Logiciels

Pentax livre avec son K-3 la dernière mouture de Pentax Digital Camera Utility, la version 5. Ce logiciel permet d'éditer et de développer les images JPEG, Raw DNG et PEF délivrées par le boitier.




L'interface évolue peu depuis la dernière version offerte avec les K-5, l'ergonomie reste la même et les reproches soulevés depuis restent inchangés. Il n'est toujours pas possible de comparer deux images, par exemple, ni même d'avoir une vision rapide avant / après.

Le navigateur de fichier permet un classement sommaire des images par code couleur (rouge, vert, bleu) ou notation d'étoiles (jusqu'à 5), mais il n'est toujours pas possible de rentrer des mots clés pour une recherche syntaxique. On note en revanche qu'il est possible d'afficher la balise GPS pour un geotagage. De la même façon, il n'est pas possible d'opérer de brèves corrections sur les images, il faudra obligatoirement passer par l'outil de développement. Globalement l'interface est claire et simple, mais manque de panache. L'ergonomie est facile à appréhender, mais on souhaiterait une navigation plus fluide, plus intuitive – même si nous reconnaissons que des progrès ont été faits... mais cette interface date désormais du K-7. Dommage enfin qu'un double clic sur l'image n'entraîne pas automatiquement un zoom dans celle-ci.

Autre reproche, déjà évoqué sur les précédentes versions, il n'est toujours pas possible de piloter l'appareil à distance via un logiciel du type Pentax Remote Assistant... On attend donc une mise à jour.



Le module de développement est assez complet, on retrouve les habituelles fonctionnalités de retouches comme l'exposition, la compensation des ombres, le réglage de la balance des blancs ou la distorsion. Il est possible également d'appeler les fonctions du boîtier ou des modes scènes.

Le module de correction du bruit fonctionne relativement bien, le lissage n'est pas violent et la gestion du bruit chromatique, efficace, mais il est dommage de ne pouvoir jouer sur la netteté au niveau du grain. Les bugs des anciennes versions ont été corrigés, vous pouvez désormais ajuster la distorsion de l'image sans vous demander si le curseur ne va pas revenir à zéro lorsque vous changez un autre paramètre.

Globalement donc, l'interface est agréable et il est même possible d'effectuer des traitements par lots. Cependant le tableau est loin d'être mirifique puisque Pentax Digital Camera Utility souffre d'un véritable problème de lenteur. On constate toujours un temps de latence important entre le moment où l'on déplace le curseur et celui où l'on voit effectivement la correction sur l'image. Nous sommes bien loin d'une correction en temps réel comme sur des logiciels tiers. Parfois, il faut attendre jusqu'à deux secondes pour voir la retouche effectivement prise en compte.



Le bilan est donc mitigé. Un utilisateur désireux d'exploiter ses fichiers propriétaires PEF pourrait se passer de Lightroom ou DXO, mais malheureusement la vitesse d'exécution et les modules de développement moins nombreux rendent l'usage de ceux-ci toujours plus avantageux.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation