Dans l'épisode précédent des tests de sangle à main, la sangle à main Ciesta  avait mis la barre assez haut et nous avait laissé une douce sensation de confort à la prise de vue. Nous lui avions trouvé beaucoup d'avantages et peu d'inconvénients.

Aujourd'hui, nous allons pouvoir la comparer à la sangle à main de la célèbre marque Joby. De prime abord cette sangle semble assez minimaliste et facile à installer. En effet, en deux minutes top chrono, elle est fixée et prête à l'emploi. D'une taille de 12,4 cm sur 3,6, ses dimensions sont tout à fait raisonnables. Très peu épaisse, elle est certes un peu moins confortable qu'une sangle Ciesta rembourrée, mais elle prend moins de place.

sangle à main Joby

On note que le bas de la sangle est relié à un sabot pour trépied. Bien que pensé avant tout pour se fixer sur les trépieds de la marque Arca-Swiss (notamment les rotules monoball), deux vis postées de chaque coté du sabot permettent d'en fixer un autre de la marque de votre choix. Malgré tout, fixer le sabot à l'appareil demande l'utilisation d'un petit tournevis similaire à ceux fournis avec les meubles Ikea. Un accessoire qu'il vous sera indispensable d'avoir, et dont vous pleurerez la perte. Il aurait sans doute été plus simple de fabriquer une vis classique que l'on peut fixer à la main ou en s'aidant d'un accessoire improvisé quelconque.

illustration du sabot de la sangle à main Joby
Malgré cette apparente bonne idée, adapter un autre trépied à cette sangle se révèle un exercice périlleux ; il vous faudra de longues minutes pour faire glisser la vis centrale près de la vis externe où vous souhaiterez fixer votre trépied. Si vous n'effectuez pas ce réglage préalable, votre appareil, déséquilibré, chutera au moindre mouvement.
De plus, sur certains appareils, la largeur de cette fixation sabot peut entraver l'accès à la batterie.

En dehors de ces inconvénients sur le bas de la sangle, dans l'ensemble son utilisation reste agréable. Elle s'adapte très bien aux petites comme aux grandes mains. Attention cela dit, si vous avez les mains petites et très fines, un trop-plein de lanière risque de vous empêcher de la faire passer en entier dans les fentes prévues pour la cacher. Pour ceux dont les mains sont de taille standard, aucun problème en revanche : aucune lanière ne viendra vous chatouiller les doigts.

Verdict 

Une sangle simple d'utilisation, pratique et très peu encombrante. Malgré tout, son sabot reste un inconvénient majeur dans son utilisation.
On sent que l'objet a été conçu principalement pour être utilisé avec des accessoires Arc-Swiss. Minimaliste et peu axée sur le confort, cette sangle reste efficace mais ne présente pas de caractéristiques notables qui en feraient un objet novateur. On en attend plus de la marque à l'origine des Gorillapod.

Cette sangle à main Joby est disponible sur le site de Digixo pour le prix de 49,90 euros.


Points forts

Points faibles

facilité d'installation

sangle trop longue pour les petites mains

bonne adaptabilité aux différentes morphologies

sabot trépied mal pensé

bon maintien

nécessité d'utiliser un tournevis fourni pour visser le sabot au boitier



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation