Pour évaluer le potentiel des fichiers bruts du Pentax K-3, nous analyserons les résultats obtenus par DxOMark.

Sensibilité

Ce graphique permet de vérifier les valeurs ISO annoncées par le constructeur et les valeurs mesurées de sensibilité. Comme vous pouvez le constater, celles-ci sont bien conformes. Pentax K-3 mesure ISO DxoMark

Rapport signal / bruit : comparaison avec Nikon D5300

Le D5300 dispose également d'un capteur APS-C 24 Mpx, nous avons donc logiquement comparé les deux boîtiers au niveau du rapport signal/bruit. Sur toute la plage ISO, le reflex Nikon domine d'une courte tête son concurrent chez Pentax. La différence est toutefois ténue et globalement, les deux boîtiers ont un comportement similaire avec un niveau de bruit électronique acceptable jusqu'à 12800 ISO
Pentax K-3 vs Nikon D5300 SNR 18%

Dynamique : comparaison avec le D5300

Avec une dynamique de plus de 13 IL, les deux reflex sont d'excellents élèves. La courbe DxOMark montre que le modèle Nikon domine son concurrent jusqu'à 3200 ISO. Au-delà, le comportement est assez similaire.

Pentax K-3 vs Nikon D5300 : dynamique mesure DxOMark

Pour constater le bénéfice d'une telle dynamique, nous avons réalisé un bracketing d'exposition sur -5 IL à +3 IL pour des images à 100 ISO sur notre scène de test. Nous avons ensuite remonté ou rabaissé les courbes pour rétablir l'exposition à l'aide du logiciel Adobe Lightroom 5.3.

Avec le logiciel, il est possible de récupérer des images surexposées jusqu'à +2IL. Une valeur intéressante, puisqu'à titre de comparaison, le capteur 4/3 de l'Olympus E-M1 perd des informations à +1,7IL. Toutefois, dans ce domaine, le capteur 24x36 du Sony A7R fait mieux avec la possibilité de recouvrer des informations jusqu'à +3IL. 

Pentax K-3 test review dynamique haute lumiere

Les imageurs ont plus de faciliter pour récupérer des informations dans les basses lumières. Jusqu'à -3IL, les informations sont peu bruitées et il faut pousser à -4IL pour que le bruit commence à envahir les images et dénaturer les détails.

Pentax K-3 test review dynamique

Modes d'exposition

Le reflex K-3 de Pentax utilise une nouvelle cellule qui dispose de 86 000 pixels pour effectuer la mesure. Vous disposez d'un correcteur d'exposition sur +/-5 IL qui offre une belle latitude. Naturellement, vous pouvez également utiliser la fonction de bracketing qui permet d'enchaîner 2,3 ou 5 images avec un intervalle maximal de 2 IL. Au final, vous pouvez donc avoir une plage IL de -4 à + 4IL en 5 vues.*

Le Pentax K-3 offre de nombreuses fonctionnalités pour augmenter la plage dynamique. Vous pouvez activer un traitement pour les hautes lumières, une compensation des ombres pour remonter les valeurs dans les zones sombres et utiliser différents modes HDR avec fusion de plusieurs images. Seul le type 1 conserve un rendu naturel, les deux autres niveaux de réglage donnant des résultats plus fantaisistes. 

Comme souvent, la compensation des hautes lumières n'est guère efficace et il faut examiner à la loupe les clichés pour noter une réellement différences.

Pentax K-3 test review compensation haute lumiere
Compensation haute lumière activée gauche et désactivée à droite.

La compensation des ombres fonctionne classiquement un peu mieux. 

Pentax K-3 test review compensation basse lumiere


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation