Carl Zeiss Otus 55 mm f/1,4

Ce nouvel objectif nous laisse un sentiment de frustration. Il est en effet à la fois parfait et inutilisable ! Soyons honnêtes, nous parlons bien ici d'un objectif d'exception qui délivre une qualité optique remarquable.

Pour commencer, l'objet est beau. La qualité de construction est parfaite et les finitions exemplaires. Il est massif et imposant ce qui, d'un certain point de vue, donne de la stabilité et un sentiment de solidité, mais d'un autre point de vue nuit lourdement à son utilisation à main levée sur le terrain et le cantonne à être utilisé avec un reflex "gros calibre". L'absence d'autofocus est aussi un très lourd handicap. En effet, à f/1,4, la profondeur de champ est extrêmement courte et la mise au point – manuelle donc – doit être d'une extrême précision. Or en visée reflex, c'est presque impossible ! Pour une mise au point précise, il faudra impérativement opter pour des fonctions de visée à l'écran. Selon nous, cet objectif s'adresse donc à des photographes qui ont du temps et qui travaillent au calme, dans le confort d'un studio.

Outre ces aspects pratiques, cet objectif est remarquable en matière de qualité optique. Les images sont piquées du centre aux bords, et ce, même aux plus grandes ouvertures. La qualité obtenue est comparable à ce que l'on peut attendre d'une optique moyen format. On observe un peu de vignetage aux plus grandes ouvertures et on apprécie l'absence d'aberrations chromatiques et de distorsions.

Au final, cet objectif conviendra à des photographes qui ont un besoin en piqué très important et qui ne se soucient absolument pas d'une praticité de terrain. Point important aussi, il faudra avoir les moyens de se l'offrir !

Points forts

Points faibles

Qualité de construction, design, finitions

Objectif massif et imposant

Confort de la bague de mise au point

Pas d'autofocus ni de stabilisation optique

Bague de diaphragmes (modèle Nikon)

Longueur de la course de la bague de mise au point

Transmission parfaite

Vignetage aux grandes ouvertures

Pas d'aberration chromatique

Difficulté de la mise au point aux grandes ouvertures en manuel

Faibles distorsions

 

Piqué très élevé et homogène dès les grandes ouvertures

 

Beauté du bokeh

 


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation