Équivalent à un 85 mm, ce nouveau 42,5 mm se prête donc principalement à du portrait. Sa très grande ouverture de f/1,2 lui assure des bokeh très marqués et doux pour mettre en perspective les sujets principaux dans le cadre ou bien être parfaitement à l'aise dans de faibles conditions lumineuses. Le design de cet optique est du plus bel effet avec un style 100% Leica. Tout en métal, c'est sûre, elle ne passera pas inaperçu !

Question qualité optique, le piqué est bien au rendez-vous mais il manque cruellement d'homogénéité entre le centre et les bords aux plus grandes ouvertures. Dès f/2,8, il est proche de la perfection ! Pour ce qui des autres aspects optiques, il n'y a rien de dramatique. On observe un peu de vignetage aux grandes ouvertures, de légères distorsions et quelques aberrations chromatiques dans les coins les plus extrêmes. Bon point cette optique fixe dispose d'un système de stabilisation optique.

Au final, nous posons une réserve sur l'homogénéité du piqué aux très grandes ouvertures. Mais une question se pose : est ce que l'on attend d'une optique à f/1,2 qu'elle soit piqué sur les bords ? Non pas forcément mais à f/1,4 ou f/2 oui !

Points forts

Points faibles

Très grande ouverture f/1,2

42,5 mm ?

Stabilisation optique

Pas de butée sur la bague de mise au point

Design de l'objectif : la classe Leica style

Vigentage marqué à la pleine ouverture

Qualité de construction

Piqué décevant de f/1,2 à f/2,8

Bague de diaphragme manuelle

Facteur de trasnmission

Peu de distorsions

 

Aberrations chromatiques minimes

 

Piqué très élevé et homogène de f/2,8 à f/8

 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation