Sony RX100 Mark III

Formats vidéo

Le Sony RX100 Mark III est le premier appareil photo de Sony à filmer en XAVC-S en plus des traditionnels modes AVCHD. Il propose également de filmer en MP4.

Sony RX100 Mark III test review modes vidéo

Formats PAL :
  • - XAVC-S : HDTV 1080 à 25, 50 ips à 50 Mbps et HDTV 720p à 100 ips et 50 Mbps
  • - AVCHD : HDTV 1080 50i (24, 17 Mbps) / 50p (28 Mbps) / 25p (24, 17 Mbps)
  • - MP4 : 1440 x 1080 12 Mbps, VGA 3 Mbps (25p)

Il est possible de filmer à la norme NTSC, mais cela requiert la réinitialisation complète du boîtier. Cette manipulation monopolise l'appareil pendant au moins 5 secondes et nécessite surtout le formatage de la carte mémoire ! En mode NTSC, la cadence d'enregistrement change et vous pouvez accéder au mode "cinéma" avec le 24p.

Formats NTSC :
- XAVC-S : HDTV 1080 à 24, 30, 60 ips à 50 Mbps et HDTV 720p à 120 ips à 50 Mbps
- AVCHD : HDTV 1080 60i (24, 17 Mbps) / 60p (28 Mbps) / 24p (24, 17 Mbps)
- MP4 : 1440 x 1080 12 Mbps (30p).

En XAVC-S HDTV 720 (100 ips), 20 secondes de vidéo représentent  environ 135 Mo.
En AVCHD HDTV 1080 (50 ips), 20 secondes de vidéo représentent environ 67 Mo.

Si nous apprécions la possibilité de filmer en HDTV 720p (un mode qui permet d'atteindre des cadences plus élevées à 100 ou 120 ips pour des ralentis fluides), les débits de 50 Mbps font grossir très rapidement la taille des fichiers. Le compact Sony ne propose pas différents types de compression — compression Intra (ALL-I) ou compression Inter (IPB).

Fonctionnalités

Le Sony RX100 Mark III est un véritable petit caméscope semi-pro qui propose de nombreux réglages. Ainsi, vous pouvez utiliser les modes classiques d'exposition PSAM, les valeurs pouvant être modifiées durant le filmage. La sensibilité ISO est également modifiable pendant l'enregistrement.

Le compact propose de nombreux assistants pour la vidéo. Il est possible d'utiliser des zébras d'exposition avec plusieurs réglages (70, 75, 80, 85, 90 %), un focus peaking (surlignage des zones nettes avec des pixels colorés : blancs, jaunes ou rouges), une loupe pour faciliter la mise au point manuelle et enfin un histogramme d'exposition.

Certains effets photo sont disponibles et vous pouvez utiliser les modes créatifs pour obtenir différents rendus pour le contraste et les couleurs. Vous pouvez naturellement personnaliser le rendu en jouant sur différents paramètres : contraste, saturation et netteté.

Le compact dispose également d'une sortie HDMI non compressée qui permet une visualisation sur un écran de contrôle ou l'enregistrement de la vidéo en 8 bits, 4:2:2 sur un périphérique externe dédié.

Audio

Contrairement au bridge RX10, le petit compact RX100 Mark III ne dispose ni d'entrée son ni de sortie casque pour améliorer la captation sonore, et vous ne disposez pas d'indicateur pour le niveau sonore pendant l'enregistrement. Il n'est pas possible de connecter un micro externe et encore moins un casque pour contrôler la prise de son.

Précision

Ci-dessous, nous vous présentons différents extraits à 100 % (600 x 300 px) de vidéos tournées avec le RX100 Mark III. La première est en mode classique AVCHD HDTV 1080 25p à 24 Mbps. La précision est classique pour ce type d'appareil, avec un crénelage peu visible et une présence notable de moirage. Le second extrait provient d'une vidéo tournée en XAVC-S 25p à 50 Mbps. Les différences sont assez subtiles.




Dans ce domaine, le petit COI Panasonic Lumix GM1 fait un peu mieux avec une compression moins marquée :

Panasonic GM1 extrait vidéo

Mais, le Sony fait mieux que le compact expert de Canon G1X Mark II :


Stabilisation optique

Le zoom équivalent 24-70 mm lumineux est également doté d'une stabilisation optique indispensable en vidéo. Celle-ci fonctionne plutôt bien en mode standard et en mode "Active". En mode "Active intelligent", une stabilisation électronique vient compenser encore plus les mouvements, comme en mode trépied. Dans ce dernier cas, le champ est réduit. Notez qu'en mode XAVC-S, seule la stabilisation optique "normale" est disponible.


Mode 100 ips

Le mode XAVC-S propose de filmer à 25/50 ou 100 ips à 50 Mbps. Cette cadence permet de créer des ralentis fluides en rejouant les vidéos à des vitesses classiques (25 ou 50 ips). Toutefois, ce mode a deux contraintes :
- la définition passe en HDTV 720p ;
- l'angle de champ se réduit considérablement, passant au grand-angle à un équivalent 40 mm.


Autofocus

En vidéo, la mise au point automatique n'est pas très rapide, mais reste silencieuse et assez pertinente. Vous aurez toutefois un peu de mal à suivre un sujet qui se déplace dans votre direction.



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation