externe en option Stéréo intégré + externe en option  
Sortie Vidéo H.264/MPEG4 (MOV) H.264/MPEG4 (MOV)
Écran LCD 7,5 cm. Ratio 4:3. Monté sur charnière 7,5 cm. Ration 3:2. Monté sur rotule.
Définition de l'écran 1 440 800 points  921 000 points
GPS   Non   Non
Wi-Fi   Oui Oui  
Autonomie   340 avec viseur, 210 avec écran LCD  360 photos
USB 2.0 2.0
Dimensions 129 x 88 x 102 mm 137 x 99 x 131 mm
Poids 830 g 831 g
Prix

En comparant de manière assez basique leurs fiches techniques, on relève que le FZ1000 de Panasonic, par ailleurs de génération plus récente, présente plus de caractéristiques intéressantes. Toutefois, il ne s'agit que des fiches techniques : il faudra vérifier sur le terrain si ces points forts en sont vraiment.

Fiche technique : avantage Panasonic FZ1000.

Prise en main

Dimensions et masse

Les deux boîtiers font pratiquement le même poids, à quelques grammes près. Par contre, le Panasonic FZ1000 est plus massif et volumineux : il prendra plus de place dans un sac photo, même si l'ensemble reste plus léger et compact qu'un équivalent en reflex ou COI (compact à objectif interchangeable) avec la même plage focale.



Dimensions et masse : avantage Sony RX10.

Ergonomie

Pas simple de départager les deux concurrents en lice sur ce point. Sur le RX10 de Sony, nous avons particulièrement apprécié la bague de diaphragme autour de l'objectif qui permet de changer rapidement l'ouverture de l'objectif de f/2,8 à f/16. Cerise sur le gâteau, il est possible de la débrayer pour qu'elle fonctionne sans bruit — une fonction très pratique, pour la vidéo notamment.

Contrairement à certains bridges Fujifilm, aucun des deux ne dispose d'une bague de zooming manuelle. Il faudra donc faire sans. La motorisation est toutefois assez précise (sans jamais égaler une mise au point manuelle) et les deux boîtiers disposent d'une commande au niveau du déclencheur pour activer le zoom, ce qui permet d'affecter également la mise au point à la bague de diaphragme.

Le RX10 propose également un écran LCD monochrome de rappel très utile sur le dessus de l'appareil. Vous disposez de deux molettes de réglage très pratiques en mode M par exemple, mais elles sont toutes deux positionnées à l'arrière du boîtier : dommage.

Au niveau de la personnalisation, le RX10 peut aller très loin. Vous disposez de 3 boutons (AEL, C et bouton central) auxquels vous pouvez associer pas moins de 40 fonctionnalités. Les flèches gauche, droite et bas de la roue codeuse sont également personnalisables. De plus, la roue codeuse peut par défaut être associée à une option. Enfin, la touche Fn permet d'afficher un menu rapide à l'écran, de 12 options également programmables.


Le moniteur supérieur de commande du Sony RX10.

L'ergonomie du FZ1000 de Panasonic est également bien pensée : un barillet pour la motorisation, un barillet pour le choix du mode d'exposition et 5 touches personnalisables auxquelles vous pouvez associer un peu plus de 36 opérations. Le bridge Panasonic n'offre qu'une seule molette de réglage arrière, mais cliquable. La commande Q.Menu permet d'accéder rapidement à différents réglages directement sur l'écran. Malheureusement et contrairement au Sony, ce menu n'est pas personnalisable.


Le panneau de commandes supérieur du Panasonic FZ1000.

Ergonomie : avantage Sony RX10.

Écran

Au niveau des écrans, les deux protagonistes affichent la couleur :
– 7,5 cm (ratio 3:2) et 921 000 points pour le Panasonic FZ1000 ;
– 7,5 cm (ratio 4:3) et 1 440 000 points pour le Sony RX10, qui utilise une matrice de quadruplets rouges / verts / bleus / blancs pour l'affichage.


Sony RX10 à gauche et FZ1000 de Panasonic à droite.

La définition des écrans est donc approximativement la même (sorte de VGA selon le ratio). Le capteur ayant justement un ratio 3:2, les images s'affichent sur la totalité de l'écran du Panasonic, les informations s'affichant en surimpression. Sur le RX10, une bande noire est présente en permanence en bas de l'écran en mode 3:2 pour permettre d'afficher certaines informations (ouverture, vitesse...). Les autres informations sont également incrustées en surimpression.

En pleine lumière, les affichages des deux écrans sont fluides, mais en basse lumière, le FZ1000 prend légèrement l'avantage avec un taux de rafraîchissement supérieur. En plein soleil, l'écran du Panasonic est également beaucoup plus confortable avec des reflex moins présents. Enfin, le FZ1000 dispose d'une charnière qui permet d'orienter l'écran avec plus de latitude. Le hic ? L'absence d'écran tactile autant chez Sony que chez Panasonic ? Un choix totalement incompréhensible.

Écran : avantage Panasonic FZ1000.

Viseur

Les deux boîtiers sont naturellement équipés d'un viseur électronique. Chez Sony, il s'agit d'une dalle Oled de 0,39" affichant 1 440 000 points. Le grossissement est d'environ 0,7x (équivalent 24x36). Il ne s'agit donc pas d'un viseur haut de gamme chez Sony (les A7S disposent d'une dalle de 2 360 000 points), mais il se révèle assez précis avec une dynamique convenable. Tout comme l'écran, l'affichage a tendance à "baver" en basse lumière.



Chez Panasonic, le FZ1000 est beaucoup plus ambitieux puisque la dalle Oled de 0,39" affiche bien 2 359 000 points. Le grossissement est identique, mais à l'usage, le viseur du Panasonic est plus confortable avec une trame totalement invisible et un dégagement oculaire plus important. Au niveau de la fluidité en basse lumière, il est un peu meilleur, mais la différence est ténue. Au niveau de la dynamique, il est également plus performant. Petit bémol, le viseur du FZ1000 est plus proéminent et au final peu esthétique. Et comme avec tous les viseurs électroniques, il faut parfois patienter pour obtenir les bonnes informations : la dynamique, la balance des blancs requièrent un peu de temps pour s'adapter.

Viseur : avantage Panasonic FZ1000.

Sur le terrain

S'il est possible d'établir une hiérarchie théorique à partir des fiches techniques, il est bien plus intéressant de confronter les deux opposants sur le terrain.

Qualité optique des zooms

D'un point de vue optique, le RX10 de Sony propose un zoom 24-200 mm à ouverture constante f/2,8. Une belle pièce donc qui n'a pas d'équivalent dans le monde des reflex. Le Panasonic FZ1000 dispose, quant à lui, d'un 25-400 mm f/2,8-4 également impressionnant, même si l'ouverture est glissante. D'ailleurs, la pente est assez raide : à moins de 200 mm, on est déjà à l'ouverture minimale de f/4.

24 mm 26 mm 30 mm 40 mm 58 mm 170 mm
f/2,8 f/2,9 f/3 f/3,1 f/3,5 f/4

Intéressons-nous au piqué aux différentes focales et ouvertures. Dans un premier temps, examinons des photos au grand-angle (24 mm pour le Sony et 25 mm pour le Panasonic) à f/2,8.

Vous noterez déjà que le rendu colorimétrique du Panasonic est un peu plus chaud avec des couleurs un peu plus agréable à l'œil. Le rendu vert du Sony est un peu plus terne et tire légèrement vers le gris.

Au niveau du piqué, les prestations des deux boîtiers sont similaires. Au centre, le piqué est bon sans être exceptionnel et aucun des bridges ne prend l'avantage sur l'autre. Sur cette scène, le Panasonic délivre une image plus homogène en bordure que son rival : en bas à droite et à gauche, l'image est plus détaillée qu'avec le RX10.

Panasonic FZ1000 vs Sony RX10 grand-angle f/2,8
Extrait 100 % au centre de l'image à f/2,8.

En fermant le diaphragme à f/4, le gain sera dans les deux cas assez peu sensible au centre de l'image et un peu plus visible en bordure d'image.

Panasonic FZ1000 vs Sony RX10 grand-angle f/4
Extrait 100 % au centre de l'image à f/4.

Marque : SONY
Modèle : DSC-RX10
Vitesse : 1/1600 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 8.8 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : Panasonic
Modèle : DMC-FZ1000
Vitesse : 10/40000 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 9.12 mm, décalage expo : 0 IL


Zoomons un peu, jusqu'à un équivalent 100 mm en 24x36. Le Sony reste à f/2,8, mais le Panasonic ferme déjà plus de f/3,5. Pour faciliter la comparaison, nous utiliserons deux clichés réalisés à f/5,6. Une fois de plus, les deux bridges jouent au coude à coude et les images sont assez proches en termes de précision.

Panasonic FZ1000 vs Sony RX10 grand-angle f/5,6
Extrait 100 % au centre de l'image à f/5,6 et à focale équivalente 100 mm.

Marque : SONY
Modèle : DSC-RX10
Vitesse : 1/800 s, ouverture : f/5.6
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 36.77 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : Panasonic
Modèle : DMC-FZ1000
Vitesse : 10/8000 s, ouverture : f/5.6
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 36.53 mm, décalage expo : 0 IL


Poussons les zooms un peu plus loin avec un équivalent 200 mm en 24x36. Le Sony RX10 est donc en bout de course, mais reste à f/2,8, tandis que le FZ1000 de Panasonic a encore un peu de réserve sous la pédale, mais l'ouverture "tombe" à f/4. Malheureusement, nous n'avons pas deux clichés à f/4. Nous ne pouvons donc pas comparer deux ouvertures identiques, mais uniquement les plus grandes ouvertures. Le RX10 est en léger retrait par rapport à son concurrent. Mais nous avions constaté, lors de notre test en studio, qu'il suffisait de fermer d'un cran (f/4 donc...) pour retrouver un peu plus de mordant dans les images.

Panasonic FZ1000 vs Sony RX10 200 mm
Extrait d'images à 100 % à 200 mm. À gauche, le Panasonic FZ1000 f/4 et à droite, le RX10 de Sony à f/2,8.

Marque : SONY
Modèle : DSC-RX10
Vitesse : 1/1600 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 73.3 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : Panasonic
Modèle : DMC-FZ1000
Vitesse : 10/16000 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 75.13 mm, décalage expo : 0 IL



On pourra comparer plus facilement les deux focales à ouvertures équivalentes (f/4) sur cette nouvelle scène. Sur ce paysage, le FZ1000 expose plus correctement ce qui permet de conserver plus de détails dans les hautes lumières. Le Sony affiche, quant à lui, plus de détails dans les zones sombres.

Panasonic FZ1000 vs Sony RX10 200 mm
Extraits d'images à 100 % à 200 mm.

En équilibrant l'exposition, on note que le Panasonic reste un peu plus précis à cette focale.

Marque : SONY
Modèle : DSC-RX10
Vitesse : 1/320 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 73.3 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : Panasonic
Modèle : DMC-FZ1000
Vitesse : 10/6400 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 73 mm, décalage expo : 0 IL


Le FZ1000 peut encore zoomer de manière optique jusqu'à 400 mm. voici les plans à 25, 100, 200 et 400 mm.

Panasonic FZ1000 zoom optiqueLes différentes focales du FZ1000.


La même scène zoomée avec le Sony RX10.

Sony RX10 zoom optique

Zoom optique : avantage Panasonic FZ1000. Le Sony RX10 conserve l'avantage uniquement en basse lumière.

Le flou arrière ou bokeh

Ah le bokeh...Toute une histoire (ou plutôt des histoires) à la rédaction. Moelleux, nerveux, rond, en forme d'oignon (les fameux onions rings), vague, sharp edge... Les qualificatifs sont nombreux et l'appréciation, sans doute très personnelle ; chacun y va de son commentaire. Avec des ouvertures à f/2,8 et des focales assez longues, les FZ1000 et RX10 sont capables de flous.

Pour notre exemple, nous avons réalisé une mise au point courte avec les deux appareils positionnés en mode A à f/2,8. Vous trouverez ci-dessous un extrait à 100 % des images. Les rendus entre les deux bridges sont assez différents. L'image du Panasonic présente un bokeh un peu plus "nerveux" et plus marqué. Le bokeh du Sony RX10 est quant à lui plus doux et plus diffus. Difficile de préférer l'un ou l'autre rendu : c'est avant tout une histoire de goût.

Panasonic FZ1000 vs Sony RX10 comparaison bokeh

Bokeh : égalité.

Marque : SONY
Modèle : DSC-RX10
Vitesse : 1/640 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 8.81 mm, décalage expo : 0 IL

Télécharger le fichier raw
Marque : Panasonic
Modèle : DMC-FZ1000
Vitesse : 10/6400 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 9.12 mm, décalage expo : 0 IL

Télécharger le fichier raw


Mode macro

Les deux bridges proposent des modes macro intéressants avec des distances de mise au point assez courtes au grand-angle : 3 cm pour les deux appareils. Voilà qui assure une belle polyvalence : grand-angle, télé et macro.

Panasonic FZ1000 vs Sony RX10 comparaison bokeh

Macro : égalité.

Marque : SONY
Modèle : DSC-RX10
Vitesse : 1/800 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 8.81 mm, décalage expo : 0 IL

Télécharger le fichier raw
Marque : Panasonic
Modèle : DMC-FZ1000
Vitesse : 10/10000 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 125 ISO
Focale : 9.12 mm, décalage expo : 0 IL

Télécharger le fichier raw


Récapitulatif

  Sony RX10 Panasonic FZ1000
Fiche technique - +
Dimensions et masse + -
Ergonomie + -
Écran - +
Viseur - +
Zoom optique -
(+ en basse lumière uniquement)
+
Bokeh = =
Macro = =

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation