Pas de doute, avec ce 50 mm f/1,4 DG HSM, Sigma signe de nouveau un très bon objectif, même si celui-ci n'est pas totalement parfait et qu'il nous a moins impressionnés que leur dernier 18-35 mm f/1,8 pour capteur APS-C.

Comme le 35 mm, ce 50 mm est relativement lourd et volumineux. Certains y verront un avantage (stabilité, prise en main, frime...) et d'autres, plutôt un inconvénient (poids et manque de discrétion). La qualité de construction est clairement au rendez-vous et reste dans la droite ligne des codes établis sur la gamme Art et le 35 mm f/1,4. Rien à redire, l'objectif est beau, sobre et usiné avec soin. Coup de chapeau à la bague de mise au point qui frôle la perfection !

Sur le terrain, le 50 mm f/1,4 DG HSM est un allié idéal pour du reportage. Son autofocus est réactif, discret et véloce : un très bon point que l'on attribue à la motorisation HSM. Les possibilités qu'offre l'ouverture de f/1,4 sont très appréciables en termes de bokeh et ce dernier est très agréable à l'œil : il est rond et englobant. Aux plus grandes ouvertures, de f/1,4 à f/2,8, il faut s'attendre à un vignetage assez marqué sur les bords. Une fois de plus, certains y verront un défaut, d'autres, un avantage pour refermer leurs cadres. Les aberrations chromatiques et les distorsions sont totalement absentes.

Question piqué, l'objectif est impressionnant de f/2 à f/11. Les images sont riches en fins détails du centre jusque sur les bords. Nous regrettons une homogénéité du piqué nettement en retrait aux plus grandes ouvertures (surtout à f/1,4), là où un Zeiss Otus est parfait !

Nous allons également lui reprocher son absence de stabilisation optique — et probablement nous attirer les foudres de nombreux lecteurs qui ne voient pas l'utilité d'une telle technologie sur une focale standard et qui plus est lumineuse à f/1,4. Quoi qu'il en soit, le récent sondage que nous avons effectué montre l'intérêt certain d'une stabilisation optique dès le 50 mm. Pourquoi s'en passer, alors ?

Au final, nous recommandons sans aucune hésitation ce nouveau Sigma 50 mm f/1,4 DG HSM. La nouvelle gamme Art f/1,4 de chez Sigma s'étoffe lentement mais sûrement. Espérons qu'on verra arriver un 24 mm et un 85 mm à la Photokina de septembre...

Points forts

Points faibles

Qualité de construction

Poids conséquent

Design et finitions

Pas de stabilisation optique

Motorisation HSM

Manque d'homogénéité du piqué aux grandes ouvertures

Encombrement constant

Vignetage marqué aux grandes ouvertures

Ouverture de f/1,4

 

Relative compacité

 

Piqué de f/2 à f/11

 

Pas de distorsions

 

Pas d'aberrations chromatiques

 

Bague de mise au point

 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation