Peli ProGear est une grande marque américaine plus connue pour ses caissons étanches (à tout) que pour ses sacs de voyage. Pourtant, le géant du transport sécurisé a décidé d'étendre son offre à un plus large public. C'est ainsi qu'est né le sac Peli ProGear U160 Urban Elite, dont le principal argument est sa solidité. Ce sac se targue de résister à tout : eau, chocs, tempêtes, attaques de sauterelles, champignon nucléaire, invasion d'aliens, etc., etc..

En bas, vous trouverez un caisson étanche pour que vos optiques et boîtiers soient complètement au sec et ne subissent pas les ravages de la poussière. En haut, un compartiment waterproof veillera sur votre tablette et quelques autres accessoires — carnet de notes, vêtements... Les poches latérales permettent de ranger les papiers, les cartes mémoire (qui peuvent d'ailleurs être isolées dans le caisson) ainsi que les petits accessoires que les conditions extérieures détérioreront moins. De plus, le sac dispose d'un système de sangles permettant la fixation d'un trépied sur le côté gauche.


Sac à dos Peli ProGear U160 Urban Elite, fermé, de face


Prise en main

Extérieur

Au premier essai, ce sac se démarque de ceux que mon dos a précédemment supportés par son confort et ses finitions. Les habitués de randonnées et de camping, ceux qui ont trimballé tente et sac de couchage, ne seront pas déçus.

Il est équipé des mêmes sangles de fermeture qu'un sac de randonnée classique. Vous pourrez l'arrimer par un système de deux attaches : l'une au niveau de la poitrine et l'autre au niveau de la taille. Le poids étant mieux réparti, le Peli ProGear Urban Elite pèsera un minimum sur votre colonne vertébrale, même rempli de objectifs et boîtiers coûteux. Il est à noter malgré tout que vide, il pèse déjà 3,23 kg.

Agencement intérieur

Lorsqu'on l'ouvre, le sac présente divers compartiments agençables à loisir.

Sac à dos Peli ProGear U160 Urban Elite, ouvert et vide, de 3/4

Le compartiment du bas propose un agencement de 4 cases de 16 cm de profondeur et d'environ 25 cm de hauteur et largeur.

Vous pourrez y ranger de petits objectifs comme un 50 ou un 90 mm, un boîtier réflex tel un Nikon D4S ou (pas de jaloux) un Canon EOS 5D Mark III. Vous pourrez également y ranger un flash ou tout autre équipement en votre possession. En revanche, exit le moindre téléobjectif. Même un petit 70-200 mm ne rentre pas dans le compartiment (ou avec beaucoup de difficultés, quelques jurons et un peu de motivation). C'est dommage, car le professionnel utilisant du matériel imposant et voulant bénéficier d'un sac à dos de type caisson ne pourra pas y ranger ses optiques.

Vient ensuite le compartiment du haut. Plus large de 5 cm mais bien moins profond (15 cm à tout casser), il accueille une pochette dans laquelle vous pourrez ranger une tablette tactile. Bien entendu, dans cette partie du sac, un téléobjectif de taille raisonnable trouvera sa place. Vous prendrez néanmoins le risque de l'exposer à l'humidité (du moins à plus d'humidité que s'il était rangé dans le caisson étanche). De plus, aucune sangle de fixation ne viendra stabiliser votre objectif rangé dans cette poche. Ce compartiment est clairement plus étudié pour accueillir des objets d'usage courant qu'un contact accidentel avec de la poussière ou de l'eau ne devrait pas trop altérer. Bouteilles d'eaux, vêtements ou nourriture peuvent donc trouver leur place dans cet espace.

Sac à dos Peli ProGear U160 Urban Elite, poches latérales

Les poches latérales sont de faible contenance mais très bien renforcées. Elles seront parfaites pour ranger papiers, clés de voiture, carte routière et autres petits objets que l'on égare facilement.

De plus, le sac possède également une sangle de fixation pour trépied. Seul petit défaut à noter : comme sur le Manfrotto BackPack 30, il n'y a pas de panier pour caler le tripode. Encore une fois, c'est un détail, mais il a son importance.

Bretelles, préhension et port

Sac à dos Peli ProGear U160 Urban Elite, dos

Passons au dos. Il faut bien le reconnaître, le rembourrage du dos de ce sac a clairement été pensé pour optimiser au mieux le poids porté. La mousse est épaisse, le dos droit, solide, et les sangles répartissent la charge de matériel à la fois sur les hanches et les épaules. On est donc sur un sac très ergonomique et bien conçu. C'est un bonus non négligeable.

Dernier point à souligner : la poignée située sur le dessus du sac. Elle permet une prise en main totale et elle est assez confortable pour ne pas trop blesser la main.

Résistance

Les caissons Peli sont connus pour accueillir les objets les plus fragiles afin de les transporter en toute sécurité. Nous avons donc voulu savoir si le caisson de ce sac pouvait résister à notre équipe.

Sac à dos Peli ProGear U160 Urban Elite : test de la résistance du caisson

Saut périlleux à l'appui, on constate que le caisson étanche du sac résiste à tout (pour information, toute l'équipe est passée sur ce sac, oui Madame) (j'entends déjà des rires gras). Pas de publicité mensongère ici : ce caisson est très résistant.

Verdict


Sac à dos Peli ProGear U160 Urban Elite, ouvert et chargé, recommandé par Focus NumériquePeli a su combiner l'aspect pratique et la résistance de ce sac de voyage. Le portage est optimisé ; les compartiments sont relativement spacieux et les poches, nombreuses et astucieusement placées. Mais son "plus" indéniable concerne bien sûr le caisson étanche à l'eau, l'air et la poussière.

Cela dit, une question se pose quant au public visé. D'un côté, Peli nous propose un sac dont les options avancées s'adressent clairement aux professionnels de l'image, mais sans laisser suffisamment de place pour de coûteuses et grandes optiques. De l'autre, la marque avoue clairement cibler un public de vacanciers et d'amateurs éclairés.
Dans le premier cas, le professionnel choisira sans doute un caisson seul pour ses téléobjectifs ; dans le second, le vacancier choisira un sac moins élaboré pour transporter des optiques plus discrètes. Quelle catégorie pourrait donc bien se retrouver dans ce sac ? C'est une question qui reste en suspens. À vouloir cibler trop large, Peli n'a peut-être pas su répondre pleinement à un public précis.

Nous recommandons malgré tout ce sac ProGear U160 Urban Elite, car sur le principe, tout est bon. Seule la place dans le caisson lui fait défaut. Nous avons d'ailleurs appris que la firme possédait un modèle bien plus grand dont le caisson étanche prend tout le dos du sac. Il s'agit du Peli ProGear S115 que nous espérons donc pouvoir aussi mettre à l'épreuve dans un prochain article !

> Tous nos tests d'accessoires

Points forts

Points faibles

Sac très confortable et bien pensé

Prix un peu élevé

Caisson étanche intégré très résistant

Manque de place dans le caisson pour de grands objectifs

Beaucoup d'espace de rangement

 


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation