Le Sony RX100 II est plutôt bien taillé pour la vidéo HDTV 1080. Il est possible d'enregistrer directement en vidéo en appuyant directement sur la touche ad hoc ou de positionner l'appareil en mode vidéo afin d'avoir accès à plus de réglages et notamment les modes PSAM.

Il enregistre dans un format AVCHD (version 2) en :
- 50 p (28 Mbps : 2 images de référence, profil High@4.2). Dans ce mode, 1 minute de vidéo représente environ 200 Mo sur la carte.
- 50 i (24, 17 Mbps)
Avec le format .MP4, la définition passe en 1140x1080 à 12 Mbps. Vous pouvez également filmer en VGA (640x480 pixels). 

Pour filmer en 24p, il faut passer le compact en mode NTSC (ce qui nécessite un redémarrage complet du boîtier). Vous avez alors accès au mode 60p et 24p, mais pas 30p. Quant au mode PAL, il vous autorise le 50p et le 25p, mais pas le 24... Difficile à suivre.

Il n'est donc pas possible d'enregistrer en HDTV 720p, ce qui est dommage, car ce format est moins gourmand que le mode 1080 tout en gardant un avantage certain sur le mode VGA. Une petite mise à jour firmware serait la bienvenue.

S'il est possible d'enregistrer des vidéos directement en appuyant sur la touche rouge, vous disposez également d'un mode vidéo qui permet d'accéder aux réglages P, A, S et M. En associant certaines fonctionnalités à la touche Fn (ISO par exemple) vous pouvez également faire faire varier les options pendant le filmage. Il est possible d'enregistrer des photos en 17 Mpx pendant l'enregistrement vidéo, mais uniquement lorsque l'appareil est en 50i. Notez que l'enregistrement est d'ailleurs très lent. Vous pouvez télécharger le fichier JPeg en pleine définition en cliquant sur le vignette ci-dessous.



Côté son, le compact enregistre en stéréo (AC3 / 256 Kbps) et l'effet de spatialisation est plutôt bien rendu.

Qualité des images

Comme la majorité des appareils photo dotés d'un grand capteur, le RX100 II produit une image globalement satisfaisante, mais le sous-échantillonnage de l'image nécessaire pour passer de 20 à 2 Mpx (HDTV 1080) détériore la qualité des images avec du moiré et de l'aliasing. Globalement les images délivrées par le compact expert de Sony sont assez douces. Dans les images ci-dessous, vous noterez que l'Olympus OM-D EM-5 produit une image plus piquée avec un meilleur contraste et une accentuation nettement plus visible (liseré blanc autour des zones noires). Le caméscope TM700 de Panasonic reste pour nous une référence avec son capteur 2 Mpx dédié à la vidéo.

Sony RX100 II test review mode vidéo détail mire précision HDTV 1080


Autofocus, stabilisation et rolling shutter

En mise au point continu, l'autofocus et le zoom optique sont fonctionnels. La mise au point n'est pas très rapide, mais souple (pas d'effet de pompage) et silencieuse.


Le rolling shutter (déformation des images sur des sujets en mouvement rapide) est visible, mais pas rédhibitoire. Le zoom optique est fonctionnel pendant le filmage et est capable de lenteur. Celui-ci est à peine audible pendant l'enregistrement.

Il est intéressant de noter que la stabilisation réduit l'angle de vision du zoom. Dans ce cas, la focale équivalente n'est plus que de 35,5 mm au grand-angle.

Sony RX100 II stab active - stab classique


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation