Présentation

logo dazzneDazzne est fabricant d'accessoires et flash de reportage chinois. Nous les avons rencontrés à la dernière Photokina et avons été séduits par leurs produits. La firme est basée dans la ville de Shenzhen, en périphérie de Hong Kong.Nous testons ici un système de déclencheur flash TTL : le Kody !

Avant d'entrer dans le vif du sujet, remettons à plat quelques idées reçues et voyons l'intérêt de ce type d'accessoires. Une très grande majorité des adeptes de la photo au flash ne jure que par des configurations en déporté. Le ou les flashes sont en effet désolidarisés du boîtier et positionnés stratégiquement pour obtenir l'éclairage voulu sur la scène à photographier. Dans cette configuration, un problème se pose.

Kody Dazzne

Comment faire pour pouvoir synchroniser le départ des éclairs de flash au moment de la prise de vue ?
Il existe beaucoup de solutions qui dépendent du type de flash utilisé (flashes cobra ou flashes de studio), du type de configuration (synchronisation filaire ou sans fil), de l'environnement dans le lequel se trouve les flashes (synchronisation sans fil par infrarouge ou radio) et des informations nécessaires à transmettre (mesure TTL ou manuelle).

Avec une configuration de flashes cobra, le problème est moins complexe, les reflex disposant souvent d'un système de synchronisation sans fil embarqué.  Bien entendu, il faut que le ou les flashes cobra associés soient compatibles avec ce système. Les flashes de reportage sont en effet synchronisés grâce au petit flash d'appoint (intégré) qui émet une salve d'éclairs codés en infrarouge afin de transmettre les informations TTL aux flashes déportés et synchroniser les éclairs. Ces systèmes sont très pratiques, car ils permettent de pouvoir contrôler et doser à distance les différents flashes utilisés en mode esclave.

Par contre cette configuration montre vite ses limites. En effet, pour que cela fonctionne, il faut que les récepteurs IR des flashes esclaves soient orientés vers le flash popup de l'appareil (sans obstacle physique entre eux) et soient à relative courte distance. Pour des configurations complexes ou en extérieur, le système capitule.

C'est précisément dans ce cas de figure que le système Kody entre en jeux. En effet, il permet de synchroniser sans fil et à distance des flashes cobras en conservant le TTL. Il ouvre donc la porte à la mise en place d'éclairages créatifs, comme avec des flashes de studio, avec plusieurs sources de lumière. Comme il fonctionne en radio, les obstacles ne sont plus un problème. Le Kody fonctionne par radio sur une fréquence de 2,4 GHz et annonce une distance de contrôle de plus de 400 mètres !

Prise en mains

Le kit de base se compose d'un émetteur, un récepteur et des câbles de synchronisation. Les fans d'éclairages créatifs devront s'équiper d'un récepteur par source de lumière. L'ensemble est présenté dans une petite housse de transport qui permet de ranger l'ensemble du kit et tous les accessoires.

Kody Dazzne

L’émetteur dispose d'un sabot flash classique avec un plateau en métal. Le verrouillage sur la griffe porte accessoire de l'appareil se fait grâce à un système de serrage à vis. On aurait aimé un mécanisme plus élaboré comme on peut le trouver sur certains flashes. Sur le dessus on retrouve une griffe porte accessoire, elle aussi en métal. Cette griffe s'utilise lorsque le bloc émetteur est utilisé comme récepteur !

Kody Dazzne

Le bloc émetteur fonctionne avec deux piles classiques AA. Il est relativement lourd. La qualité de construction est tout à fait honorable. Sur le côté, on retrouve un interrupteur On-Off et de l'autre côté, derrière une trappe, sont dissimulées une prise jack pour la synchronisation en filaire et une prise mini USB pour les mises à jour de firmware.

À l'arrière, on retrouve un large écran de contrôle qui permet de configurer totalement le système : les trois groupes, les canaux de synchronisation, les rapports de puissance entre les groupes, les modes (TTL ou Manuel), les réglages de zoom, les fonctions hautes vitesse, les compensations d'exposition. Le système est globalement bien pensé, même si un temps d'adaptation est nécessaire pour régler rapidement les différentes fonctions.

Kody Dazzne Kody Dazzne

Tout l'intérêt du système est qu'il est possible de prendre le contrôle du flash à distance directement depuis le module de commande. C'est un gain de temps considérable ! Nous avons testé un modèle Canon, compatible donc avec la norme EOS E-TTL II. Pour que tout fonctionne normalement, il faut un flash E-TTL II !

Le récepteur est lui aussi de très bonne facture. Il fonctionne également avec deux piles AA. On retrouve sur le dessus une griffe porte accessoire avec un sabot en métal et en dessous  un pas de vis classique pour le fixer sur un trépied. Le système Kody est livré avec un accessoire de support pour installer un flash sur une table par exemple : une petite platine adhésive. Sur le côté du récepteur, on retrouve un interrupteur pour sélectionner  le canal, de l'autre le groupe. Sur le dessus, le récepteur dispose aussi d'un gros bouton de test.

En pratique

La mise en oeuvre du système est très simple. Après avoir sélectionné les mêmes groupes et canaux sur le module de contrôle et le récepteur, le système peut communiquer avec le flash. Un indicateur affiche le bon fonctionnement de l'ensemble sur l'écran de contrôle du module de commande.

Kody Dazzne

Dès lors, il est possible de prendre totalement le contrôle du flash à distance depuis le module de commande. On peut choisir le mode de fonctionnement : Manuel ou TTL. La correction d'exposition, qui avec notre Metz Mecablitz 52 AF-1 ne fonctionne qu'en manuel et pas en TTL : étrange. De plus via le module de commande, la correction d'exposition en mode manuel ne fonctionne que sur des IL entier alors que le flash est tout à fait capable de gérer des tiers ou des demies IL.

Kody Dazzne

On peut gérer les fonctions de flash haute vitesse et le zoom. Dernier point, avec plusieurs flashes répartis sur plusieurs groupes, on peut paramétrer les rapports de puissances entre plusieurs groupes. Le Kody peut gérer 3 groupes différents.

Kody Dazzne Kody Dazzne

Verdict

Pour conclure, le système Kody remplit intégralement son rôle. La logique de travail en radio est un réel plus vis-à-vis de l'infrarouge et le module de commande et des réglages des puissances et des groupes est beaucoup plus rapide et ludique à utiliser que les fonctions embarquées directement dans les boîtiers.
On peut juste notifier l'absence des réglages au 1/2 ou 1/3 d'IL en mode manuel alors que cette fonction est accessible en TTL. Le système Kody est disponible en version Canon ou Nikon. Nous avons trouvé un lien TinyDeal qui propose le kit à moins de 170 euros. Le Kody entre en concurrence directe avec le système PocketWizard (Flex TT5 et Mini TT1) proposé à plus de 450 euros ou Phottix à plus de 300 euros !

Points forts

Points faibles

Rapport qualité - prix

Poids et encombrement avec les piles

Gestion de trois groupes de flashes

Pas de correction d'exposition au 1/3 ou 1/2 IL en manuel

Conservation du TTL

Correction d'exposition TTL non fonctionnelle avec le Metz 52 AF-1

Pilotage complet du flash à distance

 

Portée radio

 



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation