Comme ses prédécesseurs, le nouveau Sony Alpha 6000 propose deux interfaces graphiques pour les menus. La première, orientée grand public, reprend les tuiles graphiques déjà vues sur l'A7 et l'A7R. Il ne s'agit là encore que d'une petite surcouche graphique, les tuiles donnant toujours accès aux menus... classiques. Bref, juste une surcouche qui finalement n'apporte pas grand-chose aux débutants : il serait préférable de proposer une aide en ligne pour chaque option afin de faciliter l'usage de l'appareil sans avoir recours à une documentation.

Sony Alpha 6000 test review menu
Les menus en tuiles, à gauche, et les menus traditionnels, à droite.

Les menus Sony sont plutôt bien organisés par onglets et assez semblables entre les différents modèles d'appareil (Nex, Alpha...). Nous pourrons toujours reprocher certaines incohérences, tel le réglage du niveau d'intensité du focus peaking qui ne se trouve pas sous l'activation dudit focus peaking. Et personnellement, comme déjà évoqué, je préférerais une approche par fonctionnalité avec des menus thématiques (qualité des images, modes autofocus, mode vidéo, exposition...). Mais au final, comme ceux du A7, les menus du A6000 sont simples et assez intuitifs.

L'Alpha 6000 reprend également la touche Fn donnant accès à un menu rapide qui permet de régler rapidement les principales options de prise de vue. Cette partie est totalement personnalisable, comme les menus de certains reflex Canon ou Nikon, et c'est tout simplement génial. Le menu permet de changer aisément les valeurs des options à l'aide des molettes et même d'accéder à des sous-menus (retardateur 2 ou 10 s, bracketing...). Comme constaté sur les modèles précédents, ce n'est pas forcément simple à maîtriser du premier coup mais à l'usage, ce menu devient incontournable : une véritable tour de contrôle du A6000.

Sony Alpha 6000 test review menus
La touche Fn amène vers une interface graphique qui permet de modifier rapidement 10 paramètres de prise de vue.

Un autre affichage se révèle intéressant : le mode rappel des réglages. Dans ce mode, l'écran arrière n'affiche que les différents paramètres de prise de vue avec un large histogramme. Certes, il est possible d'en afficher un en visée directe sur écran, mais comme sur les autres Sony, la correction d'exposition l'efface : impossible donc de caler correctement l'histogramme de cette façon... Avec la touche Fn, vous pouvez accéder aux options rangées à gauche et les modifier directement avec la roue codeuse. Là aussi, c'est redoutable d'efficacité.

Sony Alpha 6000 test review menus

Dans les assistants à la prise de vue, il manque tout un niveau électronique sur deux axes. L'Alpha 6000 ne propose simplement rien dans ce domaine.

Enfin, les utilisateurs de Nex et Alpha le savent déjà, certaines options des menus sont grisées et donc inaccessibles. Le jeu consiste encore et toujours à deviner pourquoi : mode Raw, mode rafale ? Il faut essayer plusieurs possibilités ou consulter la notice d'utilisation. Toujours aussi peu simple. Comme précédemment, certains menus grisés proposent toutefois une petite ligne d'explication, parfois insuffisante pour débloquer l’utilisateur, mais l'intention reste plus que louable.

Sony Alpha 6000 test review menus


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation