Smartphone iPhone 5s

Présentation

Sorti parallèlement à l'iPhone 5c, le 5s se vantait de quelques améliorations notables, tel un processeur plus puissant, ou encore un appareil photo intégré iSight tout à fait unique selon Apple : de plus grands pixels (1,5 µm), une plus grande ouverture (f/2,2 contre f2,4 pour l'iPhone 5c), une stabilisation automatique de l'image et un mode rafale tout beau tout neuf.

En ce qui concerne l'écran, l'iPhone 5s ne déroge pas à la règle des derniers-nés d'Apple : il s'agit d'un Retina Multitouch de 4 pouces (10,2 cm) avec résolution de 1136 x 640 pixels à 326 ppp (pixels par pouce).

Pour le reste, Apple reste fidèle à ce qui a fait son succès. L'iPhone 5s pèse 112 g, soit 20 g de moins que son équivalent "low cost" (les guillemets sont très importants) le 5c. Il est également plus fin de quelques millimètres. Le nouveau processeur A7, bien plus rapide que la puce A6, permet de naviguer de façon fluide dans les menus et sur Internet. Pour peu que vous ayez la 4G, plus rien ne vous arrêtera (sauf peut être un passage dans le métro...).

Caractéristiques
Capteur : Capteur 8 Mpx
Bloc Optique : NC mm, f2,2
Flash : Oui (True One)
Réglage ISO : Non
Réglage balance des blancs : Non
Correcteur d'exposition : Non
Zoom numérique : Oui
Stabilisation : Oui (automatique)
Déclencheur : Tactile / Physique
Écran arrière : 4 pouces / 1136 x 640 px / 326 ppp
Système d'exploitation : IOS 7
Mode vidéo : Full HD
Mémoire interne : 16, 32 ou 64 Go
Modes de prise de vue : Filtres et HDR
Dimensions : 123,8 x 58,6 x 7,6 mm
Poids : 112 g

Prise en main

Comme toujours chez Apple, la prise en main est agréable. Le smartphone est fin, léger, bien proportionné et l'accès au bouton tactile de déclenchement, aisé. Mais après avoir eu d'autres smartphones dans les mains, on peut regretter que le déclencheur physique (le bouton + du volume) soit situé du coté opposé à la caméra.
L'accès à l'application photo intégrée se fait facilement depuis l'écran verrouillé sans avoir besoin d'utiliser le touch ID ou le code pour déverrouiller le photophone. Il suffit de faire glisser le doigt sur l'icône photo de l'iPhone en bas à droite de l'écran. Un classique que l'on se plaît à retrouver.

capture d'écran du mode photo de l'Iphone 5s

En ce qui concerne l'interface, hélas, il n'y a rien à ajouter par rapport aux iPhone précédents. Comme on peut le voir, les seules commandes disponibles permettent de régler le flash, le HDR, le mode photo ou vidéo ainsi que les filtres. Aucun réglage poussé d'exposition, ISO ou autres fantaisies du même genre. L'iPhone, il faut bien le comprendre, n'a pas été conçu pour un usage récréatif en photo. C'est pour cela que l'on fait travailler les développeurs d'applications : pour palier le manque d'options des iPhones.

Il faut néanmoins souligner que depuis le passage à l'IOS 7, chaque smartphone à pomme dispose d'une galerie de neuf filtres façon Instagram. C'est la seule touche d'originalité concédée par Apple en plusieurs OS.

capture de l'écran de filtres de l'Iphone 5s

Flash test labo

planche ISO 125 de l'Iphone 5s
Scène test, iPhone 5s.

On constate qu'en lumière du jour, les détails, très peu marqués, sont difficiles à discerner. De plus, l’absence de retardateur augmente les risques de flou de bougé, ce qui, admettons-le, n'arrange pas nos affaires. Il nous est malheureusement impossible d'effectuer l'habituelle montée ISO, car cette option n'existe pas sur les iPhones.

À titre de comparaison, nous mettons notre planche face à celle du Nokia Lumia 1020 à 100 ISO, ce qui est proche des 125 de l'iPhone (bien que ce procédé soit un tantinet déloyal au vu de la qualité photo du 1020, je vous l'accorde).
planche comparative Nokia 1020 à 100 ISO
Scène test, Nokia Lumia 1020.

Et voici celle du Nokia Lumia 925 :


Scène test, Nokia Lumia 925.

On constate que le piqué est bien moindre sur l'iPhone 5s. En revanche, sur le plan du rendu des couleurs et du contraste, ce smartphone donne des résultats tout à fait honorables.

Nous testons à présent les capacités du petit dernier d'Apple en faible luminosité à 3 lux, sachant que le smartphone n'est pas équipé de mode nuit.

photo nuit iphone 5s-éclaireage 3lux
Scène test faible lumière, iPhone 5s.

À première vue, le résultat est mitigé. La photo est très sombre, le bruit, très important, et le rendu des couleurs n'est pas très bon. En plein jour, l'iPhone produisait des photos de qualité passable, il ne se rattrape pas en faible lumière.

À titre de comparaison, voici ce que donnait le LG G2 récemment testé :

LG G2 test faible lumière- sans flash
Scène test faible lumière, LG G2.

On constate clairement que l'iPhone néglige les détails et gère très mal sa montée ISO. Les données de la photo en faible lumière indiquent des ISO à 2500, ce qui devrait indubitablement donner un meilleur résultat.

Verdict

image iphone 5s blanc
Bien que ce nouvel iPhone soit équipé d'un nouvel appareil photo, et que ses photos soient indéniablement meilleures que celles de ses prédécesseurs, le 5s peine encore à rattraper la concurrence en termes de qualité d'image. On reste également sur sa faim quant aux possibilités de personnalisation des réglages.
Même si la firme à la pomme sait rester simple et séduire les utilisateurs recherchant avant tout l'intuitivité, on regrette qu'un smartphone aussi fourni en technologie ait laissé de côté un aspect qui joue de plus en plus dans le choix des consommateurs : la qualité de l'appareil photo intégré.

Il est bien sûr important de souligner que l'iPhone se repose largement sur les applications développées pour son interface. Si vous souhaitez un appareil avec lequel vous pourrez jouer sur les réglages, il vous faudra sans aucun doute télécharger une autre application photo.
"Camera Plus Pro", par exemple, permet de jouer sur quelques réglages comme l'exposition, la balance des blancs, l'utilisation d'un retardateur...
"645 Pro" permet également d'utiliser son smartphone presque comme un appareil professionnel : il est possible de jouer sur le temps de pause, les ISO, le type de "pellicule", la compression JPEG, etc.
Elles ne constituent qu'une infime sélection parmi la multitude d'applications plus ou moins gratuites disponibles pour ce smartphone, mais elles pourraient se révéler indispensables à ceux qui ne seraient pas satisfaits de la qualité photo de cet iPhone 5s.




Points forts

Points faibles

Interface très intuitive

Qualité moyenne des photos

Filtres légers mais efficaces

Aucune possibilité de modification des réglages

Accès facile à l'application photo

Obligation d'investir dans une application secondaire



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation