Nikon CoolPix P5000

Face au Canon Powershot G7 et au Ricoh Caplio GX100, Nikon se devait de réagir avec un compact haut de gamme et des fonctionnalités avancées. Le Coolpix P5000 se présente donc comme un appareil évolué, doté d'une stabilisation optique, d'un capteur à 10 millions de pixels, de modes d'exposition semi-automatique (S,A et M) et d'une vraie molette de réglage. Le P5000 dispose également d'une griffe flash compatible i-TTL et d'un viseur optique.


Capteur: CCD 10 mégapixels (1/1,8 pouces)
Zoom: 3,5x (36-126 mm en eq. 24x36), f/2,7-5,3
Stabilisation optique: oui, par déplacement des lentilles
Mode macro: 4 cm
Viseur: oui, optique 80%
Écran: 2,5 pouces (6,5 cm), 230 000 pixels
Mise au point: automatique (9 zones), manuelle (99 points), centrale
Mode d'exposition: Auto, PASM, scène
Vitesse d'obturation: 8 - 1/2000 s
Mémoire interne/externe: 21 Mo interne / SD,SDHC
Format image: JPeg
Sensibilité: AUTO, 64 / 100 / 200 / 400 / 800 / 1600 / 2000 / 3200 ISO (mode 5 mégapixels)
Mode vidéo: 640 x 480 en 30 images/s, format AVI
Connexion: sortie audio/vidéo, USB
Alimentation: accumulateur Li-Ion EN-EL5, 250 prises de vues (norme CIPA)
Dimensions/Poids: 98 x 64,5 x 41 mm / 226 g (avec batterie, carte)


Ergonomie

Avec le Coolpix P5000, Nikon propose un compact évolué qui peut à la fois correspondre aux usages d'un photographe exigeant ou venir un complément d'un reflex. Doté d'un capteur à 10 millions de pixels, le P5000 est à la fois très ramassé (il tient facilement dans une poche) et propose des fonctions expertes. Le boîtier, finition métallique, est bien construit et semble solide. Le dessus de l'appareil regroupe un gros barillet de sélection pour les modes d'exposition P,S,A,M, modes scènes...Sur la droite, vous retrouverez à la fois le bouton de mise en route, le déclencheur, la commande de zoom ainsi qu'une molette de réglage (très pratique pour les modes semi-automatiques P,S,A et M). Les différentes commandes réagissent correctement sans jeu. On note également la présence d'une griffe porte flash. Un bon moyen pour étendre les capacités du P5000 avec les flash SB400, SB600 et SB800 puisque le compact est compatible i-TTL pour la gestion du flash. La prise en main est très plaisante. Malgré la petite taille du boîtier, l'ergonomie est excellente et les doigts se placent facilement autour du boîtier.

Nikon Coolpix P5000

Petit, mais également assez léger, le Nikon P5000 se transporte facilement dans une poche ou dans un sac à main.

Les commandes situées au dos de l'appareil sont beaucoup moins rassurantes. Le plastique règne en maître et même si elles ne semblent pas fragiles, une finition plus "haut de gamme" aurait été plus séduisante.

Nikon Coolpix P5000

Une vue de dos permet de découvrir le viseur optique du Nikon P5000. Dommage qu'il n'y ait pas de réglage dioptrique pour les porteurs de lunettes.

L'appareil est trop petit pour accueillir des raccourcis. Il faudra se contenter des réglages habituels via la croix de commande (au dos de l'appareil pour le flash, la correction d'exposition , le mode macro et le retardateur) et les menus. Seule exception, une touche "FN" personnalisable sur la gauche du boîtier.

Nikon Coolpix P5000

En maintenant la touche FN appuyée vous pouvez modifier rapidement un paramètre. Vous avez le choix entre la sensibilité, la qualité d'image, la taille d'image, la balance des blancs et la stabilisation optique.

Menus

Les menus du P5000 sont très simples et sont classés linéairement. Pas d'arborescence complexe, tout s'aborde naturellement. Une aide contextuelle est également disponible d'un simple mouvement de commande de zoom. Bien vu. Cependant, les différentes options de réglages sont dispersées entre la touche MENU (pour modifier la prise de vue) et un mode SETUP situé sur le barillet de sélection sur le dessus de l'appareil. On se perd parfois entre les deux menus pour régler certaines fonctions.

Nikon P5000 menu Nikon P5000 menu

Rien de très compliqué dans les menus Nikon. L'appareil se configure rapidement et les paramétrages ne prennent pas plus de quelques secondes. On apprécie également le retour à la prise de vue dès que le déclencheur est sollicité. Un aspect pratique qui n'est pas toujours présent sur les autres compacts Nikon.

Vous pouvez également regarder cette vidéo qui présente les différents menus du Nikon P5000.

Spécificités techniques

Zoom
Le zoom optique est un traditionnel 3,5x dont la plage focale s'étend de 36 à 126 mm. Pas de grand-angle...Malgré cela, l'optique du Nikon Coolpix P5000 n'est pas très lumineuse : f/2,7 en focale courte et f/5,3 en télé. Pas de quoi s'extasier donc.

Nikon P5000 zoom Nikon P5000 zoom

En télé ou en grand-angle, le zoom du P5000 n'occupe pas plus de place. Il n'est d'ailleurs pas trop proéminent. Sans être foudroyant, le déploiement du zoom est relativement rapide et silencieux. Toutefois, le zoom 15x du Canon PowerShot S5IS est beaucoup plus véloce sur une plage focale plus étendue.

Le zoom optique en action...et sous la surveillance des caméras.

Nikon Coolpix P5000 36 mm

Le 36 mm est la plus courte focale sur le Nikon P5000.

Nikon Coolpix P5000 36 mm

Le télé 3,5x est tout juste suffisant pour débusquer un détail discrètement.

Nikon Coolpix P5000 zoom numérique

Le zoom numérique est très lent. La visée est également délicate avec une définition très basse.

Nikon Coolpix P5000 mode macro 4 cm

Le mode macro 4 cm associé à la stabilisation optique permet de découvrir le monde fascinant du "minuscule".

Vignetage


Nikon P5000 vignetage grand-angle Nikon P5000 vignetage télé
Nikon P5000 vignetage grand-angle Nikon P5000 vignetage télé

Légèrement visible en grand-angle (gauche) le vignetage est quasiment imperceptible en télé (droite).

Distorsion


Nikon P5000 distorsion grand-angle Nikon P5000 distorsion télé
Nikon P5000 distorsion grand-angle Nikon P5000 distorsion télé

Légèrement visible en grand-angle (photo gauche), la distorsion est quasiment nulle en télé.

Aberrations chromatiques


Nikon P5000 aberrations chromatiques grand-angle Nikon P5000 aberrations chromatiques télé

L'objectif du P5000 corrige correctement les aberrations chromatiques. Celles-ci sont peu visibles aussi bien au grand-angle (gauche) qu'au télé (droite).

Stabilisation


Nikon P5000 efficacité stabilisation optique

Exemple d'image à main levée à la focale 75 mm, temps de pose 0,6 s avec stabilisation optique VR.

Nikon P5000 efficacité stabilisation optique

Le graphique ci-dessus montre le nombre de photos acceptables sur 10 vues pour un temps de pose donnée à la fois avec la stabilisation optique VR (bleu) et sans elle (rouge). La focale du Nikon P5000 est fixée à 75 mm eq. 24x36. Le gain apporté et non négligeable. Les premiers effets commencent à 1/2s et assure un bon taux de réussite au 1/7 s.

Alimentation
Le Coolpix P5000 est alimenté par une batterie propriétaire Li-Ion EN-EL5 de 3,7V et de 1100 mAh. De quoi assurer 320 clichés dans le cadre d'une utilisation classique (prise de vue, vérification sur écran, diaporama, flash, utilisation du zoom, utilisation des menus, enregistrement vidéo...). Une bonne autonomie donc, mais qui n'est pas exceptionnelle.

Nikon Coolpix P5000 alimentation

La trappe de la batterie permet également d'accéder au compartiment pour la carte mémoire.

Stockage et connectique
Nikon fait toujours confiance au format SD pour le stockage des images. Une mémoire interne de 21 Mo est également disponible en cas de panne pour sauver quelques photos. Un fichier JPEG en 10 millions de pixels pèse environ 3 Mo. Le P5000 de Nikon dispose également d'une prise USB pour décharger les images directement depuis l'appareil.

Nikon Coolpix P5000 alimentation

La prise USB est à la norme USB 1.1. Comptez 32 secondes pour décharger 10 photos depuis l'appareil contre 2,5 secondes depuis un lecteur de cartes rapide...

Écran LCD et viseur
L'écran LCD de 2,5 pouces est à la fois fluide et bien détaillé. Il a également l'avantage de présenter une image particulièrement claire même en basse lumière (pas de fourmillement). Contrairement à l'écran du Canon S5IS, celui du Nikon P5000 n'est pas monté sur rotule. Heureusement, ce dernier présente des angles de vision très large et du coup reste confortable pour une visée de "travers".

Nikon Coolpix P5000 dessus

La visée optique du Nikon P5000 est assez sommaire : pas de réglage dioptrique.

Nikon P5000 LCD informations Nikon P5000 grille de visée

Toujours pas d'histogramme d'exposition pendant la prise de vue. La seule option reste l'affichage d'une grille d'aide au cadrage (règle des tiers). Pour l'histogramme, il faudra le visualiser pendant la lecture des images.

Le viseur optique a le goût d'être présent. Il sera un excellent palliatif à l'écran LCD trop réfléchissant sous le soleil. Bien sûr, le cadrage est assez aléatoire, mais l'image obtenue est plus large que la zone visée. Il sera possible de retailler dans l'image finale.

Nikon Coolpix P5000 visée optique

La bordure jaune indique la zone souhaitée dans le viseur optique.

Performances
Sur le plan des performances, le Nikon P5000 déçoit un peu. La mise en route est un peu plus lente que le moyenne avec plus de 2 secondes. L'autofocus est réactif en pleine lumière et en grand-angle, mais les performances chutent rapidement avec le manque de lumière. L'autofocus patine malgré la présence d'une lampe d'assistance AF. Le plus agaçant reste sans doute le temps d'enregistrement. Comptez plus de 3 secondes entre 2 photos...Difficile dans ces conditions de prendre plusieurs photos d'un sujet en mouvement, l'instant décisif sera le bon car le seul. Le mode rafale est également très décevant. Lors de nos tests, avec une SanDisk Ultra II 1 go, nous avons pu enregistrer les 6 premières images d'une rafale en 6,39 s (soit une cadence de 0,9 i/s) puis le rythme a baissé pour enregistrer 9 images en 15.55 s (soit une cadence de 0,6 i/s). La cadence est à peine supérieure lorsque l'on baisse la définition à 5 mégapixels. La cadence atteint alors 0,9 i/s sur une rafale de 9 images.

Mode vidéo
Le mode vidéo du Nikon Coolpix P5000 reste très basique. Il filme en 640x480 pxiels en 30 i/s sans zoom optique pendant l'enregistrement. Le son est enregistré et la stabilisation optique est active pendant la vidéo. Un bon point pour éviter les tremblements. La durée de la vidé ci-dessous est de 30 secondes et représente 31,12 Mo (qualité max.).

Nikon Coolpix P5000 mode vidéo

Pas de zoom optique pendant l'enregistrement, il faudra penser à cadrer avant le début du film.

Flash
Le flash intégré au P5000 donne de bons résultats. Malgré le fond noir de notre salle de test (qui trompe parfois la cellule des appareils), notre Barbie est assez bien exposée, mais le flash est un peu trop puissant dans notre cas. La robe bleue du mannequin est également un peu délavée et apparaît plutôt verte.

Nikon Coolpix P5000 flash Nikon Coolpix P5000 SB600

En haut, une photo réalisée avec le flash intégré au P5000, en dessous la même Barbie éclairée par un flash cobra SB600 de Nikon. L'image est mieux exposée et moins cramée avec le SB600.

Qualité des images

Précision, couleurs
En terme de précision, le Nikon P5000 offre de belles images, bien détaillées. Comparées à celles du Canon PowerShot G7, la précision est quasiment identique. La Nikon est peut être un peu plus homogène sur les bords des images, mais le gain n'est pas très important. Le Ricoh GX100 est par contre moins précis, mais son optique 24 mm est également plus intéressante. Il faut toujours trouver un compromis.

Comparaison de la précision en périphérie de l'image

Pas grand chose à reprocher au Nikon concernant la colorimétrie. En extérieur, celle-ci est impeccable. Par contre, les images tirent un peu sur le rouge en intérieur sous un éclairage tungstène. Rien de dramatique dans tous les cas.

Franges pourpres
Le P5000 est peu sensible au phénomène des franges pourpres.

Nikon Coolpix P5000 franges pourpres

Même sur des sujets contrastés (le ciel et le feuillage), le P5000 contient assez bien l'apparition de franges pourpres.

Gestion du bruit électronique
Nikon n'est pas un magicien et le capteur à 10 millions de pixels ne fait pas de miracle concernant le bruit électronique. Absent à 64 ISO, il pointe son nez à 200 ISO. Comme souvent sur les compacts, 400 ISO marque un véritable tournant qualitatif. Au-delà, les détails sont grignotés et il est sage de ne pas dépasser 800 ISO. Les sensibilités 1600 et 2000 ISO devront être retraitées par la suite. Sur ce point, c'est le Canon PowerShot G7 qui se sort le mieux de l'exercice avec un bruit présent certes, mais également plus de détails. Le Ricoh n'est pas vraiment à l'aise dans les hautes sensibilités.

Nikon Coolpix P5000 64-2000 ISO
Canon Powershot G7 80-1600 ISO
Ricoh Caplio GX100 80-1600 ISO

Exemples


1/123 s, f/7,6, ISO 64
1/146 s, f/7,3 ISO 100 (même image zoom max)
1/200 s, f/4,8, ISO 64
1/30 s, f/2,7, ISO 3200
1/50 s, f/5,4, ISO 64
1/7 s, f/2,7 ISO 2000
1/1000 s, f/2,7, ISO 200
1/117 s, f/5,3, ISO 200 (même image zoom max)
1/16 s, f/2,7, ISO 200

Conclusion


Sur le segment des compacts évolués, le Nikon Coolpix P5000 apparaît comme une alternative intéressante, mais pas idéale. Il manque au compact un grand-angle (minimum 28 mm), une meilleure gestion du bruit électronique, une plus grande réactivité et des modes personnalisés (pour passer rapidement d'un mode paysage couleur à un mode portrait noir & blanc par exemple). Par sa petite taille, le P5000 sait se faire discret et c'est l'un de ses avantages sur le Canon G7 par exemple. Bien sûr, il est possible de lui adjoindre quelques accessoires (grand-angle justement ou un flash), mais attention, le prix risque de faire grimper rapidement la facture. Si la place ne vous fait pas défaut, un Canon PowerShot G7 semble plus polyvalent et plus agréable à utiliser. Le Ricoh GX100 offre lui, un grand-angle 24 mm, un mode raw et des réglages personnalisés qui font également la différence.

Points forts

Stabilisation optique VR performante
Qualité des images jusqu'à 200 ISO
Autofocus rapide en pleine lumière
Optique de qualité : pas d'aberration chromatique, peu de déformations...
Griffe porte flash
Ecran LCD de qualité
Appareil très compact et bien construit
Mode macro 4 cm
Mode vidéo stabilisé

Points faibles

Correction du bruit très importante au-delà de 200 ISO
Lenteur à l'enregistrement des fichiers, rafale poussive
Pas de grand-angle, zoom 3x seulement
Mode vidéo sans zoom optique
Pas de mode personnalisés
Pas de mode Raw


Nikon Coolpix P5000

Nikon Coolpix P5000

Qualité de fabrication : 7,5/10

Confort d'utilisation :     7/10

Vitesse :                          6,5/10

Caractéristiques :          7/10

Qualité des images :     7,5/10


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation