Nikon Df test review vue de dessous batterie, carte mémoireBatterie

Le Df utilise une batterie Li-Ion EN-EL14e (7,4V et 1030mAh pour une puissance de 7,7 Wh), la même qui équipe déjà le D5300. La batterie est petite et légère, mais pratiquement deux fois moins puissante que la EN-EL15 qui équipe la série D7000, D7100, D610 et D800 (14 Wh). Nous pouvions craindre une autonomie assez ridicule, il n'en est rien et le Df est pour le moins économe puisque nous avons réussi à réaliser plus de 900 clichés (JPeg + Raw) avec une seule charge (attention, il n'y a ni flash ni mode vidéo, deux caractéristiques gourmandes en énergie). Une autonomie largement suffisante pour partir en weekend sans se soucier de la batterie. Tant mieux, car il n'existe pas de poignée d'alimentation pour le Df : impossible donc de doubler l'autonomie. Pour cela il ne reste qu'une solution : acheter une seconde batterie pour environ 70 €.

Le chargeur de batterie est assez commun, mais il a le bon goût d'être léger et petit. Nous regrettons toujours l'absence de témoin de charge (25% - 50% - 75% - 100%) pour estimer le niveau de la batterie. Étonnamment, le Df ne propose pas d'écran pour surveiller la charge en pourcentage de la batterie, le nombre de photos réalisées ainsi que la durée de vie de la batterie en elle-même. Dommage.

Carte mémoire

Autre point curieux, l'emplacement mémoire du Df se trouve dans la semelle de reflex, juste à côté de la batterie. Un emplacement que nous apprécions peu, car il impose une gymnastique si vous avez à changer de carte mémoire alors que l'appareil est sur trépied.

Le Df accepte tous les formats de cartes SD : Cartes mémoire SD (Secure Digital), et SDHC et SDXC compatibles UHS-I. Vous pouvez donc utiliser les cartes les plus rapides du moment sans contrainte.
 



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation