Potentiel des fichiers raw

Pour évaluer le potentiel des fichiers bruts du E-M1 d'Olympus, nous analyserons les résultats obtenus par DxOMark.

Sensibilité

Ce graphique permet de vérifier les valeurs ISO annoncées par le constructeur et les valeurs mesurées de sensibilité. Comme vous pouvez le constater, les valeurs 100 et 200 ISO annoncées par Olympus sont mesurées à 200 ISO. La valeur 100 ISO est donc une extrapolation logicielle.

Olympus E-M1 test review mesure ISO DxOMark

Rapport signal / bruit : comparaison avec APS-C

L'E-M1 est positionné par Olmpus comme un boîtier semi-pro. Pour les mesures de capteur, nous n'avons donc pas hésité à le confronter au 70D de Canon et un boîtier plus ancien, le 7D. Les mesures DxOMark montre que le se hisse au niveau du capteur APS-C du 7D qui date certes de 2009. Il se fait devancer par le nouveau capteur du 70D, mais la différence n'est pas si importante notamment dans les hautes sensibilités : 26 dB pour l'E-M1 contre 26,3 dB pour le 70D à 3200 ISO.

C'est au niveau de la dynamique que le résultat est le plus impressionnant le capteur 4/3 de l'E-M1 surclassant les deux reflex APS-C. 


Pour visualiser la latitude de travail sur les fichiers bruts, nous avons effectué un bracketing d'exposition à 200 ISO sur notre scène de test et remonter la courbe afin de rétablir l'exposition de manière logicielle avec Adobe Lightroom 5.

Sur les exemples ci-dessous, on voit qu'il possible de remonter jusqu'à 2 IL sans faire apparaître trop de bruit électronique. Dès 3 IL, la qualité baisse et une granulation envahit les images. Au-delà, le bruit chromatique devient vite trop présent.

Olympus E-%1 test review dynamique tonalités basses

Dans les hautes lumières, le capteur est un peu moins souple et il n'est possible de récupérer des informations que jusqu'à 1,3 IL, au-delà, les pertes sont irrémédiables.

Olympus E-M1 test review dynamique haute lumière

Modes d'exposition et filtres

Le COI d'Olympus dispose d'une cellule sur 324 zones. La mesure peut être corrigée sur +/-5 IL ce qui est confortable, mais attention, le niveau sur l'écran LCD n'est gradué que sur +/-3 valeurs. Le bracketing d'exposition permet d'enchainer 7 vues pour pour une plage de +/-6 IL. En outre, il est possible d'accéder à deux modes HDR qui génèrent les fichiers sans sauvegarder les originaux. Le rendu est toutefois assez naturel.

Comme sur l'E-M5, l'E-M1 dispose d'une courbe de tonalité qu'il est possible de modifier à la volée pour densifier ou éclairer les hautes ou basses valeurs. Un outil addictif. 

Olympus E-M1 test review courbe de valeurs

Olympus fut l'une des premières marques à intégrer des filtres artistiques dans un reflex numérique. Si beaucoup n'ont pas pris au sérieux cette innovation (en 2008 sur le E-30), force est de constater qu'ils avaient raison puisque désormais pratiquement tout le monde en utiliser. Au fil des ans, Olympus a peaufiné le rendu et les filtres du E-M1 sont parmi les plus réussis.

Marque : OLYMPUS IMAGING CORP.
Modèle : E-M1
Vitesse : 1/125 s, ouverture : f/1.8
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 45 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : M.Zuiko 45 mm f/1,8
Télécharger le fichier raw
Marque : OLYMPUS IMAGING CORP.
Modèle : E-M1
Vitesse : 1/200 s, ouverture : f/1.8
Sensibilité : 640 ISO
Focale : 75 mm, décalage expo : 2 IL
Objectif : M.Zuiko 75 mm f/1,8
Télécharger le fichier raw







Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation