Sony RX100 Mark III de face
Deux flashes ? Non un flash et un viseur électronique !

Nous avions eu un véritable coup de cœur il y a maintenant 2 ans pour le Sony RX100 premier du nom. C'était le premier appareil vraiment compact équipé d'un grand capteur 1". En juin 2013, la marque intégrait le Wi-Fi, un écran orientable et une griffe flash au RX100 Mark II.

Aujourd'hui, Sony pousse encore plus loin le concept de compact expert en apportant un viseur électronique et une optique plus lumineuse à ce RX100 Mark III. Un best-seller en puissance ?

Présentation

Un design peu revu

Le RX100 Mark III ne tranche pas vraiment avec ses prédécesseurs. De loin, il sera difficile de différencier un RX100, un Mark II et un Mark III, les 3 modèles restant au catalogue. Bon point, le RX100 Mark III est toujours aussi compact et ne prend quelques millimètres d'embonpoint en épaisseur (41 mm contre 36 mm sur le Mark II). Le boîtier tiendra donc facilement dans une poche de blouson et, en forçant un peu, dans une poche de pantalon.
Le compact expert conserve ses lignes épurées, arrondies et son revêtement un peu lisse. De ce côté, nous aurions aimé un peu plus de témérité avec, pourquoi pas, un revêtement texturé plus accrocheur et/ou une poignée intégrée. Rassurez-vous, une poignée optionnelle, mais définitive (elle se colle) est toujours disponible au catalogue comme pour le RX100 Mark II. Nous aurions également apprécié un peu plus d'audace au niveau des finitions, avec des joints d'étanchéité pour rendre le boîtier plus résistant à la poussière ou à l'eau. Rêvons un peu : un boîtier étanche aurait été une excellente surprise ; après tout Nikon propose bien l'AW1, un compact à objectif interchangeable étanche jusqu'à -15 m à moins de 750 € !

Sony RX100 Mark III et poignée en option
Le RX100 Mark III avec sa poignée AG-R2 optionnelle.

Viseur électronique escamotable

Ne boudons pas notre plaisir, car le RX100 Mark III nous réserve de belles surprises. À commencer par un viseur électronique escamotable venant se loger en lieu et place du flash (qui ne disparaît pas pour autant). Pour "sortir" le viseur, il suffit d'abaisser la commande située sur le côté. Tel un flash, le viseur surgit ; il faut alors étirer celui-ci manuellement vers l'arrière afin qu'il soit totalement opérationnel. Cette manipulation supplémentaire est un peu fastidieuse à la longue.

L'extension du viseur met sous tension l'appareil. Notez que pour l'instant, le fait d'enfoncer le viseur éteint également l'appareil. Vous ne pouvez pas refermer le viseur et simplement continuer à photographier : il faut, pour l'instant, rallumer le RX100 Mark III. Une mise à jour du firmware (micrologiciel) pourrait apporter la possibilité de désactiver cette synchronisation. Croisons les doigts.

Sony RX100 Mark III viseur escamotable
Le viseur électronique du RX100 Mark III escamoté.

Au niveau de la dalle du viseur, vous retrouverez le presque désormais classique Oled (0,39" soit presque 1 cm) affichant 1 440 000 points (celui que l'on retrouve par exemple dans le RX10 ou l'Alpha 6000). Ce n'est donc pas le modèle haut de gamme (2,4 Mpx) que l'on retrouve par exemple dans les A7/A7R.
Le grossissement étant inférieur à celui de l'Alpha 6000 (0,59x contre 0,7x), la trame d'affichage n'est pas visible et la précision est agréable. Nous sommes loin des afficheurs au rabais de certains bridges ou compact. Le dégagement oculaire est par contre un peu juste pour offrir un vrai confort aux porteurs de lunettes.

L'arrivée du viseur électronique a obligé les ingénieurs à repenser également le système de flash, car oui, celui-ci est toujours disponible. C'est donc la griffe porte-accessoire qui a été sacrifiée pour permettre d'intégrer un flash pop-up (jusqu'à 10 m en auto ISO et au grand-angle). Cerise sur le gâteau, celui-ci est toujours orientable (manuellement) pour permettre l'usage indirect.

Un écran pour le "selfie"

Le RX100 Mark III propose également un nouvel écran LCD. La définition reste identique, avec 7,5 cm de diagonale pour 1 228 000 points, mais le système de double charnière autorise désormais un angle de 180° vers le haut et 45° vers le bas. Idéal donc pour les autoportraits.

Sony RX100 Mark III écran inclinable
L'écran peut désormais s'orienter au-dessus de l'appareil.

L'interface du RX100 Mark III reprend les codes établis depuis deux générations avec une bague personnalisable autour de l'optique, un barillet pour le mode d'exposition (PASM, SCN, Panoramique...), une roue codeuse à l'arrière, un trèfle de sélection personnalisable ainsi qu'une touche Fn qui donne accès à un menu rapide (lui aussi personnalisable). Comme si cela ne suffisait pas, le RX100 Mark III dispose d'une touche C au dos de l'appareil également paramétrable.

Sony RX100 Mark III vue de dessus
Deux micros de part et d'autre du flash pop-up pour une captation sonore stéréo.

Nous aurions bien aimé que Sony reprenne le concept de la bague crantée / non crantée introduite sur le RX10 (pour l'ouverture uniquement) pour faciliter les réglages, notamment l'ouverture. En effet, si le mouvement est fluide, il est également assez long.

Sony RX100 Mark III vue de dos
Le viseur électronique en mode périscope.

Une puce Wi-Fi et NFC sont également de la partie pour un pilotage sans fil à distance et un partage facilité avec un smartphone ou sur Internet.

Une optique lumineuse

L'autre pièce maîtresse du RX100 Mark III, peut-être même plus intéressante que le viseur électronique, reste bien sûr l'optique. Exit le 28-100 mm f/1,8-4,9. Le nouveau compact expert arbore désormais un 24-70 mm (équivalent 24x36) griffé Zeiss, certes plus court, mais surtout plus lumineux : f/1,8-2,8. Voilà qui devrait satisfaire les plus exigeants et qui met fin à l'ouverture f/4,9 des précédents modèles, peu en accord avec les prétentions de l'appareil.

L'optique est bien entendu stabilisée et profite même au passage d'une amélioration puisque désormais, la stabilisation fonctionne sur 5 axes en photo et en vidéo. Ce zoom 3x dispose également d'un mode macro amélioré avec une mise au point à 5 cm au grand-angle et 30 cm au télé.

Sony RX100 Mark III optique
Le zoom optique comporte 10 éléments répartis en 9 groupes.

Capteur, processeur et autofocus

Au niveau du capteur, Sony reconduit le modèle 1" (13,2 x 8,8 mm) déjà présent dans le RX10. Il s'agit d'un capteur BSI (rétroéclairé) CMOS de 20,2 Mpx. Celui-ci est accompagné du processeur de traitement des images Bionz X, lui aussi présent dans le RX10 et qui permet, d'après Sony, d'améliorer le rendu des fins détails, de réduire le bruit électronique par zone et limiter les effets de la diffraction. Au final, nous devrions obtenir une gestion des hautes sensibilités ISO très proche de celle du RX10 :

Sony RX10 : Réduction du bruit standard 80-400 ISO
Sony RX10 : Réduction du bruit standard 800-12800 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (80-100-200-400-800-1600-3200-6400-12800 ISO)



Au niveau de l'autofocus, le RX100 Mark III reste fidèle à la technologie par détection de contraste. Dommage que les ingénieurs n'aient pas fait évoluer le système avec un module hybride par corrélation de phase et détection de contraste comme sur le 1" des Nikon 1 ou le capteur APS-C de l'Alpha 6000. Le nouveau compact expert propose également le suivi de sujet et la mise au point automatique sur les yeux. En mode manuel, vous avez la possibilité d'activer un focus peaking coloré.

Vidéo

En vidéo, le RX100 Mark III propose désormais de filmer en XAVC-S à 50 Mbps en plus du traditionnel mode AVCHD à 28 Mbps. Bon point, il est possible de filmer à 25, 50 et 100 ips en XAVC-S et donc de créer facilement de beaux ralentis 4x. Si le XAVC-S est plutôt destiné à la captation 4K télé / ciné, le compact expert reste malheureusement bloqué au HDTV 1080. La sortie HDMI est non compressée, mais elle ne permet apparemment pas l'export en 4K, même avec un boîtier d'enregistrement externe.

Par contre, il est possible d'afficher ses images en 8 Mpx sur un téléviseur compatible. L'enregistrement vidéo est plutôt complet avec les modes PSAM, les assistants pour l'exposition (zébras) / fausses couleurs et la mise au point (focus peaking). Dommage que le compact ne dispose pas d'une entrée micro et d'une sortie casque pour parfaire l'ensemble.
Sony RX100 Mark III vidéo trépied et télécommande

Prix et disponibilité

Humm. Sur ce point important, Sony est pour l'instant muet... Pas de prix (les rumeurs font état d'un tarif à moins de 900 €). Le RX100 est désormais proposé à 450 €, le Mark II à 650 €, le Mark III devrait logiquement se situer entre 850 et 950 €.

Pour la disponibilité, c'est le grand flou, mais là aussi on peut estimer une mise à disposition fin juin / début juillet.

Notons que le boîtier est en pré commande chez B&H aux prix de 798 $ et que les livraisons sont annoncées fin juin.

sony RX100 MK III

Notre premier avis

Vous l'aurez compris, le RX100 Mark III est diablement séduisant et ses évolutions vont dans le bon sens. Nous apprécions l'optique 24-70 mm f/1,8-2,8 stabilisée sur 5 axes, le capteur 1" BSI CMOS de 20 Mpx, l'écran LCD inclinable et l'arrivée d'un viseur électronique escamotable.

Alors, le RX100 Mark III est-il parfait ? Sur le papier, il manque encore quelques points importants, en premier lieu l'écran LCD tactile que nous réclamons depuis longtemps. Nous regrettons toujours l'absence de prise pour un micro externe et un casque pour vérifier la qualité de la prise audio.
Nous aurions également aimé que Sony innove un peu plus au niveau du design et de la finition avec une poignée intégrée et des joints d'étanchéité pour rendre l'appareil résistant aux intempéries.
En outre, bien qu'il soit possible de filmer en XAVC-S, le nouveau venu reste bloqué en HDTV 1080 et s'il est encore un peu tôt, une option 4K aurait été un plus. Notez qu'avec l'arrivée du viseur électronique, la griffe porte-accessoire fait ses adieux. Et tant qu'à demander des choses, nous attendons avec impatience l'intégration d'un système autofocus hybride (corrélation de phase / détection de contraste) dans la série RX100 pour améliorer la réactivité de l'autofocus, notamment sur le suivi de sujet (Nikon dispose d'un modèle très efficace).

Le RX100 Mark III est donc un compact expert alléchant sur le papier et sans doute l'un des plus complets du moment. Nous n'avons qu'un souhait : le recevoir rapidement à la rédaction pour les premiers tests.

Caractéristiques

Capteur : CMOS Exmor R 1" (13,2 x 8,8 mm) de 20,2 Mpx
Monture : /
Optique livrée : 8,8-25,7 mm soit 24-70 mm f/1,8-2,8. Carl Zeiss Vario Sonnar T*. 10 éléments en 9 groupes. Filtres ND intégrés 3 niveaux. Distance de mise au point : environ 5 cm (W) / environ 30 cm (T) à l’infini.
Stabilisation : Oui, optique sur 5 axes en photo et vidéo.
Antipoussière : /
Viseur : Oui, électronique. 1 440 000 points. Couverture 100 %, détecteur d'œil intégré, bascule automatique viseur-écran. Grossissement : 0,59x à 50 mm. Correcteur dioptrique -4 à +3
Écran : TFT LCD de 7,5 cm, ratio 4:3. Xtra Fine 1 228 000 pts.
Technologie TruBlack pour un contraste maximal
Inclinable à 180° haut et 45° bas
Flash : Automatique, forcé on/off, synchro lente, synchro arrière.
Flash ISO Auto : de 0,4 à 10,2 m (W), de 0,4 à 6,5 m (T).
Mise au point : Détection de contrastes. Sensibilité : de IL 0 à 20 @ 100 ISO.
Sélection : Plage large (auto) / collimateur central / spot flexible (3 tailles : S, M, L).
Modes autofocus : AF single shot / AF continu / Direct manuel focus
(retouche du point) /Mise au point manuelle (avec zoom d’assistance)
Mesures d'exposition : Multi zones, Spot, Pondérée centrale.
+/- 3,0 EV, palier +/- 1/3 EV
Modes d'exposition : Modes de prise de vue : P/S/A/M, Memory Recall, Auto, Sup Auto. Scènes (9), P/A/S/M disponibles en vidéo.
13 effets créatifs : Toy camera, Pop, Postérisation, Retro, Soft High Key, Couleur partielle, Mono High contrast, Soft focus, HDR, Monochrome riche, Miniature, Aquarelle, Illustration.
7 effets créatifs en vidéo : styles Standard, Vivid, Neutre, Clair, Sombre, Lumineux, Portrait, Paysage, Coucher.
Vitesse d'obturation : Programme Auto : 1" - 1/2000
Mode priorité ouverture : 8" - 1/2000
Mode priorité vitesse : 30" - 1/2000
Motorisation : NC
Sensibilité ISO : Auto, 125, 160, 200, 250, 320, 400, 500, 640, 800, 1 000, 1 250, 1 600, 2 000, 2 500, 3 200, 4 000, 5 000, 6 400, 8 000, 10 000, 12 800.
Multi-frame NR : Auto 125-25 600
Mémoire : SD/SDHC/SDXC et MemoryStick
Format image : Photo : RAW, JPEG
Vidéo : AVCHD (vers. 2) et XAVC-S : HDTV 1920 x 1080 à 100, 50, 25, 24p.
Alimentation : Batterie NP-BX1
Connexion : Micro HDMI, micro USB, Wi-Fi, NFC
Dimensions : 101,6 x 58,1 x 41 mm
Poids : 290 g
Logiciels : -
Dans la boîte : -


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation