C'est sans doute la lacune la plus inexplicable du Nikon Df : l'absence de mode vidéo. Armé du capteur et de l'électronique du D4 (Expeed 3) qui était réellement le premier reflex de la marque à proposer un mode vidéo digne de ce monde (HDTV 1080 à 30, 25 et 24p, HDTV 720 à 60/50p, sortie HDMI non compréssée, utilisation d'un mode 1920x1080 au centre du capteur sans rééchantillonnage...), l'absence de mode vidéo est incompréhensible.

Si nous comprenons l'orientation très photo du Df, cela ne devrait pas pénaliser les vidéastes. Si vous ne voulez pas faire de vidéo, il est tout à fait possible d'ignorer cette fonctionnalité, mais «brider» le Df est vraiment mesquin. Au pire, il aurait été intéressant de laisser une connexion HDMI non compressée pour une utilisation en studio ou à l'aide d'un enregistreur externe. Mais non rien de rien...


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation