Panasonic GX7 : les meilleures offres

Classiquement, le GX7 propose 3 modes d'exposition : matricielle, pondérée centrale et spot. Il est possible de corriger l'exposition sur +/- 3 IL.  C'est peu léger et nous aurions aimé avoir une latitude un peu plus importante. Le bracketing d'exposition n'est guère mieux loti. Vous pouvez en effet réaliser 7 photos, mais sur une plage de +/- 3 IL. 

Mode HDR.

Un mode classique qui permet de combiner 3 images pour améliorer la dynamique. Seul le résultat est présent et vous ne pouvez pas revenir sur les images du HDR. Dommage.

Intervallomètre

Une fonctionnalité intéressante est présente pour ceux qui apprécient les timelapses. Vous pouvez définir l'heure de départ, le nombre de photo et le temps entre chaque pose. Bon point, l'appareil n'assemble pas le résultat final. Bon  point ? Oui, car vous pouvez enregistrer en raw pour retraiter vos images avant l'assemblage. Dommage qu'on ne puisse pas mixer cette fonctionnalité avec un bracketing d'exposition. Ci-dessous un exemple réalisé "à la va vite" à la rédaction.

Des courbes en direct

Panasonic reprend à son compte l'excellente idée de courbe à la prise de vue. Une fonctionnalité introduite par Olympus sur le E-M5. Cela permet de jouer sur les zones sombres ou claires de l'image à l'aide d'une courbe avant la prise de vue avec la molette avant et la molette arrière : essentiel !

Panasonic GX7 courbe à la prise de vue

Dynamique et bruit électronique des fichiers bruts

Nous le savons, même en raw il est difficile de récupérer des informations dans les hautes lumières. Les fichiers RW2 sont encodés sur 12 bits. Pour nos tests nous utilisons une charte de densité par 1/3 IL. Surexposée de 2 IL, est-il possible de récupérer les infos dans les hautes lumières avec Adobe Lightroom 5 en sousexposant de -2 IL ?

Panasonic GX7 comparaison haute lumière

En haut : image exposée pour les hautes lumières. Au centre l'image surexposée +2 IL «rattrapée» par Lightroom et en bas l'image surexposée +2 IL. Il est donc possible de corriger une erreur de surexposition avec les fichiers bruts. Dans notre cas, il est possible de récupérer des informations sur 1 IL.

Pour les basses lumières, nous surexposons notre fichier correctement exposé pour les hautes lumières avec Lightroom. Dans notre cas, il est possible de recouvrir des informations dans les zones sombres de manière plus importante. Il est facile de remonter de 2 voire 3 IL. Mais il faut bien noter la présence du bruit électronique. Vous pouvez le constater en visualisant l'image en pleine définition.

Vous pouvez cliquer sur l'image pour télécharger l'image en pleine définition.



Panasonic GX7 : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation