C’est l’hiver. Vous le savez, car cela fait à peu près deux mois que le soleil a décidé qu’il n’était plus nécessaire de se lever. C’est handicapant, car vous voudriez bien faire de la photo en dehors d’une plage minimale comprise entre 12 h 34 et 12 h 47, moment où il fait ce qu’on pourrait appeler « jour ». Car voilà, les prises de vues nocturnes, ça va bien cinq minutes, mais au bout d’un certain temps, l’évocation même d’une photo de nuit vous donne de l’urticaire.

Heureusement, pendant cette période de relative hibernation photographique, il est tout à fait possible d’expérimenter des horizons inconnus et fascinants, notamment en intérieur. Prenons un exemple au hasard (non en effet vous avez raison, ce n’est pas au hasard) : le bokeh artistique. Si le terme technique ne vous dit rien, le résultat photographique en revanche a certainement attiré votre œil un jour.

comment créer de jolis flous arrière
Tout de suite, c'est plus parlant.

Maintenant que vous et moi parlons de la même chose, il est temps de se demander comment mettre un peu de piment dans cet exercice photo. Le rond, avouons-le, c’est vu et revu. Alors quelques photographes aventureux ont eu l'idée de créer du bokeh avec des formes bien précises pour composer leurs clichés. Cet effet, qui peut sembler à première vue complexe, est en fait très simple à réaliser, mais demande quelques éléments indispensables.

Pour commencer, vous aurez besoin d’un objectif à grande ouverture. Pourquoi ? Parce qu’un objectif ouvrant beaucoup a une très faible profondeur de champ ; votre arrière-plan (dans lequel se trouveront les lumières) sera d’autant plus flou. Or c’est ce que nous cherchons. Idéalement, le bokeh artistique commence à donner des rendus intéressants à partir de f/2,8. Si votre optique ouvre plus, c’est d'autant mieux. De plus, si votre objectif a une grande ouverture, vous pourrez déclencher en faible lumière et ça, c’est encore mieux.

Ensuite, il vous faudra du carton noir, des ciseaux, du scotch, éventuellement un compas, et de la motivation. Le dernier ingrédient est crucial.

Bien. Maintenant que tous vos outils sont posés devant vous, vous allez découper un disque de carton du diamètre de votre objectif. Vous pouvez utiliser un compas ou y aller de façon très "roots" et tracer votre cercle en utilisant votre objectif comme modèle. Dans les deux cas, si tout va bien, vous obtenez un disque.

Et dans ce disque, vous allez tracer une forme. Cœur, étoile, lettre ou pochoir plus sophistiqué, laissez libre cours à votre imagination. Un conseil technique cependant : prenez en compte que pour que votre filtre fonctionne au mieux, on a pour habitude de ne pas découper de forme dont le diamètre dépasse la focale divisée par l’ouverture. Par exemple, si vous avez un 40 mm ouvert à 2,8, votre forme doit être d’un diamètre maximum de 40/2,8 = 14,3 mm.

comment créer de jolis flous arrière
Le scotch n'est pas une obligation si votre pochoir s'imbrique parfaitement dans la largeur de votre objectif.

Une fois votre pochoir réalisé, vous touchez presque au but. Il vous suffit maintenant de le fixer à votre objectif. Pour cela, deux solutions : soit votre filtre s’imbrique parfaitement et ne bouge pas, soit il est pile-poil au diamètre de l’objectif et pour une raison qui ne regarde que vous, vous ne voulez pas y toucher. Dans ce cas, quatre petits morceaux de scotch aux quatre coins du filtre régleront l’affaire.

comment créer de jolis flous arrière
Une fois monté, votre appareil devrait ressembler à ça.

Si vous avez respecté à la lettre ces conseils, il vous suffit de trouver une source lumineuse à photographier. Ne mettez surtout pas au point sur ladite source, laissez-la dans le flou, déclenchez et admirez le résultat.

Ce qu’il y a de fantastique dans cette technique, c’est que vous obtiendrez des résultats avec un éclairage extérieur ou intérieur. Il y en a donc pour tout le monde, les frileux comme les explorateurs du grand froid !

comment créer de jolis flous arrière
Un premier essai avec un pochoir en forme de "tulipe".

comment créer de jolis flous arrière
Second essai avec un filtre en forme d'étoile.

Cela dit, pour ceux d’entre vous que les travaux manuels rebutent au plus haut point, Photojojo, site plus que fantastique (non pas parce que lui et moi avons un surnom commun, mais bien parce qu’il rassemble des accessoires extraordinaires), propose un kit contenant 25 filtres bokeh, du plus basique au plus élaboré. Si après ça, vous ne vous mettez toujours pas au bokeh, je ne peux plus rien pour vous.

> Tous nos tutoriels photo

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation