Sony Xperia Z1

Présentation

Succédant au Xperia Z, le Sony Xperia Z1 semble clairement avoir amélioré la qualité de son appareil photo.

Pour commencer, on retrouve sur ce nouveau smartphone une quantité de pixels qui passe de 13 à 20,7 millions, ce qui est non négligeable. Cependant, le zoom numérique passe de x16 à x8. Malgré cela, le nouveau Xperia est clairement plus connecté que son prédécesseur. Le partage sur les réseaux sociaux s'étend à des fichiers comme la vidéo ou le son, postables instantanément.
On se souvient que Nokia avait secoué le monde du photophone en annonçant l'arrivée du format RAW sur ses produits. Le Sony Xperia Z1, lui n'accepte clairement qu'un seul format, et c'est le JPEG.

Nous avions eu l'occasion de nous faire un premier avis plutôt positif ; aujourd'hui avec l'appareil en main, nous allons pouvoir approfondir notre opinion.

Le constructeur ne donne que très peu de détails sur l’optique qu’il intègre à ses smartphones. On ne connaît que la dénomination de la lentille — une G lens — et son ouverture, de f/2,3. Cette nouvelle lentille permet en tout cas d’obtenir des images à très grande définition en 4/3 (5248 x 3936 en 20,7 Mpx).

Comme d’habitude, le bloc optique est situé en haut à gauche du smartphone et juste en dessous, on retrouve un petit flash LED.

L’écran Full HD TRILUMINOS™, 5 pouces (12,7 cm), 16 777 216 couleurs, a une résolution de 1920 x 1080 pixels. Oui, nous sommes d’accord, c’est imposant.

En ce qui concerne les modes disponibles, ils sont nombreux. Il y a bien sûr les habituelles scènes Paysage, Portrait, Sport, Panorama, un mode Rafale (déjà présent sur le Xperia Z) et une petite nouveauté : un mode Réalité augmentée assez original.

Caractéristiques

Capteur : Sony Exmor RS
Bloc optique : Sony G Lens f/2,3
Flash : Oui, par LED
Réglage iso : Oui (50-3200 ISO)
Réglage balance des blancs : Oui (Auto-Presets)
Correcteur d'exposition : Oui (-2 à +2 IL)
Zoom numérique : 8x
Stabilisation : Oui
Déclencheur : Tactile et physique
Écran arrière : 5" (12,7 cm), 16 777 216 couleurs, 1920 x 1080 pixels
Système d'exploitation : Google Android 4.3
Mode vidéo : HDTV 1920X1080
Mémoire interne : Jusqu'à 16 Go + carte micro SD jusqu'à 64 Go
dimensions : 144,4 x 73,9 x 8,5 mm
poids : 169 g

Prise en main

Lorsque l’on est un petit gabarit (oui, comme moi) avec de petites mains, la première prise en main est laborieuse. Le Sony Xperia Z1 est en effet très grand ; un peu lourd et encombrant également, mais c’est un défaut qui se fera rapidement oublier à l’utilisation.

Bien que très lisse, le revêtement ne glisse pas et la prise en main est stable. Point bonus, même si par malheur vous le laissiez tomber, le Sony Xperia Z1 est antichoc. Si, dans un combo de malchance, la bête venait à tomber dans une flaque d’eau, il est bon de savoir que ce smartphone est également étanche. Bon, entendons-nous bien, ce n’est pas non plus une raison pour le maltraiter.

Comme sur beaucoup d‘appareils, le bloc optique est situé en haut à gauche. Si, si, en haut à gauche. Et j’ai une preuve qui me permet de l’affirmer : le bouton de déclenchement est situé en haut à droite en format paysage. Élément, qui, si vous décidiez de le prendre à contresens, défierait toutes les lois de la logique établie sur cette planète.

Je parlais tout à l’heure de la taille imposante du smartphone. Eh bien cet inconvénient a finalement ses bons côtés : en mode photo, la surface disponible diminue considérablement les risques de doigts baladeurs sur l’objectif. Et cela, mesdames et messieurs, ça n’a pas de prix.

En ce qui concerne le mode photo, l'accès en est assez facile. Il vous suffit d'appuyer pendant quelques secondes sur le déclencheur physique pour que l'application se mette en route — durée d'ailleurs bien inférieure à celle de son prédécesseur, puisqu'elle passe de quatre à deux secondes. Malgré tout un brin facétieux, ce petit dernier de Sony pourrait bouder sa mise en route après une longue période de veille. Pour remédier à ce problème, il vous suffira d'appuyer sur le bouton marche/arrêt, puis sur le déclencheur pendant quelques secondes.

Sony Xperia Z1 photo interface photo

L’interface par défaut présente le mode automatique intelligent. Dans les réglages de base, vous pourrez ainsi régler le retardateur, activer ou non la détection de sourires, et le mode rafale. Le reste des paramètres (assez usuels) concerne la géolocalisation, l’attribution de fonctions aux touches physiques, etc.

Si vous voulez disposer de certains réglages plus intelligents, il vous sera nécessaire d’utiliser le mode manuel. Alors évidemment, mise en garde à l'attention de ceux qui utilisent un réflex : non, tous les réglages possibles et imaginables n’apparaîtront pas d’un coup sur votre smartphone. C’est une utopie, redescendons sur terre. En revanche, vous aurez la possibilité de jouer sur la montée ISO, la balance des blancs, l’exposition, la qualité d’image, et là encore le retardateur, la détection de sourires, etc.

Sony Xperia Z1 photo réglage balance des blancs et exposition

Si en revanche vous êtes plutôt du genre créatif, ne vous inquiétez pas, Sony a également pensé à vous. La palette des modes est un peu plus diversifiée que sur le précédent modèle.

sony Xperia Z1 photo modes disponibles

Mention spéciale pour le mode "Effet réalité augmentée", grâce auquel vous pourrez non seulement intégrer des fonds originaux à vos photos, mais également les suivre en temps réel sur votre appareil.

sony Xperia Z1 photo réalité augmentée
Le grand bleu dans mon smartphone, franchement, ça n’a pas de prix.

Pour les over-connectés, pas de jaloux. L’application Social Live vous permet de poster vos vidéos en simultané sur Facebook. Sony a en effet tout prévu : une simple connexion à votre compte Facebook, et vous pourrez partager en simultané vos films sur le réseau social.

Sony Xpreia Z1 photo exemple 8 social live

Vous pouvez également, comme sur tout smartphone qui se respecte, ajouter des applications téléchargées sur le store Google.

Test terrain

Sony Xperia Z1 photo terrain 1
Bien que la rapidité d’accès au mode photo ait clairement été améliorée, la vélocité de l'autofocus, elle, fait encore un peu défaut : sur le terrain, le Sony Xperia Z1 demeure assez brouillon. La mise au point est quelque peu hasardeuse et lente ; de plus, les résultats comptent une quantité notable de flous, conséquence inéluctable de la lente mise au point. Le mode automatique ne s’en sort pas très bien, et ce n'est guère mieux pour le mode manuel. Les détails sont peu perceptibles au zoom 100 %, même en plein jour et dehors.

Sony Xperia Z1 photo zoom 100%

La Géode en fin de journée à 400 ISO : beaucoup de bruit pour rien.
 
Le canal de l'Ourq, début de soirée à 800 ISO : la mise au point ne se fait pas au bon endroit.
 
Le Zénith au crépuscule : encore quelques défauts, mais une image de bonne qualité en basse lumière.

En concert, pas de détails de près, mais un rendu correct lorsque la mise au point s'effectue sur le bon sujet.

Sony XPeria Z1 concert lancer de ballons
Le lâcher de ballons de Jared Leto, immortalisé au prix de nombreux clichés... flous.

Quant au mode panoramique, il fonctionne relativement bien, malgré quelques lenteurs lors des premiers essais.

Sony Xperia Z1 exemple photo panoramique



> Téléchargez les fichiers originaux à 20 Mpx

Test labo

Gestion du bruit

Nous avons effectué la montée en sensibilité en mode manuel, à un éclairage de 200 lux. Il est important de souligner qu’à une résolution de 8 Mpx, la plage ISO est de 50 à 3 200. À la résolution maximale (20,7 Mpx), on ne peut accéder qu’à une plage de 50 à 800 ISO.

Nous avons donc testé une première montée ISO à la définition maximale (20,7 Mpx).




> Téléchargez les fichiers originaux à 20 Mpx

Puis une deuxième montée ISO à la définition de 8 Mpx...




> Téléchargez les fichiers originaux à 8 Mpx

Pour ce test de smartphone, il a été nécessaire reprendre plusieurs séries de clichés, car inexplicablement, une fois sur deux, la mise au point ne se faisait pas correctement. Cela peut malheureusement jouer sur l’interprétation que l’on pourrait faire de la qualité de l’image.

En toute objectivité, les clichés pris avec le smartphone sont tout à fait acceptables jusqu’à 400 ISO, quelle que soit la résolution. Le bruit y est certes assez présent, et les couleurs ne sont pas toujours fidèles (on note une légère dénaturation sur les bords de l’image à partir de 400 ISO), mais les détails sont assez bien conservés. En revanche, dès 800 ISO, comme avec beaucoup de smartphones, le détail devient inextirpable du cliché. Le bruit est bien trop présent et la plupart des détails sont gommés. De plus, aux hautes sensibilités, les couleurs deviennent assez fades.

De manière assez inattendue, ce que ces montées ISO ont révélé, c’est que l’autofocus peine à mettre l’image au point. Plusieurs modes de mise au point ont été testés et d’une montée à l’autre, certaines sensibilités donnaient de bons résultats là ou d’autres en donnaient de très mauvais. Et ce, de façon aléatoire.

Pour que vous puissiez situer ce Sony par rapport à ses concurrents, voici les planches du Nokia Lumia 1020, du Samsung Galaxy S4 et de l'iPhone 5s.


Le Nokia Lumia 1020 à 400 ISO :


Le Samsung Galaxy S4 à 400 ISO :

Et l'iPhone 5s que nous avons récemment testé :

planche ISO Iphone 5SFaibles lumières

Sony Xperia Z1 photo faible lumière
En mode automatique, les détails disparaissent.
 
Sony Xperia Z1 photo mode nuit
En mode nuit, en revanche, les résultats sont bien meilleurs.

Pour ceux qui se souviennent des résultats obtenus avec le précédent Xperia, ils seront soulagés de constater que Sony a très nettement amélioré la qualité de son mode de capture en faible lumière. Évidemment, sans utiliser le mode scène nocturne, vous constaterez un manque cruel de détail dans les prises de vues. Encore une fois, nous pensons que l'autofocus n'y est pas pour rien.

Gestion du flash

Nous avons également testé l'appareil avec et sans flash et, encore une fois, notre Barbie (quelle bonne pâte) s'est prêtée au jeu.

Sony Xperia Z1 Barbie avec flash
Ici, la photo avec flash : les détails sont bien conservés.

Sony Xperia Z1 Barbie sans flash
Ici, la photo sans flash.

Nous pouvons donc observer que clairement, les détails sont bien conservés et les zones éclairées du visage sont bien homogènes. Le flash restitue bien les détails et contribue à aider l'autofocus, ce qui en soi est un plus.

Vidéo



Ici vous percevez le rolling shutter, qui est tout à fait raisonnable ; malgré la relative vitesse de prise de vue, les bâtiments ne se déforment pas particulièrement et le rendu est assez fidèle.

Passons ensuite au test vidéo en labo avec la scène du train.



On constate que le son est un brin saturé saturé, et que l'autofocus refait régulièrement la mise au point sur les divers éléments en mouvement dans la vidéo. De plus, la qualité des détails ne saute pas aux yeux. C'est un peu dommage pour un smartphone de cette qualité.

Retouche et Partage

En matière de retouche, les filtres disponibles sont plutôt nombreux, tout comme les possibilités de retouche de base. Vous pourrez modifier vos clichés de façon assez poussée. De plus, les menus sont accessibles facilement et de manière très intuitive. Malheureusement, le smartphone ne dispose pas dans ses applications natives de filtres de retouche visage.




 

Verdict

photo produit Sony Xperia Z1Le Sony Xperia Z1, il faut le souligner, est clairement un photophone avec une bonne définition et une qualité d'image tout à fait honorable par rapport à l'ensemble de ses concurrents. Malgré tout, ce que l'on retiendra de ce test, c'est la difficulté de l'autofocus à suivre le mouvement.
On peut dès lors se demander si la meilleure qualité d'image au monde peut compenser un autofocus relativement faible et s'il est bien raisonnable de laisser un tel écart de qualité entre deux paramètres si complémentaires.

Hormis ce principal défaut, le Sony Xperia Z1 reste un bon smartphone, offrant des possibilités de réglages assez poussés. La balance des blancs, la sensibilité, l'exposition et le type d'autofocus, sans oublier les détections de sourires ou la rafale sont des options que l'on ne retrouve pas encore sur tous les smartphones.

En bref, Sony a presque fait un sans-faute en améliorant tous les points soulignés dans notre test du Xperia Z. Si, sur leur prochain smartphone, le problème de l'autofocus est réglé, Nokia et son indétrônable Lumia auront du souci à se faire. Le Sony Xperia Z1 passe donc à un poil de la recommandation.

Points forts

Points faibles

Grand écran

Autofocus très capricieux

Diversité des modes photos

Palette des ISO réduite en pleine définition

Palette de réglages assez large

 

Déclencheur physique

 



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation