Autofocus

L'autofocus du GM1 est relativement performant, la détection de contraste assurant une mise au point fluide et silencieuse surtout en plein jour. En intérieur, la mise au point automatique est un peu plus lente mais reste largement exploitable tant que le sujet ne se déplace pas trop vite. Sur les scènes manquant de contraste, préférez la mise au point manuelle.



Sur le panneau d'affichage arrière, vous pourrez visualiser la zone de mise au point (qu'il est possible de piloter au doigt, ce qui est pratique pour les rack focus), un horizon artificiel, les paramètres d'exposition et les niveaux d'enregistrement de l'audio gauche et droit. D'ailleurs, en intérieur, celui-ci sature assez vite et il n'est pas possible d'ajouter un micro externe.

Qualité des images

La qualité d'image est de très bonne facture, quoiqu'un peu trop contrastée. Le flux vidéo en HDTV 1080 50p monte à 17 Mb/s, ce qui est suffisant pour des scènes de la vie courante mais risquera d'être un peu juste pour des reportages mouvants. Pour une qualité d'image accrue et un rendu plus cinématographique, préférez le mode HDTV 1080 24p à 24 Mb/s, mais attention à vos panoramiques par exemple.

Sur l'exemple ci-dessous nous constatons que la qualité d'image est plutôt intéressante : en effet, on note que le crénelage (aliasing) est presque absent, mais que les effets de moiré sont en revanche bien visibles... Un résultat similaire à celui du Lumix GX7. Le GM1 se révèle être donc être un bon petit caméscope d'appoint.




Autre exemple de vidéo réalisée en intérieur, mode HDTV 1080 50p :
> Les cow-boys dansent et chantent (sur YouTube)

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation