Comme ses prédécesseurs, le Sony Alpha 6000 est livré avec deux logiciels :
  • – "Sony PlayMemories" pour télécharger, trier et partager ses images ;
  • – "Sony Image Data Converter" pour développer les fichiers bruts.

Le premier, Sony PlayMemories, est une solution légère pour gérer sa photothèque. L'application permet de charger les images provenant de l'appareil photo sur un ordinateur, de trier les clichés et les vidéos, d'ajouter notes et commentaires, d'imprimer les images, de créer des disques optiques (DVD, Blu-ray), d'envoyer sur certains réseaux sociaux (YouTube, Picasa, Flickr, Facebook...), de créer des cartes postales (il faut un compte Sony PlayMemories) et de retoucher les photos. Toutefois, en matière de retouche, les options sont assez limitées. Pour exploiter tout le potentiel de vos images, il sera préférable de développer vos fichiers bruts avec Imaga Data Converter.

Sony PlayMemories Home

Pour traiter lesdits fichiers bruts (.arw), Sony livre donc Image Data Converter, un logiciel un peu rêche (l'interface semble sortir des années 2000), mais qui permet de retrouver toutes les options du boîtier pour améliorer les images. Ainsi, vous pouvez travailler sur l'histogramme, régler l'exposition, la réduction du bruit électronique, la saturation des couleurs... La traduction des termes utilisés est parfois aléatoire. Par exemple, le logiciel parle de "Correction des ombres" pour la correction du vignetage... Pas forcément simple.

Sony Raw Image Data Converter
Sony Raw Image Data Converter

Image Data Converter offre également quelques options pour classer et trier ses images, mais tout cela demeure assez sommaire et ne viendra pas remplacer une véritable solution pour gérer un flux de travail, telles Adobe Lightroom, Apple Aperture, BibblePro ou AfterShot.

Malheureusement, l'Alpha 6000 n'est pas livré avec Sony Remote Camera Control qui permet de piloter à distance l'appareil en mode filaire (pour l'instant, seule la gamme COI 24x36 dispose de cette option). Il faudra donc utiliser le mode Wi-Fi.

Connexion Wi-Fi et logiciels

L'Alpha 6000 dispose d'une puce Wi-Fi et NFC. La configuration de la connexion avec un smartphone compatible NFC est donc grandement facilitée. Par contre, atteindre le service en ligne PlayMemorie Online via un réseau déjà existant est une autre paire de manches ! Sans interface tactile, saisir des identifiants et des mots de passe requiert une infinie patience et l'on est à deux doigts de la crise de nerfs selon son degré de paranoïa et l'efficacité de son mot de passe... Ensuite, l'interface reste assez lente.

Sony Alpha 6000 test review logiciel Wi-Fi

Sony Alpha 6000 test review logiciel Wi-Fi

La plupart des applications disponibles sur leur boutique sont généralement payantes et l'addition, salée. Ne comptez pas moins de 10 € pour une fonction timelapse que l'on trouvera peut être par défaut dans la prochaine évolution du boîtier...Des fonctionnalités que l'on retrouve en outre déjà chez certains concurrents...gratuitement.

L'application PlayMemories Mobile permet de prendre le contrôle de l'appareil à distance. Le retour vidéo est "relativement" fluide et vous pouvez modifier certains paramètres de prise de vue comme l'ouverture, la vitesse, la sensibilité ISO ou le zoom. Le basique, donc. Impossible d'aller changer des options comme le rafale, les effets photo ou tout simplement de passer en mode vidéo. Là encore, il y a une bonne marge de progression.

sony alpha 6000 test review play memories mobile
PlayMemories Mobile.


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation