Le A7 est proposé en kit avec un zoom transtandard 28-70 mm f/3,5-5,6. Le capteur de 24 Mpx devrait être un peu moins exigeant que le modèle à 36 Mpx qui équipe le A7R, sur lequel nous avons déjà pu essayer un excellent 35 mm f/2,8 et un non moins attrayant 55 mm f/1,8.

images JPEG vs RAW

Les images JPEG du A7 sont assez douces avec une accentuation modérée (courbe au-dessus de 100 % sur notre graphique réalisé avec DxO Analyzer). Pour une impression, vous aurez donc tout intérêt à renforcer le micro-contraste.

Sony A7 test review mesure DxO Précision Image JPEG

Il est préférable de développer les fichiers bruts du A7 dans un logiciel de dématriçage pour tirer parti du maximum d'information. Il est intéressant de noter qu'une solution tierce comme Capture One 7 fait mieux que le logiciel maison pour l'extraction de détails.

Sony A7 test review JPEG comparaison

Précision

Sony 28-70 mm f/3,5-5,6 OSS

En position grand angle, le zoom est plutôt décevant : si le centre est bon dès la pleine ouverture, la périphérie est vraiment médiocre et il faut fermer à f/5,6 pour retrouver des détails. Au centre, l'optique donne également son meilleur à f/5,6 et le piqué est bon jusqu'à f/16. À f/22, la diffraction fait son effet.

28 mm au centre

Sony A7 test review 28-70 mm f/3,5-5,6 à 28 mm au centre

28 mm en bordure

Sony A7 test review 28-70 mm f/3,5-5,6 à 28 mm en bordure

En zoomant légèrement, la qualité d'image s'améliore légèrement avec l'ouverture glissante. Le centre est toujours très bon jusqu'à f/16. En bordure, il faudra encore fermer à f/5,6 pour avoir une belle image.

35 mm au centre

Sony A7 test review 28-70 mm à 35 mm au centre

35 mm en bordure

Sony A7 test review 28-70 mm f/3,5-5,6 à 35 mm en bordure

50 mm au centre

Sony A7 test review 28-70 mm f/3,5-5,6 à 50 mm au centre

À 50 mm, l'optique est plutôt convaincante avec un bon piqué au centre de f/4,5 à f/16. L'image est beaucoup plus homogène et la périphérie est beaucoup plus précise. Là encore jusqu'à f/16 aucun problème.

50 mm en bordure


À fond de télé, l'image est encore de très bonne qualité dès f/5,6, même si le centre est un peu plus précis à f/8. La bordure manque un peu de contraste, mais les fins détails sont globalement bien présents.

70 mm au centre


70 mm au bord


Au final, le 28-70 mm f/3,5-5,6 se révèle être une optique de kit d'un bon gabarit, et si la bordure d'image à 28 mm / pleine ouverture laisse franchement à désirer, l'ensemble reste plutôt convaincant.

Distorsion

Le A7 corrige les problèmes de distorsion à la volée lors de la création de l'image JPEG. Les fichiers bruts montrent de leur côté une distorsion marquée qu'il faudra impérativement corriger avec les logiciels adéquats.

Sony A7 test review distorsion 28-70 mm au grand-angle
Correction de la distorsion au grand angle sur l'image JPEG (gauche) par rapport au fichier brut (droite).

Sony A7 test review distorsion 28-70 mm au télé
Correction de la distorsion au au télé sur l'image JPEG (gauche) par rapport au fichier brut (droite).

Balance des blancs

Sous un éclairage de type lumière du jour (notre labo est calé à 5400 K), le Sony A7 donne d'excellents résultats. La balance des blancs est assez juste avec un Delta E94 sur la gamme de gris à moins de 1. Le rendu des couleurs est également assez fidèle.

Sony A7 test review balance des blancs

Sous un éclairage tungstène (le plus courant en intérieur : ici, des lampes halogènes dont la température de couleur est d'environ 3000 K), la balance des blancs automatique est très chaude avec une dominante jaune orange bien visible.

Sony A7 test review balance des blancs

Un passage en balance des blancs préréglée tungstène rend l'image au contraire très froide. La neutralité n'est donc pas au rendez-vous et l'image perd le petit côté chaleureux d'un éclairage tungstène.

Sony A7 test review balance des blancs

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation