Edward Burtynsky - Water

Continuons sur notre lancée, à savoir les photographes engagés sur les questions environnementales. Après Sebastiao Salgado et Nick Brandt, c’est Edward Burtynsky qui nous interpelle par son travail. Ce photographe canadien né en 1955, préoccupé depuis longtemps par l’environnement, porte un regard inquiété sur notre planète qui subit maints bouleversements.

Sa conscience aigüe de ce drame au quotidien le fait parcourir le monde afin de se documenter à tout prix. Son leitmotiv : constater les transformations désastreuses par la société de consommation, en filigrane par la main de l’homme.

Edward Burtynsky - Water
Cerro Prieto Geothermal Power Station, Baja, Mexico, 2012. © Edward Burtynsky/Courtesy Nicholas Metivier Gallery, Toronto/Howard Greenberg Gallery and Bryce Wolkowitz Gallery, New York.

Edward Burtynsky - Water
Xiaolangdi Dam #1, Yellow River, Henan Province, China 2011 © Edward Burtynsky/Courtesy Nicholas Metivier Gallery, Toronto/Howard Greenberg Gallery and Bryce Wolkowitz Gallery, New York.

On connaissait de lui, ses photographies minières, paysages perturbés créés par la technologie, ses clichés d’entassements de produits de consommation en fin de vie.
Sa nouvelle série intitulée « Water » capture l’énergie colossale de l’eau tout en montrant sa vulnérabilité. Edward Burtynsky décrit ce projet comme un moyen /espoir de stimuler un processus de réflexion sur quelque chose d’essentiel à notre survie.

Edward Burtynsky - Water
Pivot Irrigation/Suburb, South of Yuma, Arizona USA 2011 © Edward Burtynsky/Courtesy Nicholas Metivier Gallery, Toronto/Howard Greenberg Gallery and Bryce Wolkowitz Gallery, New York.
La dualité de ses photographies réside dans l’esthétique de celles-ci et de ce qu’elles dénoncent en même temps. Des paysages abstraits, comme des images fractales, des paysages colorés inquiétants, ici l’eau est représentée tour à tour comme une victime, un partenaire, une source, une menace.

Si l’eau est souvent représentée, elle est souvent totalement absente de ses clichés. Edward Burtynsky se concentre sur les effets visuels/ physiques du manque d’eau, donnant ainsi de son absence, une présence encore plus puissante.
Edward Burtynsky est l’un des chroniqueurs photographiques des effets néfastes de l’interaction humaine avec la nature.

Aux éditions Steidl, vient de paraître l’ouvrage sur la série « Water », cinquième livre sur l’œuvre du photographe chez cet éditeur. De plus, sortira au Canada cet automne, un long-métrage documentaire « Watermark » co-réalisé par Jennifer Baichwal et Edward Burtynsky.

Watermark - trailer HD from Edward Burtynsky Studio on Vimeo.

 
L’exposition de cette série est actuellement à Toronto à la galerie Nicholas Metivier, et se poursuivra aux États-Unis et en Europe dans les prochains mois, mais pas de date en France pour l’instant !
 
Edward Burtynsky. Water
Editions Steild, août 2013
9783869306797,
98€

 
 


Edward Burtynsky - Water


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation