Logo cactusLa société Cactus, basée à Hong Kong réalise des produits autour des flashs de reportage : déclencheurs radio, laser, petits flashs de reportage. Nous testons ici le Wireless Flash Trigger V4 : un déclencheur flash tout simple qui fonctionne en radio.
 
 Cactus Wireless Flash Trigger V4

Problématique

Une très grande majorité des adeptes de la photo au flash ne jure que par des configurations en déporté. Le ou les flashs sont en effet désolidarisés du boîtier et positionnés stratégiquement pour obtenir l'éclairage voulu sur la scène à photographier. Dans cette configuration, un problème se pose.

Comment faire pour pouvoir synchroniser le départ des éclairs de flash au moment de la prise de vue ?

Il existe beaucoup de solutions qui dépendent du type de flash utilisé (flashes cobra ou flashes de studio), du type de configuration (synchronisation filaire ou sans fil), de l'environnement dans lequel se trouvent les flashs (synchronisation sans fil par infrarouge ou radio) et des informations nécessaires à transmettre (mesure TTL ou manuelle).

Avec une configuration de flashs cobra, le problème est moins complexe, les reflex disposant souvent d'un système de synchronisation sans fil embarqué.  Bien entendu il faut que le ou les flashs cobra associés soient compatibles avec ce système. Les flashs de reportage sont en effet synchronisés grâce au petit flash d'appoint (intégré) qui émet une salve d'éclairs codés en infrarouge afin de transmettre les informations TTL aux flashs déportés et synchroniser les éclairs. Ces systèmes sont très pratiques, car ils permettent de pouvoir contrôler et doser à distance les différents flashs utilisés en mode esclave.

Par contre cette configuration montre vite ses limites. En effet, pour que cela fonctionne, il faut que les récepteurs IR des flashs esclaves soient orientés vers le flash popup de l'appareil (sans obstacle physique entre eux) et soient à relative courte distance. Pour des configurations complexes ou en extérieur, le système capitule.

Une solution consiste à passer en filaire, mais cela nécessite autant de câbles de synchronisation que de flashes esclaves et un sabot TTL adapté pour répartir les infos envoyées depuis la griffe porte accessoire du boîtier. De plus la longueur des câbles devient rapidement un second problème...
 
Une autre solution consiste à utiliser un système de synchronisation sans fil radio. Il faut alors utiliser un émetteur à monter sur la griffe porte accessoire de l'appareil et des récepteurs sur chaque flash. Dans une configuration multiflashs, on peut penser qu'il suffit d'avoir un seul récepteur sur un flash et que les autres se déclenchent en mode cellule. Cependant il est assez rare de trouver des modes cellule sur les flashes de reportage.
Contre coup de cette solution, on perd les informations TTL. Il faut donc aller régler manuellement la puissance de chaque flash esclave. Quoi qu'il en soit, il faut comprendre que ces configurations en multiflashs sont souvent gérées en manuel.

Présentation du système Cactus

Le système Cactus v4 est donc un module de synchronisation flash radio non TTL. Il est donc conçu pour être utilisé en manuel uniquement. Il est relativement simple et se compose d'un modèle d'émetteur et d'un modèle de récepteur. Pour le mettre en place il vous faudra acquérir au moins ces deux éléments voir plusieurs récepteurs en fonction de votre configuration.

Cactus Wireless Flash Trigger V4

Le système fonctionne avec une fréquence de 433 Mz, il dispose de 16 canaux différents (pratique en cas de plusieurs photographes travaillant au même endroit) et dispose d'une portée de 30 mètres. Cette portée est un peu juste pour des prises de vues de grande ampleur. Par comparaison le système TTl Kody dispose d'une portée de près de 400 mètres. Le temps de réponse annoncé du constructeur oscille entre 1/500 et 1/1000 de seconde.

Prise en main

Le kit de base est une belle petite boîte. À l'intérieur on retrouve les deux modules et quelques accessoires très appréciables :

- un petit câble de synchro jack (3,5 mm) / jack (3,5 mm) 
- un petit câble de synchro jack (3,5 mm) / jack (6,3 mm)
- un petit câble de synchro jack (2,5 mm) / PC
- un petit guide sur l'éclairage
 
Cactus Wireless Flash Trigger V4 
La prise en main est assez décevante. Les deux boîtiers font "cheap" avec leur construction 100 % plastique et leurs poids respectifs très légers (33 grammes pour le transmetteur, 55 grammes pour le récepteur). Le design n'est pas très travaillé.  

Sur l'émetteur, on retrouve un petit bouton test sur le dessus du boîtier avec une diode rouge de confirmation. Sur le côté se situe une petite antenne à déplier pour optimiser la portée. De l'autre côté, on retrouve une prise Jack pour la synchronisation filaire filaire. Sur le dessous, on retrouve le système de configuration des canaux avec un système de code à deux positions ici aussi très "cheap". Juste à côté est positionné un sabot pour le fixer sur la griffe porte accessoire de l'appareil. Ce dernier est 100% plastique et dispose d'un serrage à vis pour le verrouiller. Notons qu'il n'y a pas de trappe pour changer la pile, il faudra démonter le boîtier pour cela.

Cactus Wireless Flash Trigger V4  Cactus Wireless Flash Trigger V4 

Le design et la qualité de construction du récepteur sont les mêmes que celle de l'émetteur. Un ignoble bouton sur le dessus sans aucune indication permet de mettre en route le boîtier. La griffe porte accessoire a le mérite d'être en métal. Et les deux piles (AA) peuvent être changées sans avoir besoin d'un tourne vis. 

Cactus Wireless Flash Trigger V4  Cactus Wireless Flash Trigger V4

Dans la pratique

Dans la pratique, le système Cactus est très simple et très rapide à mettre en oeuvre aussi bien dans une configuration cobra ou flashs de studio. Le seul réel souci en configuration flashs de studio vient du fait que l'on ne dispose pas d'une solution pour pouvoir fixer le récepteur au trépied ou bien sur le corps du flash en lui même : il faudra bidouiller ! Quoi qu'il en soit il ne faut que quelques instants pour mettre en place le système ...
 
Cactus Wireless Flash Trigger V4 
Les débutants seront probablement un peu déroutés au début par l'absence de mode automatique TTL mais avec la pratique l'utilisation des flashs se fera tout naturellement en manuel ! Cependant, c'est un réel confort de pouvoir se débarrasser d'un maximum de câble lorsque l'on réalise des photos au flash en intérieur ou en extérieur.

Verdict

Cactus Wireless Flash Trigger V4Question tarif il faut compter environ 50 euros pour un kit émetteur et récepteur. C'est donc extrêmement bon marché en comparaison au Flashwave (radio uniquement lui aussi) de SMDV qui avoisine les 190 euros en kit. Ce matériel est donc tout à fait abordable et moins cher que ses concurrents. Soyons clairs, le Cactus fait le travail mais c'est tout ! Oubliez l'ergonomie, le design, la qualité de construction : à ce prix c'est la base. C'est une solution idéale pour s'essayer au flash déporté mais un professionnel ou même un photographe expert passera son chemin pour s'orienter sur un modèle mieux fini.
 
 
 

Points forts

Points faibles

Prix

Qualité de construction

Nombre de canaux

Design

Simplicité de mise en oeuvre

Portée limités

Technologie radio

Pas de trape pile sur l'émetteur


Pour information, le kit Cactus Wireless Flash Trigger V4 est disponible chez Miss Numérique.

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation