Présentation

logo samsungPrésenté fin avril dernier, le nouveau Galaxy S4 succède au best-seller de Samsung : le Galaxy S3. À l'heure ou les fabricants de smartphones rivalisent d'ingéniosité pour proposer des fonctions photo toujours plus performantes, voyons en détail ce que propose le photophone phare de Samsung.

 
Prise en main de la fonction photo du nouveau Samsung Galaxy S4

Questions caractéristiques techniques, Samsung est assez avareSamsung Galaxy S4 d'information sur la partie photo. La fiche du constructeur nous renseigne très peu sur le type de composants utilisés. Niveau capteur, on sait que c'est un modèle CMOS qui affiche une définition de 13 millions de pixels BSI. Devant, vient se positionner un bloc optique qui ouvre à f/2,2 équivalent à un 31 mm.

Le site Chipwork a publié des images du module photo intégré au GS4. On y voit, entre autres le bloc optique.

samsung galaxy S4

Les entrailles photo du nouveau Samsung Galaxy S4

Le GS4 intègre de nombreux modes de prise de vue comme une fonction HDR, un panoramique, un mode beauté, une sélection automatique des meilleures photos, un mode de montage par assemblage, une fonction photo animée, etc.

En réglages, on accède au choix du ratio, à la rafale, à la détection de visages, à la mesure de lumière, aux ISO, à la stabilisation, à la géolocalisation, à la personnalisation de la touche du volume (zoom, ou déclencheur), au retardateur, à la balance des blancs, au correcteur d'exposition, aux guides de la visée, et au flash.

En vidéo, l'appareil est capable d'enregistrer des séquences en Full HD à 30 images par secondes avec la stabilisation. Côté prise en mains, le smartphone est équipé d'un écran de 5 pouces en 1920 x 1080 pixels. La résolution de l'écran est donc de 441 pixels par pouce.

Caractéristiques techniques

 
Capteur : 13 Mpix
Bloc Optique : NC
Flash : Oui LED
Réglage ISO : Oui (100 - 800 ISO)
Réglage balance des blancs : Oui (Auto - Presets)
Correcteur d'exposition : Oui (-2 à +2 IL)
Zoom numérique : Oui
Stabilisation : Oui
Déclencheur : Tactile
Écran arrière : 5 pouces  - Super AMOLED Full HD
Système d'exploitation : Android 4.2.2 Jelly Bean
Mode vidéo : Full HD
Mémoire interne : 16 ou 32 Go
Modes de prise de vue : Scènes - HDR - Panoramique - Filtres - Modes intelligents
Dimensions : 136,6 x 69,8 x 7,9 mm
Poids : 130 grammes

Prise en mains

samsung Galalxy S4
La prise en main du photophone est assez agréable. En effet, le poids plume de 130 grammes est un réel plus. Le téléphone est fin et rond. L'aspect de surface en plastique est particulièrement agréable au toucher et n'est pas glissant : un bon point qui limite les risques de chute de l'appareil.

L'accès au mode photo est relativement rapide. Comptez environ entre 2 et 3 secondes pour être prêt à photographier en utilisant le raccourci, visible depuis l'écran de veille.


Le bloc optique est positionné en plein centre en haut de la face arrière de l'appareil. La diode à LED qui sert pour le flash en photo ou comme torche en vidéo est située juste en dessous.

Samsung GS4

Le GS4 dispose d'un système de déclenchement tactile ou à l'aide d'un bouton physique. En effet, il est possible de programmer le bouton du volume situé en haut, sur la tranche du côté gauche de l'appareil comme déclencheur. Malheureusement, ce déclencheur ne dispose pas de position mi-course pour l'AF uniquement. Pour l'instant, cette fonction est uniquement réservée au Nokia Lumia 920 et 925. Chose originale, il est possible de piloter le déclenchement à la voix !

Samsung GS4
Samsung GS4

Samsung Galaxy S4

En tactile, il suffit de toucher sur l'écran l'endroit ou on souhaite faire la mise au point. Le zoom se programme sur le bouton de volume ou bien s'effectue à deux doigts avec un système de pincement.

Samsung GS4

L'interface est simple et relativement intuitive à utiliser.  Depuis l'écran principal, on peut choisir parmi les différents modes de prise de vue qui s'affichent sous la forme d'un carrousel. Les différents et nombreux filtres sont bien cachés. En effet, ils sont visibles depuis le mode Auto via la toute petite flèche située sur le haut du cadre. Par contre, et c'est bon point, ils s'affichent sous forme de carrousel et donne une prévisualisation en direct du rendu.

samsung GS4

L'accès aux autres réglages se fait via le menu. Ils sont rangés de manière étrange en trois onglets : photo, vidéo et autres. On retrouve dans l'ordre : 

Taille des photos : choix de la définition et du ratio
Rafale : avec ou sans
Détection de visage : avec ou sans
Mesure de lumière : pondérée centrale, matricielle ou spot
ISO : auto ou de 100 à 800 ISO
Stabilisateur : avec ou sans
Détection nuit auto : avec ou sans
Taille de la vidéo : choix de la définition et du ratio
Stabilisation vidéo : avec ou sans
Balise GPS : avec ou sans
Compte rendu : avec ou sans
Touche de volume : choix de la fonction (zoom, déclencheur)
Retardateur : 2, 5 ou 10 secondes
Balance des blancs : auto ou presets
Valeur d'exposition : -2 à +2 IL
Guide : avec ou sans (repère de cadre)
Flash : avec ou sans ou auto
Contrôle vocale : avec ou sans
   Samsung Galaxy S4

Test terrain

Nous avons testé le GS4 lors d'un petit séjour en Champagne. Lors de cette journée, il faisait un temps radieux, des conditions donc idéale pour l'appareil.

Samsung GS4

Premier point, les 13 millions de pixels du GS4 semblent assez efficaces. Une image de la façade de la cathédrale de Reims est le meilleur moyen pour pouvoir en juger. Voyez plutôt le crop à 100 % et la restitution des fins détails du sujet. C'est impressionnant, car il ne faut oublier que l'on parle ici d'un smartphone !

Samsung galaxy S4

Voyons maintenant le rendu avec le zoom numérique de 4X intégré à l'appareil. En grand angle le smartphone équivaut à un 30 mm ce qui en fait un 120 mm à fonde de zoom. Le rendu est plus qu'honorable.

Samsung GS4

Samsung GS4

À l'usage, le photophone est assez agréable à utiliser. L'écran y est pour beaucoup. Ce dernier affiche une luminosité de 300 cd.m2 ce qui est un peu juste en plein soleil. Avec le mode-écran vidéo, on obtient un rendu des couleurs plus que correctes avec un Delta E moyen de 4,1. La définition en Full HD calée sur un écran de 5 pouces assure une résolution d'affichage de 441 ppp : un réel bonheur pour la finesse des détails.

Samsung GS4

En intérieur, avec plusieurs types d'éclairages, la balance des blancs procure des images assez fidèles et au rendu couleur flatteur. Les faibles lumières sont assez bien traitées avec un bruit relativement discret pourvu que l'on ne scrute pas les images à 100%.

Samsung GS4

Samsung GS4

À l'usage, le GS4 est relativement réactif. Le changement de mode de prise de vue se fait très rapidement même si dans 90% des cas, se sera le mode auto qui sera privilégié. L'utilisation des filtres est pour le coup décevante. Ils sont trop bien cachés et on a du coup tendance à oublier assez facilement leur existence : dommage.

Samsung GS4

Pour ce qui est des modes photo exotiques, on retrouve un classique panoramique sur 180 ° très simple à mettre en oeuvre. Pour ce qui est des autres modes on dispose d'un mode HDR qui ne nous a pas particulièrement emballés, un mode beauté pour faire disparaître les petites imperfections de peau, un mode dramatique (pourquoi utiliser un  nom comme cela ?) pour du compositing, un mode photo animée et un mode gomme qui permet de faire disparaître les sujets indésirables.

Samsung GS4

Samsung GS4

Samsung GS4

> Téléchargez les fichiers bruts originaux

Au labo

Faibles lumières

Passons désormais le photophone au labo et commençons pour nous intéresser aux images de nuit et en intérieur. En faibles conditions lumineuses, le Galaxy S4 est relativement décevant. Ci-dessous, la scène éclairée court 3 lux en mode automatique. Les choses s'améliorent grandement en utilisant le mode Nuit.


Samsung Galaxy S4

Ci-dessous, la scène éclairée sous 3 lux en mode nuit : l'image est beaucoup moins bruitée, mais la perte des détails et quasi totale à cause du lissage.

Samsung galaxy S4
HTC One

Gestion du bruit

Intéressons-nous désormais à la montée ISO. Notre scène test était éclairée sous un équivalent lumière du jour à 200 lux. Le Galaxy S4 permet de choisir la sensibilité ISO, nous avons donc réalisé une montée de 100 à 800 ISO avec un réglage de balance des blancs sur Lumière du Jour.

Bon point, le GS4 est constant au niveau de son exposition. Les détails dans les ombres et les lumières sont bien restitués. C'est déjà un bon point, car nous avons rencontré des smartphones qui n'étaient absolument pas stables sur l'exposition. De plus le rendu couleur est très bon.

Comme de coutume, le bruit et le lissage des détails montent avec la sensibilité ISO. Les résultats sont tout à fait honorables jusqu'à 400 ISO : le bruit est bien corrigé et on est encore capable de voir de fins détails. Au-dessus, on retrouve la bouillie de pixels habituels, mais c'est l'une des plus belles bouillies que nous ayons rencontrées jusqu'à présent. Bien entendu, il faut mettre en relation l'observation du bruit et l'exploitation des images. En effet pour les réseaux sociaux, ou de petits tirages, les 13 millions de pixels sont largement superflus et le bruit et la sensation de netteté n'en seront que plus discrets.

Comparons le Galaxy S4 au HTC One au Xperia Z et au Lumia 920 à 800
 ISO.
GS4 - 800 ISO
Ci-dessous, le Nokia Lumia 920 à 800 ISO et son capteur de 8 millions de pixels. Dans cette configuration, les deux modèles sont similaires.
NOKIA-LUMIA920-800ISO
Ci-dessous, le HTC One à 800 ISO et son capteur de 4 millions de pixels. Rien à redire, le HTC One fait largement mieux que ses concurrents même si il dispose d'une définition plus faible, mais qui reste tout de même suffisante pour de très nombreux usages.
HTC One - 800 ISOHTC One 800 ISO
Ci-dessous, le Sony Experia Z à 800 ISO et son capteur de 13 millions de pixels. Le modèle Sammsung surpassse de loin le Sony.
Xperia Z - 800 ISOXPeria Z 800 ISO
Enfin, nous comparons le Galaxy S4 avec le Canon SX 280 HS qui dispose d'un capteur de 12 millions. Les photophones ont encore du chemin avant d'égaler des compacts milieux de gamme à définition équivalente. Ici le Canon fait beaucoup mieux que le GS4.
Canon SX 280 800 ISO
Voici la montée ISO du Samsung Galaxy S4.



Téléchargez le pack haute définition

Gestion du flash

Sur la Barbie, les résultats en automatiques avec le flash sont assez bons. L'image est correctement exposée et la gestion des couleurs via les deux températures de couleur est bien relativement bien gérée.

Samsung galaxy S4

Samsung galaxy S4

Mode vidéo

Pour finir ce test labo, voyons ce que l'appareil est capable de produire en vidéo. Les vidéos sont bonnes, l'enregistrement sonore de qualité, mais on regrette un pompage de l'AF trop insistant.

 Petit test de Rolling Shutter.

 

Retouche et partage

Les possibilités d'affichage, de retouche et de partage des images du Galaxy S4 sont très développées.

Commençons par la partie affichage. Tout est concentré dans la galerie. On accède à l'ensemble des photos et vidéos prises stockées sur l'appareil. Elles peuvent être présentées de différentes façons : par albums, par heure, par emplacement, par personne, en spirale. Il est d'ailleurs possible de créer des albums pour organiser manuellement les images.





L'écran Galaxy S4 est un réel bonheur pour visualiser les images. La navigation et le zoom sont fluides et très confortables à utiliser, en tactile évidemment. De puis une image il est possible d’annoter, partager, supprimer ou passer en mode retouche via des boutons d'accès rapides. Via le menu, il est possible de lancer un diaporama, déplacer ou copier les images dans différents albums.


Les fonctions de partage sont complètes et intuitives. Par défaut on retrouve un accès à Group Play (pour transférer des fichiers entre GS4), Facebook, Dropbox, Drive, Gmail, Google +, Hangouts, Picassa, etc.

Le menu de retouche est également très complet. On peut choisir entre l'ajout d'effets, une dizaine d'effets sont disponibles, appliquer un cadre et effectuer des transformations (rotation, recadrage, symétrie et redressement). C'est complet et très ludique à utiliser. Toutes ces options sont superposables les unes sur les autres. Il suffit d'enregistrer pour créer une copie sans endommager l'original.

On retrouve aussi de nombreuses options de retouches pour améliorer les portraits. La technologie fonctionne avec une détection de visages.  Dès le visage détecté, un curseur permet de moduler la puissance de l'effet sélectionné. On retrouve les effets suivants : yeux rouges, aérographe, lumière du visage, hors champ, beauté, remodelage, retouche.

Bon point on dispose également d'outils de correction globale : luminosité, contraste, saturation, RVB, température de couleur, exposition et teinte

Verdict

Samsung Galaxy S4Pour conclure, nous ne pouvons que recommander le photophone Samsung Galaxy S4, qui se positionne comme l'un des smartphone les plus performants en photo du marché.

La qualité du bloc photo (capteur + optique) associé au traitement est au rendez-vous. Les images sont tout à fait correctes pourvu que l'on ne dépasse pas les 400 ISO. Le zoom numérique, même si il n'égale pas ce que l'on peut obtenir avec la technologie PureView est correct et pourra dépanner de temps en temps. C'est dans de faibles conditions lumineuses que le GS4 va montrer ses limites.

L'interface est soignée et ludique même si les filtres devraient être plus présents. Les réglages avancés devraient être mieux présentés et proposés en option dans un pseudo mode expert.
On apprécie également les nombreuses options de retouche qui assurent un réel plus pour aller plus loin dans la pratique photo avant partage.








Points forts

Points faibles

Rapport taille-poids

Lenteur de mise en route du mode photo

Confort de prise en mains

Qualité des images en basse lumière

Qualité du module photo (capteur + optique)

13 millions de pixels

Résultats très convainquants avec de faibles ISO

Accès aux réglages avancés de prise de vue

Simplicité de l'interface

Accès aux filtres photo

Touche de volume personalisable

 

Nombreuses options de retouche

 


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation