Monopode Cullmann Magnesit 550
Cullmann est une marque allemande d'accessoires photo spécialisée dans les pieds photo, qu'ils soient mono- ou tripodes. En sus, ils fabriquent également housses et rotules pour compléter la panoplie du photographe voyageur. C'est ici l'un de leurs tout nouveaux modèles qu'ils nous proposent au test : le monopode Magnesit 550. Légèreté (modérée) et solidité sont les principaux arguments de ce petit accessoire.

Caractéristiques

Matériau : Aluminium
Poids : 630 g
Poids supporté : 8,5 kg
Nombre de sections : 4
Détails : Clé Allen pour verrouiller les ouvertures des sections
Taille maximum : 152 cm
Prix : 85 € avec rotule et 47,90 € sans rotule

Prise en main

Le premier contact est agréable, le grip accroche bien la main et ne glisse pas. Tant mieux, car l'objet n'est pas non plus d'une légèreté ahurissante. S'il était amené à vous tomber sur le pied, m'est avis que vous regretteriez de ne pas avoir choisi le carbone. Avec ses 630 g (du fait notamment de son matériau de fabrication), le Cullmann Magnesit 550 pèse un peu sur le bras.

Son poids n'est pas son seul défaut. Pour la prise en main, nous testons généralement (pour la forme) l'imperméabilité du grip en mousse. C'est sans surprise que l'eau est absorbée par ce manche qui devient spongieux et désagréable à toucher.

Cullmann Magnesit 550, test
Le Cullmann Magnesit 550 s'adapte à toutes les hauteurs.
 
Cette première impression passée, faisons un petit tour du propriétaire.

En partant du haut, observons la vis Kodak...

Cullmann Magnesit 550, vis Kodak

Équipée de deux largeurs pour accueillir tout type d'appareil et d'équipement, la vis est facile à fixer sur un reflex et résiste sans problème à une charge importante comme un téléobjectif. Rappelons que le poids maximum supporté par ce monopode est de presque 9 kg.
Seul petit bémol que nous pourrions souligner, c'est que la rotule ne soit pas livrée par défaut avec le monopode. C'est tout de même bien utile quand, dans les situations périlleuses, la nécessité de pencher l'appareil se fait sentir.

Voyons ensuite les sections...

Cullmann Magnesit 550, sections

Au nombre de 4, elles permettent au monopode de monter jusqu'à 1,52 m, ce qui autorise en soi une personne de taille standard à se tenir à hauteur d'œil du viseur d'un appareil photo numérique (est exclu de ce privilège tout être humain dépassant les deux mètres... oui, je parle bien de toi, Renaud Labracherie). Petit bémol en revanche (récurrent) quant à l'absence de graduation sur les sections. On manque du coup de précision dans le réglage de la hauteur.

Dernier détail dont l'utilité est toute relative, la présence d'une clé Allen (oui, celles d'Ikéa, nous parlons bien des mêmes) pour visser les fermetures de sections : pour verrouiller l'ouverture des clapets, vous pouvez serrer les vis. Cette double sécurité a pour but d'éviter que le monopode ne se tasse sous le poids de l'utilisateur — deux protections valent mieux qu'une. Cependant, au vu de l'efficacité du premier système de fermeture à clapet, une clé Ikéa est-elle indispensable ?

Cullmann Magnesit 550, déploiement

Procédons maintenant à un test nécessitant une petite dose de violence et une certaine capacité à mettre de côté son empathie pour les objets inanimés...

Solidité du monopode (car oui c'est important, quoi qu'on en dise)

Sur ce point, nous avons justement été un peu déroutés car nous avons constaté qu'en s'appuyant sur le pied de tout notre poids (est-il besoin de préciser que votre humble serviteuse est un poids vraiment plume ?), le monopode flanche et les sections se rétractent. Alors certes, il est bien spécifié que le poids maximum supporté est de 9 kg, mais un appui n'est pas un poids constant. De plus, nous savons qu'un monopode sert aussi bien de support à l'appareil qu'à son utilisateur, en randonnée notamment. Cette utilité implicite, que l'on évoque rarement, est l'une des réalités du terrain. Si ce monopode ne supporte même pas un appui relativement léger, imaginez les conséquences si vous vous appuyez sur la bête !

En revanche, pour un usage classique en n'y fixant qu'un appareil, ce petit accessoire fait parfaitement son travail et résiste au poids comme il se doit.

L'embout

Cullmann Magnesit 550, embout

Descendons jusque dans les derniers détails du Magnesit 550 et intéressons-nous à son embout au sol. Et c'est une très bonne surprise, puisque ce modèle possède un petit embout très flexible capable de se tordre dans presque tous les sens et ayant une très bonne prise au sol. La forme évasée couvre une surface plus grande et tient mieux le monopode en place. De plus, lorsqu'il touche le sol, on sent clairement que ce matériau moelleux et souple rebondit ; il absorbe les chocs. Un très bon point.

La seule situation délicate dans laquelle cet embout pourrait rencontrer des difficultés, c'est sur un terrain boueux. On pourrait en effet avoir du mal à y enfoncer le monopode ou à l'en extirper.

Par ailleurs, il n'est pas possible de dévisser le bout pour transformer ce monopode en perche. Un gros avantage et quelques inconvénients, donc.

Verdict

Cullmann Magnesit 550, recommandé par Focus Numérique

Ce Cullmann Magnesit 550 est malgré ses quelques défauts un bon accessoire. Il est compact et se transporte très facilement. C'est un monopode solide, complet, que l'on peut utiliser dans de nombreuses situations. Il constitue d'ailleurs une très bonne solution alternative au trépied.

Toutefois, personne n'étant parfait, il lui manque quelques menus atouts : des graduations de section, évidemment, et surtout un sac de transport pour éviter de le porter à la main. Car s'il est pratique à transporter, il n'est pas aussi léger que ses camarades en carbone.

Hormis ces détails, nous soulignons ses performances et son très bon rapport qualité-prix. Nous le recommandons donc à tous ceux qui souhaitent acquérir un monopode entrée de gamme compact et abordable.

Points forts

Points faibles

Monopode léger

Absence de sac de transport

Facilité d'utilisation

Pas de graduation sur les sections

Hauteur raisonnable

Grip non imperméable à l'eau


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation