Olympus M.Zuiko Digital 12-40 mm f/2,8 : les meilleures offres


Olympus 12-40 mm f/2,8

Il est clair que l'arrivée de zooms lumineux à ouverture constante est une excellente chose pour les utilisateurs d'appareils Micro 4/3. Le nouveau 12-40 mm f/2,8 d'Olympus est donc un objectif incontournable pour les photographes experts et professionnels qui désirent un trans-standard lumineux et polyvalent.

Équivalent d'un 24-80 mm, cet objectif permet de couvrir une grande majorité de situations : portrait, reportage, paysage, studio, nature morte, etc. Il jouit d'une excellente qualité de fabrication, d'un design soigné et d'une bonne prise en main. On apprécie particulièrement les bagues de zoom et de mise au point (avec le système de verrou). L'objectif est beaucoup plus imposant et lourd que le modèle 12-35 mm f/2,8 de chez Panasonic, ce qui lui confère un bon confort d'utilisation sur le terrain avec de "gros" COI type E-M1 ou GH4 par exemple. 

Niveau qualité optique, cet objectif ne parvient pas encore à égaler ses grands frères du monde du reflex 24 x 36 mm, mais s'en approche grandement. Le piqué est bien présent, et surtout homogène dès la plus grande ouverture f/2,8. Par contre, la diffraction fait son apparition un peu tôt (entre f/8 et f/11). Les distorsions, surtout au grand angle, sont bien plus marquées que sur des modèles équivalents en 24 x 36 mm.

La grande différence se fait également sentir au niveau du bokeh et de la profondeur de champ. Sur un équivalent 50 mm f/2,8 à 3 mètres, on obtient une profondeur de champ (zone de netteté) de 1,26 mètre avec un appareil micro 4/3 alors que sur un reflex 24 x 36 mm, on obtient 60 centimètres. Le flou d'arrière-plan est donc moins diffus et les transitions net/flou - flou/net sont plus franches.

Au final, cet Olympus 12-40 mm f/2,8 se révèle être, à l'heure actuelle, le meilleur zoom trans-standard à ouverture constante f/2,8 du marché, même si certains aspects peuvent encore être améliorés. Nous le recommandons sans grande hésitation.

Points forts

Points faibles

Ouverture constante à f/2,8

Pas d'indicateur de distance de mise au point automatique

Design

Poids assez imposant sur de petits COI Micro 4/3

Bouton programmable L-Fn

Facteur de transmission assez important (-0,5 IL en moyenne)

Compacité en mode replié 12 mm

Vignetage visible à f/2,8 à toutes les focales

Bague de mise au point parfaite

Baisse de piqué au 40 mm

Piqué élevé et homogène même à f/2,8

 

Olympus M.Zuiko Digital 12-40 mm f/2,8 : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation