Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit
ISO 100 - 105 mm - f/8 - 15 s

Les vacances arrivent... et vous allez peut-être partir visiter d'autres villes, d'autres pays. Et vous voudrez ramener quelques clichés de vos vacances. Voici un petit rappel des bases pour réussir une photo d'un monument de nuit. En effet, rien n'est plus énervant que de voir un touriste tenter de prendre en photo un pont situé à 500 m de lui, le sélecteur PSAM sur Auto et un flash pop-up fièrement déployé. Il est d'ailleurs assez incompréhensible que l'appareil, qui sait pertinemment que la mise au point est à l'infini tente, en vain de l'éclairer au flash...

Inutile de dire qu'avec de tels réglages il est illusoire d'espérer une jolie photo... alors qu'il est si simple d'y parvenir. Surtout que ce genre d'exercice n'est pas réservé aux seuls reflex haut de gamme. Même un compact peut y arriver facilement, à condition de disposer des réglages adéquats. Vous l'aurez compris, ces quelques lignes 100% pratiques sont avant tout à destination des débutants. De ceux qui ne jurent encore que par le seul mode Auto de leur boîtier.

Quel appareil ?

Tout appareil photo peut réussir à faire de très belles photos de monuments de nuit. Une seule condition pour arriver au meilleur résultat possible: disposer d'un mode Manuel. Le candidat idéal disposera d'un sélecteur PSAM permettant de passer facilement en mode manuel (le M sur la molette). Certains hybrides n'ont pas de sélecteur physique, mais permettent tout de même un débrayage manuel. Seuls certains compacts d'entrée de gamme et certains smartphones ne permettent pas autre chose qu'une utilisation en mode 100% automatique. 

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit : le matériel

Quel matériel ?

L'autre compagnon pratiquement indispensable pour la photo de nuit est bien sûr le trépied. Vous pouvez toujours poser votre appareil photo sur un support (table, mur...), mais ces solutions de dépannage ne sont jamais assez hautes, bien orientées, assez larges... Bref un trépied ou un monopode vous suivra comme votre ombre dans vos déplacements. Vous pourrez sans doute trouver votre bonheur dans les différents trépieds testés.

Les réglages

Un monument de nuit est souvent éclairé. Le but ici est de le capturer en mettant les lumières en valeur, en évitant le bruit et en maximisant le niveau de détail. Pour le faire, on va devoir poser assez longtemps. Combien exactement ? Ce sera précisément la seule difficulté de l'exercice, car il n'y a pas de recette clé en main et la durée d'exposition dépendra de l'éclairage de la scène. Plus elle est lumineuse, moins on expose longtemps. Au contraire plus elle est sombre, plus on expose longtemps. Logique. Mais pas toujours pratique. Il faudra parfois y aller à tâtons. Exposer 15 s par exemple... et voir si on a besoin de plus longtemps ou non. Fort heureusement, nos monuments ne risquent pas de s'en aller... on a donc tout son temps. 

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit
ISO 100 - 24 mm - f//11 - 15s

Revenons à nos réglages. On va commencer par passer l'appareil en mode manuel. Puis on va devoir procéder à l'inverse de ce que préconise le mode Auto. Même si on est en nocturne, on va régler la sensibilité ISO assez bas. 100 ISO, 200 ISO... rarement plus. Puis on va encore corser la chose en fermant un peu le diaphragme. Commencez à f/8 par exemple, vous verrez après les premières photos si vous voulez/pouvez fermer un peu plus. 

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit
ISO 100 - 50 mm - f/8 - 30s

Nous arrivons maintenant à notre grande difficulté. Rapidement contournée, heureusement. Combien de temps doit-on exposer ? Votre appareil vous aidera à le déterminer. Si vous utilisez un reflex un indicateur d'exposition vous guidera. Augmentez la durée d'exposition jusqu'à ce que l'indicateur soit au milieu, signifiant que l'image sera correctement exposée. Si vous avez un mode Live View ou un compact / hybride sans visée reflex, normalement l'image renvoyée sur l'écran de l'appareil s'adaptera à vos réglages. Procédez de la même manière et poussez la durée d'exposition jusqu'à ce que l'image soit bonne. 

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit
ISO 50 - 105 mm - f/11 - 6s

Mais attention, les appareils exposent en général 30 secondes au mieux. Ce sera parfois insuffisant. Lorsque vous dépassez les 30 s d'exposition l'appareil passera en mode Bulb. Il vous faudra alors appuyer sur le déclencheur pour ouvrir l'obturateur... qui se fermera lorsque vous relâcherez la pression. Vous contrôlez la durée d'exposition à la main. Pour que l'opération soit réalisable, le mode Bulb nécessite un trépied (ou un appareil posé de manière bien stable) et un déclencheur souple (ou sans fil). Idéalement, prenez un chronomètre et mesurez vos durées d'exposition afin de procéder aux ajustements que vous jugerez nécessaires. Pour utiliser confortablement le mode bulb, il est préférable d'utiliser une télécommande filaire ou non afin d'éviter de faire bouger l'appareil photo le temps de l'exposition.

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit
ISO 100 - 200 mm - f/13 - 42 s

Les pièges

Dans l'ensemble, cette technique est très facile. Une fois qu'on a un peu l'habitude, on arrive très rapidement à faire de jolies photos. Les pièges sont assez basiques. Comme on expose un peu longtemps, il faut faire attention aux perturbateurs: un bus, une voiture, un passant peut vite ruiner une vue.... même si le résultat n'est pas toujours dépourvu d'allure. 

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit

De même lorsque des éléments de la scène ne sont pas parfaitement fixes cela peut vous gêner. Sur cette photo les barques bougeaient un peu. Avec 30s d'exposition, ça se voit beaucoup. 

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit

Pour figer un peu les mouvements en gardant l'esprit "pose longue" on peut pousser la sensibilité à 800 ISO (par exemple) pour limiter l'exposition à 3 secondes. On arrive alors à figer les barques en conservant le rendu global. Ce qui montre bien qu'il existe toujours une grosse marge de manoeuvre... A vous de vous adapter, d'être imaginatif pour que le résultat soit au rendez-vous, quelle que soit la situation !

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit

Un dernier piège enfin concerne les monuments trop bien éclairés sur des environnements pas toujours très lumineux. Ici par exemple en bas à gauche de l'image se trouve un temple. De nuit, tout est éteint... il est délicat d'avoir une tour bien exposée et un temple un peu moins sombre... Il faudra souvent transiger, et compter sur le post-processing pour équilibrer le tout. Il est souvent facile de réduire la luminosité d'un ensemble... tant qu'on a pas exposé assez longtemps pour le surexposer ! Là encore il faut adapter la technique à chaque environnement. 

Comment photographier une ville ou un bâtiment de nuit
ISO 100 - 50 mm - f/8 - 6s

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation