Amateurs d’aventure et de voyage, si vous cherchez un sac photo dont la capacité peut faire concurrence à celui de Mary Poppins, j’ai ce qu’il vous faut. Enfin pas moi, mais Manfrotto, oui.

La célèbre marque d’accessoires photo propose un sac à dos clairement pensé pour le voyage et pour ceux qui ont pour habitude de transporter une quantité conséquente de matériel avec eux.

Manfrotto a donc lancé la ligne Backpack qui contient 3 modèles : les Backpack 20, 30 et 50. Présentant chacun une contenance différente, ils peuvent en moyenne accueillir un boîtier monté sur un téléobjectif 70-200 mm, des boîtiers additionnels, 3 autres optiques, un flash ainsi qu'un ordinateur 13 pouces dans un compartiment dédié. Vide, son poids est de 1,9 kg.

Manfrotto Bagpack 30, de face, fermé et ouvert
Beaucoup d'espace, c'est l'attrait principal de ce sac.

Prise en main

Relativement léger à vide, le sac devient rapidement lourd à l’ajout de matériel. Néanmoins, les poignées rembourrées tout comme le dos répartissent au mieux ce poids. En revanche, à l’utilisation, on observe une forte tendance du sac à déplacer son centre de gravité et entraîner l’utilisateur vers l’arrière. De plus, pour les petits gabarits (féminins notamment), l’écart entre le dos et les sangles est assez large, le sac n’épouse donc pas parfaitement la forme du dos – et sur une longue marche, cela se ressentira.

Manfrotto Bagpack 30 porté
Les journalistes de Focus Numérique, ces aventuriers des temps modernes...

À l’ouverture, les compartiments sont spacieux et complètement ajustables en fonction de ce que vous mettrez dans le sac. Un espace à l’extérieur du sac est réservé à la fixation du trépied. Un autre à l’intérieur a été pensé spécialement pour accueillir une tablette. Mais, me demanderez-vous, si je n’ai pas de prise au fin fond du Népal, à quoi peuvent bien me servir mon ordinateur et ma tablette ? C'est juste, mais Manfrotto doit aussi penser aux citadins chargés.

Hors de toutes ces considérations, il faut quand même reconnaître que remplir un sac photo est au moins aussi compliqué qu’une partie de Tetris. Quel que soit votre sac, qu'il soit plus grand, le plus compartimenté, vous ne pourrez jamais faire tenir parfaitement tout votre matériel, du moins comme vous le voulez. Le Manfrotto Backpack ne fait pas exception à cette règle, même si, comparativement à d'autres, stocker son matériel y est plus aisé.

Manfrotto Bagpack 30 chargé
La majorité du matériel est casée sans réelle difficulté.

Manfrotto Bagpack 30, poche à ordinateur
La poche à ordinateur, pratique, et bien rembourrée.

En ce qui concerne l’aspect extérieur du sac, force est de constater qu’il est encombrant. Large et carré, il devient rapidement un efficace assommoir à passants. Les poches externes conçues pour ranger les affaires personnelles sont facilement accessibles, mais manquent cruellement de profondeur : vous pourrez tout au mieux y loger une petite bouteille d’eau, une carte de France ou d’ailleurs, votre portefeuille et quelques petits objets peu encombrants. De plus, il faut souligner que le rangement trépied, quoique bien placé, ne dispose pas d’un panier. Le bas de votre trépied reposera donc... dans le vide, ce qui est risqué en plus de déséquilibrer l’ensemble. Enfin, l'accès au matériel n'est absolument pas évident : il vous faudra retirer le sac de votre dos et prendre le temps de l'ouvrir pour sortir boîtiers et optiques. Évitez donc d'y rentrer votre boîtier principal si vous envisagez de prendre des photos nécessitant un faible temps de réaction.

Manfrotto Bagpack 30, poches extérieures

En revanche, un point bonus à faire ressortir est la qualité du revêtement déperlant qui ne laisse pas passer l’humidité. Au moins sur ce point, Manfrotto fait un sans-faute a priori. Non seulement la toile est traitée pour résister à l’humidité, mais en plus une housse imperméable est fournie avec le sac.

Manfrotto Bagpack 30, housse imperméable
Une housse semblable à celles des sacs de randonnée garantit l'étanchéité.

Verdict 

Manfrotto Bagpack 30, de 3/4Que faut-il retenir de ce sac photo ? Premièrement, il est spacieux et les rangements sont bien pensés. Il est imperméable (doublement, même) et en soi peu salissant, puisque boue et terre ne resteront pas incrustées bien longtemps.
De plus, il a été expressément pensé pour les longs voyages : il est normalement accepté comme bagage cabine par la plupart des compagnies aériennes. C’est définitivement un sac voué à parcourir de grandes distances.
C’est pourquoi il est vraiment regrettable qu’il épouse très mal la forme du dos : si vous êtes un petit gabarit, il risque de rapidement vous fatiguer.
Enfin, n’oublions pas qu’il s’agit... d’un sac à dos : si vous prévoyez une randonnée à pied à travers les Highlands, quitte à choisir un sac, autant prendre celui qui contient votre duvet et votre tente.

En somme, ce Manfrotto est un bagage tout à fait honorable, mais son ergonomie est clairement à améliorer.

Points forts

Points faibles

Beaucoup d'espace

Peu ergonomique

Rangements bien pensés

Relativement lourd

Étanchéité totale

Accès au matériel peu aisé

Matériau solide

 



> Tous nos tests d'accessoires
> Le site de Manfrotto



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation