Non, Sony n'a pas abandonné son système reflex  (enfin, façon de parler : on retrouve désormais uniquement des SLT) et lance un nouveau boîtier destiné aux experts. C'est le successeur du déjà très remarqué A77, lancé en août 2011. Presque trois ans après, Sony propose donc l'A77 II qui, même s’il reprend bon nombre de codes et technologies déjà présents sur l'A77, apporte un lot de nouveautés.

Présentation


Sony A77 II

Autofocus

La principale nouveauté de l'appareil réside dans son système autofocus qui se voit doté de 79 collimateurs, dont 15 en croix et un collimateur central f/2,8. C'est une première sur un capteur équipé d'un capteur APS-C. Bien entendu, il s'agit d'une technologie à détection de phase effectuée par un module AF dédié. Par comparaison, l'A77 était équipé de 19 collimateurs avec 11 en croix.

Associé à ce nouveau module AF, Sony a déployé de nouvelles fonctions liées à la mise au point. Le suivi du sujet en rafale a été amélioré. Rappelons que sur ce point, la technologie Translucent (un miroir transparent qui reste fixe) équipant l'A77 II est un atout indéniable. En effet l'absence de mouvement du miroir permet de laisser le module AF actif en permanence. Question rafale, l'A77 II monte à 12 images par secondes sur une séquence de 60 images en JPEG Fine, et 28 en RAW. Il est possible d'associer 5 niveaux de sensibilité au suivi du sujet et de prendre la main sur la profondeur de mise au point afin de raccourcir le temps de réponse de l'AF en fonction de la distance du sujet. Pour des mises au point de précision, on retrouve la technologie Eye AF avec détection automatique de l'œil pour les portraits.

Sony A77 II

Au final, le constructeur annonce un AF plus performant, plus précis, avec une meilleure couverture, un meilleur suivi du sujet comparé à l'A77 premier du nom. De telles performances (AF et rafale), si elles sont avérées, risquent de faire de l'œil aux amateurs de photo de sport ou de photo animalière.

Capteur et processeur

C'est une nouvelle génération de capteur qui équipe l'A77 II sans pour autant voir une évolution de définition (en plus ou en moins). On retrouve donc un capteur au format APS-C de 24 millions de pixels.
La conception de ce nouveau capteur optimise l'espace entre les pixels et le réseau de microlentilles est adapté à l'incidence des rayons lumineux sur les bords.

Par contre l'A77 II se voit doté de la dernière génération de processeur Bionz X et affiche désormais une plage de sensibilité allant de 100 à 25 600 ISO. Pour info, le BionZ X équipé également les A7.

Technologie Translucent

Bien entendu, on retrouve la technologie Translucent, unique à Sony qui permet, entre autres, à l'appareil d'atteindre de telles performances en rafale et en AF (photo et vidéo). Le traditionnel miroir est remplacé par un élément semi-transparent fixe qui permet une projection en continu (pendant les phases de déclenchement ou de capture vidéo) de l'image sur le capteur de l'appareil tout en permettant de faire fonctionner le module AF à détection de phase. Cette technologie a coûté la vie au viseur optique qui est remplacé par un beau viseur électronique XGA OLED qui garantit une couverture à 100%, la possibilité de voir l'action des réglages en temps réel sur l'image ou encore d'accéder à des zooms pour des mises au point manuelles.
Sony A77 II

Boîtier et ergonomie

Pour ce qui est du boîtier, on retrouve peu de changement par rapport à son prédécesseur, mais tous les ingrédients sont réunis pour satisfaire les photographes experts : deux molettes de réglage, écran orientable (3 pouces, 1,2 million de points), des touches personnalisables (11 au total), des modes de prises de vue prédéfinis, un écran de contrôle sur le dessus rétroéclairé, un boîtier paré pour les intempéries (poussière et humidité), un obturateur de fond (testé sur 150 000 déclenchements), un châssis en alliage de magnésium.

Mode vidéo

Question vidéo, l'A77 II se voit doté d'un mode d'enregistrement débrayable (PASM) en 1920 x 1080 pixels (60, 50, 25, 24 p) avec autofocus et suivi du sujet (merci à la technologie SLT). On retrouve une sortie HDMI non compressée, un contrôle du niveau d'enregistrement sonore et la compatibilité avec les solutions de captation sonore via la nouvelle griffe porte accessoire et sa connectique mi (Multi Interface Shoe). Notons également que la sortie HDMI permet d'afficher des photos en 4K.

Connectique

Enfin, l'A7II est équipé de fonction sans fil avec une connexion Wi-Fi et une puce NFC.

Au final

Sony signe sur le papier une belle évolution de l'A77 qui vient se positionner face au Canon EOS 70D et au Nikon  D7100. L'A77 II sera proposé nu au prix de 1 200 €, et en kit à 1 800 € avec un 18-50 mm f/2,8.

Caractéristiques

Capteur : APS-C 23,5 x 15,6 mm  - CMOS Exmor 24,3 Mpx
Monture : Sony A
Optique livrée : 16-50 mm f/2,8
Stabilisation : Oui, capteur
Antipoussière : Oui (antistatique + vibration)
Viseur : XGA OLED - 100 % - 2 359 000 points
Visée écran LCD : Oui
Écran : Orientable - 7,5 cm - 1 228 000 points
Mise au point : TTL Phase-detection AF
Modes autofocus : AF-S, AF-C, AF-A, M
Mesures d'exposition : TTL 1 200 zones
Modes d'exposition : Auto, Scènes, Panorama, Rafale AE, PASM, Vidéo (PASM),
MR (1, 2, 3)
Vitesse d'obturation : 30 s - 1/8000 s
Motorisation : 12 images par secondes (60 JPEG, 24 RAW)
Sensibilité ISO : 100 - 25 600 ISO
Mémoire : Memory Stick PRO Duo, Memory Stick PRO-HG Duo, Memory Stick XC-HG Duo, carte mémoire SD, carte mémoire SDHC (compatible UHS-I), carte mémoire SDXC (compatible UHS-I)
Format image : RAW, RAW & JPEG, JPEG Extra fine, JPEG Fine, JPEG Standard
AVCHD 2.0 / MP4
Alimentation : NC
Connexion : Wi-Fi, NFC, HDMI, USB, Micro
Dimensions : 142,6 x 104,2 x 80,9 mm
Poids : 647 g
Logiciels : NC
Dans la boîte : NC

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation