Outre son capteur 1", le zoom optique 28-100 mm est l'autre argument intéressant du RX100. Certes, avec une ouverture glissante f/1,8-4,9, l'optique n'est pas la plus lumineuse du moment, mais celle-ci offre une belle polyvalence.
Focale
28 mm
35 mm
50 mm
70 mm
100 mm
Ouverture minimale
f/1,8
f/2,8
f/3,5
f/4,0
f/4,9
Ouverture maximale
f/11

Réussir à faire entrer un zoom 3,6x dans un boîtier de moins de 4 cm d'épaisseur, voici l'autre défit des ingénieurs de Sony. Le pari est d'autant plus compliqué qu'il faut couvrir un cercle optique pour contenir un capteur de 13,2 x 8,8 mm.

Précision

Grand-angle 28 mm

Avec un capteur 20 Mpx, la taille des photodiodes est d'environ 2,4 µm. Il faut donc une optique d'excellente facture pour ne pas limiter la résolution optique du capteur. En outre, la diffraction, en théorie, devrait apparaître pour une ouverture de f/7,2.

Ci-dessous, vous trouverez des extraits 100% de notre scène de test (centre) à différentes ouvertures, le zoom étant positionné au grand-angle. À pleine ouverture (f/1,8), l'image est détaillée, mais le micro contraste n'est pas très poussé et l'image apparait très douce. Même constat à f/2. L'image est plus piquée à f/2,8 et surtout à f/4. La meilleure image est obtenue à f/5,6, la diffraction faisant son apparition à f/11.

Sony RX100 II test review : évolution du piqué au grand-angle en fonction de l'ouverture

Le bord de l'image reste en retrait par rapport au centre. Une différence surtout visible aux grandes ouvertures. Vous gagnerez en homogénéité en fermant le diaphragme à f/4.

Sony RX100 II test review : évolution du piqué au grand-angle en fonction de l'ouverture en bordure d'image

50 mm

En poussant le zoom à 50 mm, la qualité des images reste similaire au grand-angle avec des clichés doux jusqu'à f/4 et une précision maximale à f/5,6. À f/11, la diffraction fait son œuvre.

Sony RX100 II test review : évolution du piqué 50 mm en fonction de l'ouverture

La périphérie des images gagne en homogénéité avec une ouverture minimale de f/3,5.

Sony RX100 II test review : évolution du piqué 50 mm en fonction de l'ouverture bordure d'image

100 mm

A fond de télé, l'image est également un peu plus diffuse, mais tous les détails sont là. Les clichés mériteront un peu d'accentuation logicielle pour améliorer la perception visuelle.

Sony RX100 II test review : évolution du piqué 100 mm en fonction de l'ouverture au centre de l'image

Les bords gagnent également en netteté, mais les ouvertures sont déjà beaucoup plus faibles, les meilleures images sont réalisées à f/8 et f/11.

Sony RX100 II test review : évolution du piqué 100 mm en fonction de l'ouverture bordure d'image

Distorsion

Sur les fichiers JPeg, la distorsion est pratiquement invisible. Les fichiers sont donc parfaitement traités à la volée par le processeur de traitement des images (comme le vignetage et les aberrations chromatiques), car si l'on en juge par les fichiers raw, l'optique présente bien des défauts au niveau de la géométrie !

À gauche le fichier JPeg traité par le RX100 II et à droite, le même fichier en version raw ouvert avec RawTherapee : la correction logicielle est flagrante, mais bien réalisée.

Flare

Nous avons noté pas mal de flare avec le RX100 notamment au grand-angle et à pleine ouverture. Sur les quelques essais réalisés, le flare est toujours un peu présent, mais l'optique semble un peu moins sensible à ce problème. Ci-dessous vous trouverez une scène photographiée à la fois avec un RX100 et un RX100 II, la différence est notable.

Sony RX100 II test review avis flare optique

Bokeh ou flou arrière

La profondeur de champ dépend de 3 facteurs :
> l'ouverture : plus l'optique est ouverte, plus la profondeur de champ est courte
> la distance de mise au point : plus celle-ci est courte, plus la profondeur de champ est courte
> la focale : plus elle est grande, plus la profondeur de champ est courte

Si la taille du capteur ne joue pas directement sur la profondeur de champ, elle joue sur la focale équivalente et donc indirectement sur la profondeur de champ. 

Le RX100 II et son capteur 1" pose donc une question : est-il préférable d'avoir un grand capteur ou une optique lumineuse pour obtenir un flou arrière agréable. Pour notre test, nous avons comparé deux images : la première est réalisée avec le LX7 au télé à f/2,3 (90 mm). L'autre est réalisée avec le RX100 II au télé et à f/4,9. L'image du RX100 II a été redimensionnée pour correspondre à celle du LX7. Au finale sur notre portrait réalisé à environ 1,5 m, la différence de flou est marginale. Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessous pour la visualiser en pleine définition. Nous ne prenons en compte que la profondeur de champ dans ce test, une optique lumineuse apportant bien évidemment d'autres avantages, notamment en basse lumière.

Zoom optique / numérique

Comme les nouveaux boîtiers Sony, le RX100 II dispose d'une fonction zoom optique et Clear image qui permettent d'améliorer le zoom optique. Vous pouvez télécharger les images en pleine définition en grand-angle, télé, Clear Image et Zoom numérique.

RX100 II test review zoom optique / numérique

Balance des blancs

Sous un éclairage de type lumière du jour (notre labo est calé à 5400 K), le Sony RX100 II donne de très bons résultats. La balance des blancs est neutre (Delta ab moins de 1). Les couleurs sont relativement fidèles avec une saturation légèrement poussée.

Sony RX100 II test review avis balance des blancs auto 5400 K
Sous un éclairage tungstène (le plus courant en intérieur : ici, des lampes halogènes dont la température de couleur est d'environ 3000 K comme l'indique notre mesure ci-dessous), la balance des blancs automatique n'est vraiment pas performante : le delta grimpe à plus de 13 et les couleurs deviennent un peu folles. Visuellement, l'image affiche une belle dominante jaune-orange.

Sony RX100 II test review avis balance des blancs auto 3000K
En passant le RX100 II en mode balance des blancs préréglée tungstène n'arrange pas le rendu des images. On note une dominante bleutée très froide. Le compact n'arrive pas à trouver le bon équilibre. Une raison de plus pour utiliser l'enregistrement raw pour les clichés.

Sony RX100 II test review avis balance des blancs tungstene 3000 K


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation