Fujifilm livre une version personnalisée de l'éditeur photo Silkypix : Raw File Converter. Celui-ci permet d'éditer vos fichiers bruts avec de nombreuses options.

Silkypix n'est pas le logiciel le plus intuitif ni le plus simple à utiliser, mais il a le mérite d'être complet et d'être livré en standard. Vous pourrez donc développer et modeler les images avec les outils classiques : courbe de tonalité, correction de l'exposition, balance des blancs, corrections des défauts optiques...

Fujifilm X-t1, test review : logiciel Raw File Converter

Le capteur X-Trans II disposant d'une matrice colorée singulière, certains logiciels tiers ne peuvent pas traiter les fichiers bruts des boîtiers X-Premium. Actuellement, Adobe Lightroom ou Capture One de Phase one savent parfaitement développer les fichiers RAW. Toutefois, quelques logiciels s'y refusent encore, comme le pourtant très intéressant DxO Optics Pro.

Le X-T1 est également livré avec MyFinePix Studio. Un logiciel qui permet de trier ses photos, les partager sur les réseaux sociaux (Facebook, YouTube, MyFinePix.com) et les visionner. Étonnamment, alors que Fujifilm possède un laboratoire en France, il n'est pas possible de commander des photos depuis le logiciel.

Fujifilm X-T1, test review  : logiciel MyFinePix StudioFujifilm X-T1, test review : logiciel MyFinepix Studio

Vous pouvez également vous connecter à la communauté en ligne MyFinePix pour discuter avec d'autres utilisateurs d'appareils Fujifilm ou exposer vos images. Le site n'est pas franchement à jour et les nouveautés sont datées de... 2011 !

Fujifilm X-T1, review : test MyFinePix

Application Wi-Fi

La connexion Wi-Fi est assez simple à mettre en œuvre, mais nécessite quelques connaissances en matière de connexion. En effet, il n'y a pas de puce NFC pour un paramétrage automatique ou de QR code affiché à l'écran. Vous devez donc choisir le réseau créé par le boîtier pour entamer les discussions entre les deux appareils. Pour ceux qui manipulent régulièrement les réseaux Wi-Fi, la chose est simple ; pour les autres, c'est un véritable casse-tête.

Fujifilm propose plusieurs applications pour Android ou iOS afin de tirer parti de la puce Wi-Fi présente dans le X-T1. Camera Remote propose de piloter l'appareil à distance avec un retour vidéo. L'application est plutôt complète et vous pouvez modifier de nombreux paramètres de prise de vue. L'écran tactile de votre smartphone ou de votre tablette permet de réaliser le point ou bon vous semble, ce qui est impossible sur l'écran du boîtier. Vous pouvez également géomarquer vos images à l'aide du GPS de votre téléphone et transférer vos images pour les diffuser vers Internet. Notez que nous n'avons pas réussi à transférer des films vers des téléphones Android, alors que les mêmes films sont facilement chargés sur un iPhone 4...

Dommage que Fujifilm ne propose pas ce type d'application en version Windows / Mac OS X, pour faciliter le travail en studio par exemple.

Fujifilm X-T1, test review : application Wi-Fi Android

Fujfilm propose également une application pour envoyer automatiquement les images prises avec le X-T1 sur un ordinateur (Windows / Mac OS X). Malheureusement, il faut passer par un réseau déjà existant (mode infrastructure). La possibilité de se connecter en direct (mode ad hoc) aurait été un plus.

Fujifilm X-T1, test review : connexion PC Wi-Fi

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation