Comme de coutume, pour notre test, la scène est éclairée sous 200 lux. Le Sony RX100 Mark III est positionné en mode M et l'ouverture, fixée à f/5,6 pour une valeur ISO de 100. L'optique est positionnée au grand-angle. Nous faisons ensuite varier la sensibilité ISO ainsi que la vitesse d'obturation. Les images sont visibles à 100 % et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (ARW).

Les JPEG

Le capteur 1" de 20 Mpx est déjà connu de nos services, puisqu'il équipe déjà le bridge RX10 de Sony. Avec 20,1 Mpx, le côté d'un photosite fait environ 2,4 µm.

Cet imageur associé au processeur de traitement des images Bionz X délivre de belles images de 80 à 400 ISO avec beaucoup de détails et des couleurs vives. Le bruit est pratiquement imperceptible. On pourra facilement pousser jusqu'à 800 ISO. À cette sensibilité, vous noterez les premiers artefacts dans les aplats colorés. L'image devient également un peu plus dense et les plus fins détails sont dilués par le traitement de l'image pour réduire le moutonnement. À 1 600 ISO, l'image devient encore un peu plus dense et les zones sombres perdent en précision. Les limites colorées sont un peu moins franches et le lissage altère un peu plus les fins détails. Le traitement est naturellement un peu plus appuyé à 3 200 ISO et on évitera d'aller au-delà de cette sensibilité ISO.

Aux sensibilités les plus élevées (6 400 et 12 800 ISO), la dynamique baisse de manière importante (peu de détails dans les zones sombres) et le lissage vient sérieusement dégrader les images.

Sony RX100 Mark III : Réduction du bruit standard 80-400 ISO
Sony RX100 Mark III : Réduction du bruit standard 800-12800 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (80-100-200-400-800-1600-3200-6400-12800 ISO)


Comparaison à tirage équivalent

Nous avons confronté le récent Sony RX100M3 à ses principaux rivaux comme le Canon G1X Mark II, le Ricoh GR et son capteur APS-C et le Panasonic GM1.

Nous comparons naturellement les boîtiers à "tirage équivalent". Nous avons "normalisé" les images pour un tirage 40 x 60 cm en 180 dpi, soit une définition de 12 Mpx environ. Les images sont réalisées à 1 600 ISO avec ci-dessous des détails à 100 %.

Attention, les boîtiers ne sont pas équipés d'optiques équivalentes, le piqué initial n'est donc pas le même. Il faut essayer de comparer uniquement le niveau de bruit électronique... Pas si simple.

Sony RX100 Mark III comparaison à tirage équivalent pour bruit électronique à 1600 ISO

Globalement, le Sony s'en sort vraiment bien : il vient sans complexe affronter le Ricoh GR, pourtant équipé d'un capteur APS-C nettement plus grand, et devance les deux autres concurrents.

Oscilloscope

Passons certaines images du Sony RX100 Mark III sous l'œil de l'oscilloscope pour un avis plus "mathématique".

Notre outil confirme notre perception visuelle : les images sont globalement satisfaisantes jusqu'à 800 - 1 600 ISO avec une dégradation notable de la qualité à partir de 3 200 ISO. Le bruit s’amplifie et devient vraiment gênant.

Sony RX100 Mark III test review bruit électronique sur gris
Sony RX100 Mark III – 80 ISO
Sony RX100 Mark III test review bruit gamme gris graphique 80 ISO
Sony RX100 Mark III test review bruit gamme gris 1600 ISO
Sony RX100 Mark III – 1 600 ISO
Sony RX100 Mark III test review bruit gamme gris graphique 1600 ISO
Sony RX100 Mark III test review bruit gamme gris 3200 ISO
Sony RX100 Mark III – 3 200 ISO
Sony RX100 Mark III test review bruit gamme gris graphique 3200 ISO
Sony RX100 Mark III test review bruit gamme gris 6400 ISO
Sony RX100 Mark III – 6 400 ISO
Sony Alpha 6000 test review bruit gamme gris graphique 12800 ISO

Fichiers bruts

Nous mesurons également le bruit de fond du capteur en reconduisant le protocole de test précédent, mais dans le noir complet avec un bouchon sur l'objectif.

Le graphique ci-dessous représente la déviation standard (donc le bruit) pour les différents pixels colorés : rouges, verts, bleus, et verts. Pour simplifier les résultats, nous n'affichons ici les résultats que pour une des séries des pixels verts. Ces résultats corroborent les images JPEG : un bruit peu présent jusqu'à 1 600 ISO, puis en forte augmentation dans les valeurs suivantes.

Sony RX100 Mark III bruit électronique en fonction de la sensibilité ISO dans les fichiers bruts

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation