La série Le Livre de photographies : une histoire, devenue référence dans l’évolution de la littérature photographique, se voit complétée en ce printemps par un troisième volume fort attendu, dont nous évoquions récemment le lancement. Ce troisième et ultime opus, s'inscrivant dans la lignée des deux précédents, est toujours riche d'une grande pertinence d’analyse et de trésors trouvés, associés à une magnifique qualité d’impression comme savent le faire les éditions Phaidon.

Au programme de ce volume, un séquençage en 9 chapitres : Propagande, Protestation, Désir, Conflit, Lieu, Société, Identité, Mémoire et enfin le médium lui-même, sous le titre Cannibalizing photography. Avec la présentation de plus de 200 ouvrages publiés depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu'à nos jours, ce volume III continue l’élaboration de cet immense labyrinthe au travers du territoire du livre photographique mondial.
 
Ces trois volumes sont une réflexion dense et incontournable débutée en 2004 par deux grands noms de la photographie, passionnés et passionnants : Martin Parr et Gerry Badger.
Photographe aux airs de sociologue, Martin Parr aime à capter les us et coutumes de ses concitoyens à travers son viseur grand ouvert. Ses séries documentaires, anthropologiques, ont toujours en filigrane ce regard plein d’humour (voire sarcastique) qu’il pose en l'immortalisant sur la société de surconsommation occidentale.
Gerry Badger, peut être moins connu du grand public, n’est pas moins une pointure au sein du médium photographique. Tour à tour photographe, architecte, c’est surtout par sa plume d’écrivain, son esprit critique et sa très vaste connaissance de l’histoire de la photographie qu’il nous ravit nos pupilles.

Conversation à l’occasion de Paris Photo en novembre dernier :



Les avancées technologiques dans le domaine de la photographie sont perpétuelles et, malgré un marché du livre que l’on dit de plus en plus en berne, la part du marché du livre de photographies semble quant à elle avoir de belles perspectives d’avenir. Il y a 20 ans, le marché du livre de photographies n’existait pas ou de manière isolée, avec quelques collectionneurs.


Le livre de photographie est ce lien tissé entre des images isolées qui se révèlent l’une à l’autre. Il demeure une source d’information sur l’histoire du médium mais aussi, à travers lui, l’histoire d’un continent, d’une époque, d’un pays. Sorte d’histoire de l’Histoire dans l’Histoire, c’est une manière différente de montrer la production vivante dont l’essai photographique et le livre d’artiste font partie.

Les photographes ont deux canaux de diffusion pour leur travail. L’exposition, expérience physique, d’usage collectif et éphémère, là où le livre renvoie à l’intime. Voyageant dans le temps et l’espace, il est de nature presque « éternelle ». Le livre, support matériel, reste pour la majorité des photographes le moyen le plus important de diffuser leurs images. Les ouvrages exposés semblent être utilisés comme un espace visuel expérimental, par des mises en page radicales. Ici, le spectacle est dans le livre, devenant une œuvre autonome, à part entière. Par la qualité du graphisme, associé souvent à la typographie, c’est un chemin de traverse singulier pour aborder la photographie.


Ces trois volumes en donnent toute la mesure et embrassent plus d’un siècle de création photographique et éditoriale.
 
Martin Parr, Gerry Badger, Le Livre de photographies : une histoire, volume 3, Phaidon, parution mars 2014 Le Livre de photographies : une histoire, volume III
Martin Parr & Gerry Badger
Phaidon, mars 2014.
Relié, 29 x 25 cm, 320 pages.
EAN-13 : 9780714866772
79,95 €

Toujours disponibles :
Le Livre de photographies : une histoire, volume I  (9780714897066)
Le Livre de photographies : une histoire, volume II  (9780714894836)

fr.phaidon.com
> Commander l'ouvrage sur le site de l'éditeur


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation